Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom fabienne
Age 42
But du voyage Expatriation
Date de départ 05/08/2007
Nom P
    Envoyer un message
Durée du séjour 2 ans
Nationalité France
Description
Muté pour 2 ans à Djibouti, je souhaiterai faire découvrir cette régionet cette aventure familiale à toutes nos connaissances
Note: 4/5 - 90 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Djibouti (Carte)

Dimanche 24 mai : petit dej Kempinski

Ce mois ci nous nous préparons à notre futur départ, en vivantceux des amis, ceux qui partent avant nous . Les dates de chacun se confirmant de plus en plus, on essaie de faire une dernière fois les endroits appréciés. Aujourd’hui ce sera le déjeuner pantagruélique du Kempinski, avec l’équipe habituelle, Eric, Valerie, Dom et Aicha, Alain et Maria, Rémi, Bernard et moi.

C’est toujours un bon moment  que d’aller au ‘Kemp’, puisque c’est le dépaysement total, le luxe et le service grand standing.

Le buffet , généralement très bien approvisionné, contente chacun pleinement, entre charcuterie, plats chauds, viennoiserie, fruits ou autres mets. Le seul bémol , est dans la qualité du café, qui reste très médiocre. Impossible d’y boire un vrai kawa, digne de ce nom, sauf en passant par le bar, où là il y a une machine expresso. Sinon c’est du cafetière allongé, mal dosé… imbuvable, la plupart du temps… ou bien en serrant les dents !!!

Heureusement que le thé relève le défi, ainsi que les jus de fruits…

Après le repas, moment piscine et transat. J'en profite pour prendre rendez vous pour  un massage dans la nouvelle aile du luxueux hotel. Il y a vraiment du choix là aussi au niveau des prestations ; on peut aussi bioen faire dans la détente que le médical. Comme j'ai eu en cadeau  2 coffrets massages, j'ai le choix.  Je m'octroie donc une journée  détente relaxation pour le mois de juin, une fois les cours finis, les cartons faits ...

Aller au Kempinski permet de cotoyer un autre monde,  celui du luxe et du grandiose . C'est un apparté qui fait oublier la réalité djiboutienne , africaine faite le plus souvent de pauvreté, malnutrition  que de confort et abondance ... Ne s'arreter qu'à cela, ne décrit absolument pas  le territoire. Faire des ballades en extérieur, dormir à la belle étoile ou dans les toukouls, manger dans les campements reste à mon gout, les meilleurs moments . Voir les requins baleines à bord des boutres,  plonger sur le tombant permet de voir les réelles beautés de Djibouti ... Participer aux danses des Afars , se faire faire un tatouage au hénné, une ballade en dromadaire, une virée en montagne ou vers les volcans vous fait vivre autre chose, de beaucoup plus profond ...  C'est tout cela qui me manquera de retour en France , me restera les photos et mes montages ...

 



 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)     
Syndication :

Djibouti-Campement Ras Ali

 20-05-2009 -  Djibouti

Mercredi 20, jeudi 21 , vendredi 22 : anniv Valerie ras Ali .feu artifice prob mecanique Thierry , remorquage aide fabrice

 

Nous profitons d’un des derniers longs week end tous ensemble pour faire une dernière fois notre sortie pour Ras Ali, avant l’arrivée des grosses chaleurs. Cette fois ci nous partons le mercredi après midi , de façon à avoir 2 journées pleines sur le site. Nous prenons la route à 4 véhicules, Eric, Alain, Bernard et Dom. J’aurai la joie de conduire la BJ , pendant que Aicha prendra ma place de passagère dans le Hyundai.

 

Valerie s’est chargée du repas du soir, car fait exceptionnel, nous feterons son anniversaire . Ce qu’elle ignore c’est que nous lui avopns concocté une surprise de taille, un feu d’artice à ciel ouvert, sur les falaises rien que pour elle. Son sourire, et son étonnement seront à la hauteur de nos espérances.Tout le monde aura bien gardé le secret de cette fête improvisée au milieu de nulle part. Entre distribution de cadeaux et gateaux, les émotions seront présentes, car nous ne pouvons oubliés que ces moments ne seront plus partagés d’ici quelques semaines…

 

Thierry et Patrice ont prévu de nous rejoindre pour jeudi midi, mais tot le matin ils nous appellent pour nous dire qu’ils sont en panne à l’arche de l’unité, c’est à dire au premier tiers du parcours. Nous décidons d’aller les chercher de façon à ce qu’ils profitent tout de même du week-end. Ils laissent le 4*4 sous la surveillance d’un chouf à l’arche, et Rémi à bord de la BJ file les chercher. Il fera l’aller retour en 4h, Magali et Fabrice les ayant pris en stop sur quelques kilomètres, le temps de les avancer jusqu’à la tombe du juge Borrel, près du Goubet.Eux continueront sur la forêt du Day.

 

 Je ne vous explique par le nombre de coups de téléphone passés entre amis, pour organiser ce dépannage à l’arrache…

 

Résultats, nous avons tous passé un agréable moment près des Sables blancs, tous ensemble, entre baignade, plongée, partie de pétanques,belote, dés,  grillades et apéros !!! Comme d’habitude la nourriture ne manque pas, chacun ayant amené en quantité. Nous partagerons même les joies du repas béarnais par excellence, à savoir, salade de gésiers(Alain), suivi du confit pommes de terre sautées Haricots verts (Fabienne)… Ok c’est pas casse croute et crudités, n’en déplaise aux diététiciens !!

 

Nous repartirons tranquillement vendredi midi, récupérerons le véhicule que Rémi tractera pendant 60km jusqu’à Djibouti. Et pas en première, SVP, plutot 60 que 40, sur piste la majorité du temps, puisque la route est en train d’être refaite entièrement.Bonjour la poussière, les trous, et les camions !!

 

 La panne, durite et pompe à eau abimée, sera changée dans la semaine , pour repartir sur de nouvelles aventures.  

 

Sur Djibouti, sortir demande de savoir se débrouiller, ou être aider des amis, avoir du matériel et surtout ne jamais reculer devant la difficulté, sinon tout devient galère… car il vous manquera toujours quelque chose, il y aura toujours une panne, un problème, un retard … rien ne se fait simplement !!! C’est pas l’équipe du Tani qui me contradira sur ce fait !!

 

 

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  14  photo(s)    
Syndication :

Djibouti- resto le Santal

 10-05-2009 -  Djibouti

Dimanche 10 mai ; repas astro

 

Les activités de l’année se terminent et là aussi on enchaine les sorties restos et détente. Pour mes 3 groupes d’astrologie, ce sera soirée Santal, un restaurant indien où les repas sont excellents. Il se situe en ville, au bout de la rue des caisses, près du magazin Z. 

 Nous serons seulement 19 femmes réunies sur les 23 inscrites, certaines étant déjà parties…

 

Avant le repas j’ai eu le droit à quelques cadeaux qui m’ont fait très plaisir, des statuettes du roi Menelik d’Ethiopie avec sa femme, plus un ticket cadeau massage au Kempinski… moment détente que je saurai pleinement apprécier au cours du mois n’en douter pas !!!

 

Je profite de ce texte pour remercier toutes mes élèves avec qui j’ai passé d’excellents moments soit le mercredi matin ou bien sur toute la journée du Dimanche. Je les remercie pour leur assiduité et l’ambiance discussion et échange  qu’elles ont su approfondir entre elles spontanément, rebondissant des signes et planètes aux diverses situations vécues, ou actualités chaudes du moment.

 

Je reste bien sûr disponible pour toutes les copines et celles qui souhaiteraient encore avoir des précisions ou informations. Ce n'est pas parce que les cours s'arretent que je ne fais plus de prévisions !!!

 

N’oubliez pas, vous êtes riche d’un potentiel , à vous de le développer réellement. Foncez !!!

 

Bisous de votre prof d’Astro . Fabienne

 

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  10  photo(s)    
Syndication :

Djibouti- Resto du Tana

 09-05-2009 -  Djibouti

Samedi 9 mai ; resto Tana départ Martine ; 6 ans Quentin

 

Que de sorties de prévues cette semaine encore !!! Voici le séjour de Martine qui se cloture aussi nous ne pouvons que finir en beauté au Tana chez Réné et Asmara, un couple d'un breton et une éthiopienne . Il est situé près du rond point de l'aéroport, et sert d'excellents plats ethiopiens, watt, ingera, doro, etc, mais aussi des grillades et viandes françaises ainsi que des crêpes et galettes  bretonnes . Il y a donc du choix pour tous , selon les humeurs du moment. Nous y allons assez régulièrement avec les enfants car ils y trouvent toujours un plat qui leur fassent plaisir.

 Comme cela coincide avec la date anniversaire de Quentin qui fait ses 6 ans, ce sera resto pour tout le monde … Chacun aura penser au petit cadeau du jeune homme, si bien qu’il aura le droit en fin de repas à sa distribution de cadeaux, tee shirt spider man, ensemble jean, jeux, parfum…. Etc bien gâté pourri encore une fois… même les serveurs joueront le jeu en éteignant les néons le temps de souffler les bougies sur une crepe sucrée … Ici pas de grands gateaux mais d’énormes bons moments tous ensemble !!! Et ils auront été nombreux sur ces deux années !!!

 

22h30 c’est l’heure du pré embarquement, l’heure des adieux car là c’est la vraie fin, il n’y aura plus de retour pour Martine . Les 4 ans sont finis, dans 3 semaines Rémi à son tour quittera définitivement le territoire et les aventures africaines …

 

Cela fait tout drole de voir partir les amis … heureusement Cherbourg ne semble pas si loin que cela , aussi un petit coucou de temps en temps est loin d’être impossible…

 

Merci encore à tous nos cherbourgeois qui nous ont permis de vivre tous ces bons moments ensemble et de découvrir les bons coins de Djibouti ville, les restos et bars divers mais aussi les coins paradisiaques du territoire. Merci à eux de nous avoir faits découvrir les joies du 4*4 et du nomados , des sorties entre potes !!!

 

Gros bisous à tous !

 

   

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  13  photo(s)    
Syndication :

Dimanche 3 mai : gala de danse de Catherine au 5.

 

Avec le mois de Mai et la fin des différentes activités récréatives, plusieurs spectacles de fin d’année sont donnés. Ce soir c’est le Gala de Modern Jazz du 5ème RIAOM.  Comme Catherine a suivi avec assiduité les cours, elle participe activement à quelques danses que nous sommes heureux d’aller voir.

Des enfants de maternelles, primaires ou des ados du collège se déhanchent sans complexe et nous font un festival de pas, comme des pros au grand plaisir de la prof … et des parents qui applaudissent sympathiquement.  

Après un Charleston, un Madison la parade des touts petits est bien émouvante à les voir se trémousser, avancer en hésitant sur le coté à choisir, chercher l’appui de leur enseignante … se risquer enfin à danser, sauter et s’amuser …

C’est toujours un régal de voir comment les enfants et ados se prennent au jeu de la représentation finale, récompensant les heures passées à apprendre les bases des différentes danses.

 

Chapeau bas donc aux professeurs qui se donnent à fond durant toute l’année pour nous fournir ses merveilleux moments en fin d’année, que ce soit en danse, sport, cours divers et variés que nous découvrons chaque année à travers l’ASAC. Petits et grands peuvent en profiter pleinement, femmes et hommes peuvent vivre leur passion récréative  grace à ses bénévoles qui se donnent à fond. Vive les différentes associations !!! Soyez nombreux à vous inscrire car vous y passerez d'excellents moments conviviaux et amicaux .

Bises à tous


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  12  photo(s)    
Syndication :

Djibouti-Restaurant Etoile de KOKEB

 02-05-2009 -  Djibouti

Samedi 2 mai : etoile de kokeb avec Tani

 

Quand on n’est pas en nomados, il est sympathique de se retrouver dans un bon resto ; l’étoile de KOKEB, fait partie des bonnes adresses. On y mange très bien , soit la fondue bourguignonne, soit le Wat ,l’Ingera, la galette éthiopienne avec petite viande et une multitude de légumes hachés.  De plus, chaque soir il est proposé un spectacle de danse et mime de la vie locale, en  costumes accompagné des musiciens.

Dans ce lieu on peut participer au folklore éthiopien en dégustant les différents plats autour d’un panier , le Messob, en se servant avec les doigts pour manger.

En ce qui concerne l’aspect musique et danse, ce sont des représentations typiquement régionales accompagnés du Krar (une sorte de lyre à 6 cordes), le Kebera, la batterie, puis le Massinko, un violon à une seule  corde.

Le spectacle est décomposé en une douzaine de parties, la première constituée par l’Ikista, la danse de « mouvements des épaules » de la région Amhara. Les danseurs font vibrer tout leur corps par saccades très rythmées.  Plusieurs autres danses suivent représentant les contrées de l’oromo, du tygray ou bien encore du Gouragués… Après la pause, il est mimé une cérémonie de mariage de la région nord des hauts plateaux, en costume de fête et en particulier, l’anorak de laine noire, le Bernos. Traditionnellement, à la fin du repas nuptial offert par les parents de la mariée, celle-ci embrasse les genoux de ses proches parents  avant de s’apprêter à partir avec son mari…

Une autre scène de vie courante est ensuite dévoilée, une femme apportant son repas à son mari sur son lieu de travail, et le nourrissant avec sa main, en signe d’affection… ou bien encore le fait d’aller chercher de l’eau avec la jarre sur le dos, égréner et filer du coton pour tisser les vêtements, piller et vanner les céréales…

C’est toute cette ambiance que vous découvrez en mangeant à L’etoile de Kokeb, et personnellement nous ne nous en lassons pas … L’essayez c’est l’adoptez, comme disait une certaine pub d’antan !!! LOL

Là aussi, nous le partageons une dernière fois avec Martine et Rémi avant leur départ en compagnie, D'Eric et Valérie, Alain et Maria , Dom et Aichai. C'est une période de 4 ans qui s'achève pour eux et nous faisons la dernière boucle avec eux , retournant nostalgiquement dans tous les bons endroits , une ultime fois... la page va être dur à tourner ... Etant en ville nous ne pouvons échapper au rituel du Golden et de l'Oasis, une derniere boisson en boite, une dernière danse sous les musiques des années 80... Que de souvenirs pour tous les amis, étant passés ici... n'est ce pas Fred et kathy, Elizabeth et Philippe ou bien encore Odile et Sylvain...

gros bisous à tous

 

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  15  photo(s)    
Syndication :

Jeudi 30 avril , vendredi 1er mai ; sortie sables blancs Sitram

 

Ce week-end, une sortie cohésion du Sitram et de l’EMIA nous est proposée par Jérôme sous les toukouls de la plage des Sables Blancs . Le départ se fait de la pêcherie en vedette rapide pour certains, par voiture personnelle pour Eric et Valérie, et par minibus avec Jérôme pour une partie de l’équipe… Nous avons la chance d’y aller avec deux  vedettes , pas très rapide pour la notre, car elle a un problème de moteur. Nous avons l’impression de ne pas aller à fond, de nous traîner durant les 1h30 de traversée.

Vers 16h nous arrivons à bon port et retrouvons la moitié de l’équipe du Sitram, constitué de Didier, Giovanni, Charlie, et toute leur famille .. Les ados sont tous heureux de se retrouver et ne perdent pas de temps à plonger.

Quelques minutes plus tard les amis du Tani nous rejoignent et nous installons les lits sur la plage, préparant tranquillement nos couchages . Ce sera la dernière sortie de Martine aux Sables Blancs avec nous, car elle repart en fin de semaine définitivement en France… Fauteuils et lits installés, chacune de nous peut se délasser, nager, ou bouquiner pendant que les hommes se font une pétanque ou un beach-volley …

A la nuit tombée, tout le monde se retrouve sous le toukoul ( une bonne quarantaine de personnes ) pour partager l’apéritif et le repas. Nous y dégustons un punch fait par Charles et quelques biscuits apportés par les habitués…. Après le repas , il y aura également la pause Get ou Marie Brizard et plus pour les plus courageux…

Profitant de la fatigue de Quentin, je m’éclipse tranquillement avant que les hommes n’attaquent les parties de cartes et poker …

Le lendemain, dès l’aube tout le monde se laisse réveiller par la luminosité, et le léger clapotis des vagues à seulement quelques mètres des lits… première baignade de la journée  avant la traditionnelle galette locale et le thé chai.

Chacun profite de la matinée soit pour plonger, soit pour bouquiner, ou bronzer, papoter entre amis, dormir… farnienté à gogo, car il n’y a rien d’autres à faire, pas de repas à préparer, pas de courses, pas de ménage §§§ le pied !!!

Le départ en milieu d’après midi arrive vite. Merci à Jérôme pour cette initiative.  Eric et Rémi repartent un peu plutôt en 4*4 en nous laissant Valentin qui rentrera en vedette avec nous. Dès le départ, nous sommes surpris par la force des vagues et la puissance retrouvé du moteur !! résultat, en moins de 3 minutes tout le monde  à bord est trempé ; la seule solution, se mettre en maillot pour ne pas être plus mouillé encore… malgré la houle, les vagues et les gros embruns, Quentin arrive à s’endormir allonger sur les sacs au milieu du bateau.

Nous arrivons vers 17h30 sur Djibouti, où le Tani est également bien arrivé. Nous chargeons les véhicules des sacs de plongée, cubayas, et matériel de plage et rentrons rapidement nous doucher après toute cette eau salée !!!

Soirée tranquille pour récupérer et être en forme pour ce nouveau mois qui commence avec des soirées à gogo prévues en vu des futurs départs … he oui, cela touche à sa fin , tant pis !!! on gardera en souvenirs tous ces bons moments et essaieront de vous les faire partager .

Bises

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  10  photo(s)    
Syndication :

Djibouti-sortie boutre les 3 plages

 20-04-2009 -  Djibouti

Lundi 20 avril : les 3 plages  en boutre

 

Comme les vacances continuent, j’organise une sortie boutre pour les familles . nous partons à 8h de la pêcherie où à lieu l’embarquement. Chacun a prévu palmes, masques tubas ainsi que quelques boissons. Plusieurs toiles anti chaleurs sont prévues, ainsi chacun sera à l’abri entre deux baignades.

 C’est la première fois cette année que nous nous dirigeons vers le site des 3 plages, à l’ouest de khoramdado. Nous mettrons une heure trente pour atteindre le lieu, sur le boutre d’Abdallah, qui profite de la navigation pour préparer le repas sur le pont comme à son habitude … C’est un endroit sauvage, uniquement accessible par la mer, mais très tranquille et permettant aux plongeurs de se régaler sur le tombant. Les vues océaniques sont toujours aussi belles, et les enfants vont se régaler tout au long de la journée.

Vers 13h, Abdallah vient nous rechercher pour que nous prenions le repas à bord, salade de crudités, brochettes de viande ou poissons accompagnées de riz , et pastèque en dessert…

Les enfants après le repas nous font un festival de plongeons en sautant de l’étage du boutre. C’est à chacun  de faire les plus beaux sauts , une découverte du dépassement de soi et de ses peurs pour certains…

Après 16h nous quittons le lieu pour rentrer avant 17h30 au port où nous attendent nos véhicules… Chacun semble satisfait de cette sortie, j’espère qu’elle sera reconduite pour les nouveaux arrivants l’année prochaine à travers le club Loisirs découverte de l'Asac Air, car elle peut être très agréable et conviviale …

 Bonne fin de séjour à tous ceux que je ne verrai plus et surtout bonne découverte aux prochains

Bises fabienne


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  13  photo(s)    
Syndication :

Samedi 18 avril : petit dej Kempinski Décan

Coucou à tous ,

voici la fin des aventures de Camille en terre africaine car ce soir ce sera le départ , le retour pour le léon, un petit coin sympathique du finistère nord. Pour finir en beauté, nous allons tous en famille prendre un petit déjeuner buffet au Djibouti palace kempinski. Il est vrai que c’est un endroit grandiose, tant au niveau que de sa structure que de son aménagement et son service hotelier et restauration. Nous nous installons dans la grande salle du lac assal, et laissons les enfants se diriger vers le buffet monumental, pour qu’il choissise les mets de leurs choix… ici tout est possible, le sucré, avec le panel des fruits frais, les viennoiseries, les confitures, les crêpes et pancakes etc… le salé avec la charcuterie, les entrées froides et salades, les plats chauds, les ½ufs sous toutes leurs formes, omelette, bacon, haricots, saucisses natures ou sauvages etc… Il est difficile d’être mécontent ou de ne pas trouver son bonheur avec autant de propositions … Pendant plus d’une heure chacun se balladera de plats en plats, faisant festin avant d’aller se dépenser à la piscine à débordement, avec vue sur mer…

c’est un fabuleux moment de détente et d’émerveillement que de se prélasser sur les berges de la piscine ou bien flotter , avec le regard perdu sur le large… Après quelques heures passées à se bronzer, nous faisons un dernier tour de l’hotel que nous traversons entièrement. Nous montrons donc le grand salon, le bar de réception, la boutique, le cyber salon, le Spa, la salle de musculation, etc… Le second restaurant italien , le bar à jus de fruits … Quitter Djibouti sans voir ce palace aurait été dommage, autant en profiter … je pense que Camille restera ainsi longtemps émerveillé de tout ce qu’elle a pu voir ici …

Dans l’après midi nous nous dirigeons vers le refuge du décan, car venir en Afrique sans voir quelques animaux typiques eut été frustrant… Situé près du golf de la Douda, le refuge accueille depuis peu des zèbres, des oryx, des anes de somalie, autruches, guépard, gazelles, etc… un travail important a été fait pour que ces animaux s’adaptent le plus facilement possible ici. Le Dr La France, le vétérinaire qui a en charge ce domaine a vraiment fait des miracles dans ce lieu. Il est maintenant facile de se promener à travers le parc, de lire les pancartes pédagogiques de chaque espèces présentées. Nous passons une heure et demie à randonner dans la savane à la rencontre des bêtes et prenons de merveilleuses photos. Les tours de guets permettent également d’avoir une vue panoramique du lieu, ce qui à la fin de journée apporte une touche exotique, au coucher du soleil qui se fait vers 18h30 ici ….

 Nous finissons notre soirée au restaurant au pizzaiolo du centre ville, en essayant de faire le point avec Camille sur ses 15 jours à Djibouti. Nous lui offrons, pour mémoire, un livre sur Djibouti, qui lui permettra de sillonner en image, tous les endroits que nous avons vus … 22h direction l’aéroport international de Djibouti, passage de douane, préembarquement, attente au 1er étage avec les autres enfants voyageant seuls, avant qu’une hotesse d’Air France ne viennent les chercher tous ensemble vers 22h45. dernier passage de scanner et voilà notre filleule repartie pour le voyage de retour…

Nous suivrons dans quelques mois, retour prévu le 1er juillet en France . Nous pourrons alors rediscuter de tout cela tranquillement et vous montrer les milliers de photos prises

gros bisous à tous à bientôt


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  17  photo(s)    
Syndication :

Djibouti-Lagon Bleu Plongée

 16-04-2009 -  Djibouti

Jeudi et vendredi 16/17 avril : Lagon Bleu plongée

 

Sur le programme des visites intéressantes ou à faire, nous avons noté une nuit au lagon Bleu sur l’ile de Musha, et aussi un baptême de plongée pour Bernard et Camille.

Nous partons je jeudi à 14h avec la vedette rapide de l’agence ATTA. En à peine 30 minutes nous traversons le golfe de Djibouti et rallions le site du Lagon Bleu.  Les clés des bungalows récupérées, nous nous installons tranquillement puis allons sur la plage piquer une tête, ou buller sur les transats installés sous les parasols de paille… cela fait carte postale mais est tellement agréable !!! Quentin s’en donne à c½ur joie  pour faire du toboggan dans l’eau ou du trampoline immergé… il passe son après midi dans l’eau comme tous les autres… heureusement qu’ils ont leur tee shirt anti-uv sinon ce serait des langoustes cuites qui sortiraient de l’eau . Ici cette protection est absolument nécessaire, ou bien le badigeonnage crème tous les demi heures  sinon gare aux brûlures !!!

Après une nuit fraiche passée dans les bungalows, le petit déjeuner pris, Camille et Bernard vont s’équiper au centre de plongée, mettre leurs tenues pour découvrir ensemble les fonds marins. Ce sera une première pour tous les deux, ils font leurs baptêmes de plongée et auront la chance de voir clairement une multitude de poissons… près du site du canyon et des pierres rouges !!!

Pendant ce temps, les quelques heures de matinée ,nous lisons  sur la plage, ou nous baignons.  Nos plongeurs rentrent ravis et émerveillés en fin de matinée et nous racontent leurs émotions…

Que de choses à raconter à ses parents pour Camille lorsqu’elle va retourner en Bretagne, après demain …

Hé oui, la fin de séjour arrive, encore deux jours et ce sera le départ, malheureusement !!! pas facile de tout voir en si peu de temps, mais au moins elle en aura eu un bel aperçu malgré tout …

 Nous passons l'après midi tranquillement installés sur la plage puis reprenons la vedette à 16h pour un retour rapide!!!  à moi de transmettre photos et vidéos de tous ces instants à la famille maintenant...

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  16  photo(s)    
Syndication :

Dans le cadre du Club loisirs Découverte, pour ce jour il est proposé une sortie en bus vers le camp d’Arta estivage. Nous y sommes tous inscrits, même Bernard, qui au dernier moment ne viendra pas… Il nous rejoindra selon sa disponibilité en milieu ou fin de journée avec tout le matériel de campement pour redescendre sur Arta plage par la piste…

A 8h, avec les enfants nous prenons le bus militaire pour rejoindre Arta où nous arrivons vers 9h. Les enfants se jettent d’office dans la piscine d’où ils ne bougeront plus de pratiquement toute la journée. Personnellement comme j’ai amené mon ordi portable, j’en profite pour avancer mes cours et mes thèmes… les commandes sont nombreuses…

Après le repas de midi, les enfants ont la possibilité de faire un tour en dromadaire, ce que Camille fait en hésitant. C’est pas facile de rester souriant à 2 mètres de haut sur un animal qui a le pas chaloupé, même si Camille en tant que bretonne n’a pas le mal de mer….

Entre baignades et jeux au parc, tout l’après midi, les enfants s’amusent en attendant que Bernard arrive avec le véhicule nous récupérer. Nous devrons attendre jusqu’à 18h. Nous ferons donc la descente de la piste des mariés pour rejoindre Arta Plage de nuit…

Cahin caha nous empruntons tranquillement la piste mais devons nous rendre à l’évidence… si nous ne voulons pas casser la galerie ou perdre le matériel de camping, il faut remodifier le chargement. On s’arrête donc un petit quart d’heure pour allèger le toit et mieux remplir le coffre. Les 4 enfants se tassent sur la banquette arrière et Quentin passe devant sur mes genoux, le temps de rejoindre le bivouac. Nous y arriverons vers 19h, dans la nuit totale. Nous utilisons les phares de la voiture pour déplier fauteuils, tables et lits picots, le temps de placer les lampes extérieures. Comme nous sommes seuls sur la plage nous en profitons pour nous installer sur la dalle d’une des maisons à l’abandon. Pendant que les garçons préparent le barbecue, je mets en chauffe l’eau pour les pâtes.. le dîner se fera presque aux chandelles dans le calme absolu, uniquement troublé par le ressac…Les enfants en fin de soirée auront l’occasion de se cuire des shamalows sur le feu ; partie de plaisir habituelle ici !!!

Nous espérions passer une nuit merveilleuse , du fait de notre solitude … caramba, au beau milieu de la nuit, nous sommes réveillés par des bruits de camions, puis des hommes qui crapahutent , lampes sur le front, le long de la plage… nous sommes en plein exercice militaire… cela durera jusqu’à l’aube, jusqu’à l’arrivée des zodiaques et des plongeurs qui seront récupérer par de nouveaux camions… Cela c’est typiquement l’ambiance de Djibouti, vous avez toujours un imprévu qui fait que vos prévisions s’écroulent ; rien ne se passe jamais comme vous l’aviez prévu… cela fait partie de notre quotidien et crée nos innombrables souvenirs !!!

Au matin, nous installons la bache anti-chaleur de façon à ne pas griller durant la journée que nous allons passer au bord de l’eau, entre plongée et farnienté… Le site d’Arta plage est magnifique, car on est directement sur le tombant, donc dans un aquarium géant à 3 mètres de la plage. C’est épatant de voir tous ces poissons autour de soi, à seulement quelques centimètres de vous, avec leurs magnifiques couleurs.

Pour tous les plongeurs, c'est un régal, on peut y rencontrer des tortues, des requins baleines, des coquillages ou coraux de toutes beautés!!! C'est toujours un plaisir des yeux ... et je pense que Camille aura su l'apprécier ...

 

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

Samedi 11 avril/dimanche 12/lundi 13 avril : Dittilou, marche oued, volcan, Lac Assal, Bowling +Resto

 

Normalement depuis la veille Bernard devait être en vacances pour profiter au maximum de sa filleule ; par conséquent nous nous étions planifier tout un itinéraire de visites extérieures, permettant  de découvrir les différents lieux importants du territoire. Malheureusement, la venue de bateaux français nous change encore une fois la donne, et modifions au pied levée l’organisation prévue.  Nous ne partirons que le samedi après midi au lieu du matin et rentrerons le lundi au lieu du mardi.

Bernard fait donc de son mieux pour allier travail et ballade, et nous ne quitterons Djibouti que vers 16h pour rallier le campement de Dittilou  à la nuit tombée vers 19h. Nous partons seuls, sans autre voiture d’accompagnements ; notre planning n’arrangeant pas toujours  les amis…

Nous traversons différents type de relief que chacun explique à Camille ; la partie montagneuse sèche en allant vers Arta et Weah ; la plaine rocailleuse et sableuse sur la route de l’unité, puis la zone volcanique du goubet , le sol déchiqueté et aride du Las assal et enfin la montagne verdoyante de l’arrière pays près de Randa…

En arrivant à la nuit, nous nous installons directement dans le campement, les jeunes répartis ensemble dans un toukoul, Quentin avec nous. Camille découvre la restauration Afar, salade de crudités, brochettes de Mérou, pâtes suivi d’une salade de fruits.

Après le repas chaque enfant est content de se réfugier sous sa moustiquaire pour discuter tranquillement et se reposer.

Le lendemain, le réveil se fera sous les cris et les courses des singes sur les toits des toukouls….Les singes verts et les macaques sont très bruyants au moment du petit dej, sautent des arbres vers les tables, histoires de voler quelques crêpes, brioches ou fruits auprès des touristes… cela attire toujours les enfants, qui veulent les approcher au maximum. Quentin et Jean-Baptiste y arriveront à force de patience et après d’innombrables morceaux de galettes données à la main…

Après le petit déjeuner, Bernard, les garçons et Camille feront la promenade de 4h dans la montagne et l’oued autour du campement. Pendant ce temps là j’en profiterai pour avancer quelques thèmes astrologiques, et Catherine fera ses devoirs.

L’après midi sera consacré à la détente et au repos, car pour le lendemain, le programme passera par une visite des volcans et celle du Lac Assal, les eaux chaudes.

Le lundi matin après le peti déjeuner local composé de galettes et confiture accompagnée du'un thé Chai, nous reprenons la route de Djibouti. Nous nous arretons sur le site des Volcans pour mntrer à Camille, le site des failles, de ruptures visibles à l'oeil nu, la composition du magma et la terre déchiquetée.

Nous allons même faire un tour sur la piste pour lui faire découvrir les tunnels, crés par les bulles d'air dans le sol lors des dernières éruptions de 1978... En grimpant un peu plus haut, il y a un panorama exceptionnel avec vue sur le Lac Assal d'un coté à moins 150m et le Ghoubet de l'autre coté au niveau zéro, partagé uniquement par la failles des volcans. Encore un tremblement de terre, et l'océan indien pourra rentrer et recouvrir le lac Assal....

C'est un site bizarre, très sauvage et très chaud , tout comme le lac assal que nous rejoignons dans la foulée . Nous faisons une première pause aux sources d'eaux chaudes, mais la température est insoutenable, plus de 50° à l'ombre ...Nous nous arretons ensuite vraiment sur les bords du lac, sur les bords de l'étendue blanche qui fait penser à une énorme plage de sables blncs, mais c'est du sel... que les caravaniers extraits et mênent en Ethiopie de l'autre côté de la frontière en échange de riz, pâtes , huiles...

Sur le parking qui surplombe la tombe du juge Borrel, nous pique niquons tranquillement puis poursuivons notre route sur Djibouti, de façon à arriver de bonne heure pour que Bernard puisse passer aux bateaux et faire le point avec eux sur leurs commandes....

Pour la soirée, nous nous détendons au bowling, où nous mangeons entre deux parties, un strike ou un spare !!! A chacun son style, pas facile d'atteindre du premier coup toutes les quilles. On passera toutefois un bon moment tous ensembles à essayer de battre des scores ou alors de ne pas trop se faire distancer....

 

 

 

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

Djibouti- Faré Musha base navale

 10-04-2009 -  Djibouti

Vendredi 10 avril : Musha avec chalan militaire

 

Aujourd’hui nous profitons de l’organisation militaire marine pour nous rendre en famille et avec les amis sur l’ile de Musha au faré de la base navale.

Camille découvre donc ce qu’est un chaland de débarquement . Chacun a prévu son matériel de plongée ainsi que le pique nique, pour profiter toute la journée du sable blanc et fin de la plage.

Arrivée près de la plage, c’est en zodiaque que nous finissons le trajet. Chacun s’installe dans le bâtiment ombragé avant de piquer une tête dans les eaux turquoises, à une température avoisinant les 28°… pas mal pour un mois d’avril…  Il est certain que c’est appréciable quand on vient du froid, de retrouver des températures plus qu’estivales … pour nous c’est seulement le début de la grosse  chaleur.

Les petits et les grands profitent toute la journée des joies aquatiques… presque de vrais poissons à force de rester dans la mer …

Suzy le caniche de Valérie et Eric est avec nous car ils sont partis en vacances à la Réunion. Nous avons donc une pensionnaire avec nous pendant la quinzaine à venir, à la grande joie de Quentin et Jean-Baptiste, qui passent leur temps à jouer avec elle. On croit déceler une envie d’avoir de nouveau un animal près de nous… on verra cela au retour !!! peut être !!! Elle va nous suivre dans notre périple durant toutes les vacances, et fera pas mal de kilomètres sur mes genoux …

Camille s’éclate toute la journée à plonger et nager avec Pierre. Elle découvre ainsi les coraux et poissons multicolores que chacun peut lui décrire…

Vers 16h, nous reprenons le chaland pour le retour. La fatigue se fait sentir après une journée de mer, c’est pas les bretons qui me contrediront…

La soirée sera donc tranquille, pour se remettre de cette journée au grand air, après une bonne douche !!!


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  16  photo(s)    
Syndication :

Jeudi 9 avril : petit dej sheraton + visite architecturale djibouti, jus fruits Ricca

 

L’un des plaisirs de djibouti est d’allier petit dejeuner et piscine, aussi aujourd’hui nous faisons découvrir le Sheraton à Camille. Après un copieux petit déjeuner dans la salle du rez de chaussée, nous nous installons à la piscine, où tout le monde profitera  des jeux aquatiques jusqu’en début d’après midi… Chacun sur son transat, on peut bronzer, lire ou buller tout simplement autour de la piscine .

La fin d’après midi sera occupée par la visite architecturale de la ville avec le guide Aramis. En partant du parking Casino Sémiramis nous nous dirigerons vers la terrasse du Beverly où nous aurons une vue panaoramique de la ville, de ses rues et de son étendue. C’est un point de vue intéressant pour découvrir les différents batiments de la ville et avoir des explications historique sur le choix géographique et politique de cette capitale…  En redescendant nous traversons tranquillement les rues du centre, en direction du marché et de la mosquée Mamoudi, haut lieu d’échange de Djibouti puisque nous sommes juste à coté de l’ancienne place arthur Rimbaud, place de tous les arrêts de bus de la ville, place du commerce et petites boutiques avant de longer les caisses et les mouches… Là on longe les échoppes d'artisant africain et celles des vétements , tee shirt et pantalons de tout type, sans parler des telephones, appareils photos et autres gadgets des temps modernes ...

La ballade se finit par un rafraichissement sous les arcades des jus de fruits « Chez Ricca », où nous dégustons un excellent jus Orange/citron ou orange/banane accompagné de samboussas au mérou… petit rituel de bienvenue et de remerciement local… l'ambiance y est toujours sympathique, entre hommes jouant aux échecs ou awalé, hommes machant le quat en buvant du coca et refaisant le monde , français se rafraichissant après les achats de la journée ...

c'est une ambiance particulière où les taxis vous frolent en klaxonnant, les gens s'interpellent bruyamment d'un bout d'une rue à l'autre.... c'est plus que vivant.. certains aiment, d'autres détestent cette hyper-activité à la fois bruyante, nonchalante, désordonnée, cahotante.... c'est comme une fourmilère où chacun va dans tous les sens sans règle, sans ordre...

 

 

 

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

Mercredi 8 avril : carnaval kessel, top gun conférence excision, resto Etoile de KOKEB

 

Cette journée sera pour Camille , le début des réelles vacances avec ses cousins ; ils commenceront par le carnaval au lycée français kessel, où chacune des classes  défilera ou  fera un spectacle de danse, chant ou encore gym ou jonglage…  des artistes en herbe se dévoile ainsi !!! ils passeront toute la matinée à applaudir les compétences de chacun et finiront par un gouter sympa !!!

L’après midi ayant une conférence sur l’excision dans le cadre des activités Loisirs découverte, j’amenerai les ados juste à coté au top gun, pour qu’ils profitent encore un peu tous ensemble de l’ambiance début de vacances, pendant que je visionnerai avec quelque femmes le documentaire sur l’excision des femmes arabes !!! sujet douloureux et tabous sur ce secteur… Eux pourront s'amuser sur les jeux électroniques pendant que nous débatont d'un sujet d'actualité  grave, d'un quotidien emmaillé de rituels barbares et culturels très fort...

A la nuit tombée, nous irons diner au restaurant "l'Etoile de KOKEB", restaurant éthiopien très sympathique qui vous sert au choix la fondue de viande ou l'Ingera, avec en toile de fond tout au long de la soirée un spectacle de danse en habits traditionnels, représentant les étapes clés d'un couple éthiopien... C'est un dépaysement total, un rythme particulier que les danses et chants de cette afrique orientale. C'est un spectacle qui est important de voir lorsque l'on passe à Djibouti. on assiste ainsi au fauchage du blé, le rituel du café grillé, le tissage du coton, etc... c'est atypique et tellement plaisant ...

nous y retournerons encore volontiers autant pour les mets que le spectacle et le conseillons à tous nos amis.

 

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  15  photo(s)    
Syndication :

Précédente - 1 - 2 - 3 ... 9 - 10 - 11 - Suivante



[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
fabienne ]