Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom fabienne
Age 42
But du voyage Expatriation
Date de départ 05/08/2007
Nom P
    Envoyer un message
Durée du séjour 2 ans
Nationalité France
Description
Muté pour 2 ans à Djibouti, je souhaiterai faire découvrir cette régionet cette aventure familiale à toutes nos connaissances
Note: 4/5 - 90 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Djibouti (Carte)

fête des pères, à l'Historil

 15-06-2008 -  Djibouti

Bonjour,

Avec retard, nous venons souhaiter une bonne fête des pères à tous les papas que nous connaissons . Nous espérons que vous aurez été aussi gâté et entouré que Bernard.  Pour ce dimanche 15 juin, nous sommes sortis au restaurant ( he oui cela devient une habitude !!!) , nous sommes allés manger chez Serge et Sandrine, à l'Historil.

C'est un restaurant que nous avons découvert , il y a peu de temps grâce à des amis marins qui nous avaient invités à les rejoindre en cet endroit fort sympathique,  dans un cadre élégant  avec un service correct et rapide.. ce n'est pas partout de même qualité surtout au niveau au niveau du temps d'attente !!!

Donc , avec les enfants nous avons passé une soirée sympathique à L'historil, à l'étage, où ils ont pu distribuer leurs cadeaux à Bernard lors de l'apéritif. Quentin était content de lui remettre un petit panier d'osier minuscule. le jeu a été de découvrir à quoi il pourrait bien servir, où Bernard pourrait l'installer pendant quelques semaines !!! Cela ne pouvait pas contenir les crayons, trop petit; éventuellement des punaises ou des agraffes et encore !!!  Pour l'instant , il est sur le bureau, on verra plus tard.   Les ainés ayant passé l'âge des bricolages scolaires, ont tapé dans ma monnaie pour offrir chacun à leur père un vêtement. Là , bien que le choix soit vaste chez le Boiteux, près de l'aéroport, chacun a tablé sur une chemise, si bien qu'il a du déballer trois paquets presque identiques, à part la couleur ou les motifs... Au moins sa "garde-robe " se reconstitue... Ici il est relativement facile de s'habiller mais la qualité du tissu fait que vous devez réinvestir très rapidement . 

Il en est d'ailleurs de même pour les chaussures qui ne tiennent que quelques heures pour les plus fragiles et quelques semaines pour les plus solides. Mes pieds en gardent un souvenir cuisant après que mes semelles aient lâché sous le soleil exactement, au plus chaud de la journée et que je sois rentrée pieds nus à la maison. C'est une chose a absolument éviter car vous vous retrouver en moins d'une minute avec une cuisson de la voute plantaire, et de belles ampoules pour plus de 15 jours. Après pour faire la belle, vous éclatez en talons, vous pouvez vous trémoussez autant que vous le voulez pour danser, chaque mouvement est un instant " crispant" . Je suis donc devenue une pro de la danse de "la marche des canards ". Heureusement pour moi, tout est maintenant rentré dans l'ordre sans infection ou problème !  C'est d'ailleurs le seul bobo que j'ai vraiment eu à soigner en un an de territoire , tout le monde est donc en super forme!!

Nous vous embrassons et vous disons à bientot en France, chez Pierrot et Arlette . Gros bisous


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  14  photo(s)    
Syndication :

spectace chorale au CCFAR pour JB

 11-06-2008 -  Djibouti

Bonjour à tous ,

La fin de l'année scolaire approche et les spectacles arrivent. Cet après midi l'école Dolto a proposé aux parents une représentation de leur chorale au centre culturel arthur rimbaud au centre de djibouti.  Toutes les classes de CM2  ont pu se produire , montrer leur talent !!! On devrait avoir un extrait de leurs efforts sur un prochain CD qui a été enregistré les semaines passés ... Tout le monde était content de ce petit intermède chanté...

Dans un autre registre Quentin lui nous a fait, avec son club de babygym, une repésentation de leur dextérité gymnastique , passage sur poutre, trampoline, roulade ... Les enfants de son groupe étaient déguisés en tenue africaine, bien colorée....

Catherine et Pierre sont maintenant en vacances. Les conseils de classe sont passés.  Les résultats pour eux sont bons, ce qui n'est pas le cas de tous; certains parents découvrent avec effarement que leurs gamins n'ont pas travaillé pendant 10 mois, ont perturbé la classe, n'ont rien fait, rien appris ... Résultats beaucoup de demande de redoublement voire de réorientation.... Heureusement pour les notres, les résultats ont été suivis sans relachement et ils passent tous les deux en classe supérieure avec d'excellentes moyennes, 15 pour Catherine, 13.80 pour Pierre malgré un mnque de travail et une attitude pénible.

On attend les bulletins de Quentin et Jean-Baptiste pour la fin de semaine prochaine. Cela devrait aller ...

La semaine a été pas mal chargée également , avec 2 sorties restaurant ; l'une au Tana avec l'équipe du Sitram. Il est vrai que les bordées de perms commencent pour certains, c'était donc l'occasion de se réunir tous ensemble encore une fois avant la valse des départs en vacances, des retours définitifs, des arrivées de l'été... L'ambiance a été un peu plombé par les résultats des conseils de classe, qui venaient de se faire... Certains enfants ont du avoir les oreilles qui ont sifflé toute la soirée vu les commentaires ....J'espère pour eux que l'année prochaine , ils se mettront vraiment au travail au lieu de penser plage, copain-copines, farniente et détente !!!  Le coup de collier devra être sévère pour ne pas être dépasser !

On a également reçu Corinne et Eric a la maison, avant leur départ définitif du territoire, puisqu'ils finissent leur séjour de 3 ans. Leur bilan est très positif, et ne regrettent en rien cette vie africaine.  On espère de notre coté avoir également la possibilité de faire un aussi beau parcours.

Dans les résultats scolaires, il n'y a pas que les enfants que l'on peut féliciter ; après 10 mois de cours d'anglais intensif, j'ai eu moi aussi mes notes; je finis avec 14.80 de moyenne et passe en niveau supérieure l'année prochaine. Le cru 2008 n'est pas si mauvais que cela  !!!

Hier nous avons passé la journée à Arta Estivage avec toute l'équipe du Tani. Cela nous afit du bien de prendre le frais ; il ne faisait que 33° , donc plus de 10° de moins qu'en ville. l'eau de la piscine n'était qu'à 27° ; un vrai régal !!! cela change de la mer à 33° ou 35° et la plage à 42° ...  Tout le monde s'est bien détendu entre piscine, partie de ping pong ou pétanque....

Plus que 15 jours avant la fin des cours des plus jeunes et ce sera le départ en vacances. Un petit tour en Tanzanie dans les parcs animaliers du Serengenti, du Nonvgoro, du lac Manyara puis passage sur l'ile de Zanzibar, retour sur Djibouti début juillet et enfin le départ le 10 pour la France.  On aura plein de photos à vous montrer dans les semaines à venir.

Nous vous embrassons bien fort et vous disons à très bientot .


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

Bonjour tout le monde,

Bien qu'ici les activités artistiques et sportives aient pris fin, il y a toujours autant de mouvement dans notre vie.  Il y a en particulier les pots de départs, les soirées d'adieux faites au restaurant. Dernièrement nous avons eu une soirée créole organisée au césame, un complexe sportif près du CCFAR, le centre culturel français Arthur Rimbaud, vers Nougaprix. Des tables avient été dréséées autour de la piscine, un documentaire sur les antilles étaient diffusées en grand écran, et une piste de danse était accessible à tous. On y a passé un bon moment avec les amis du Sitram, les collègues de travail de Bernard.  On a pu mangé typique, accras, petits patés en entrée, poulet boucané  ou poissons aux herbes suivi d'un flanc . Sachant que tout était fait maison, les organisateurs se sont très bien débrouillés pour gérer cette sympathique soirée.

La semaine précédente, avec Bernard on s'est fait une sortie au Santal, restaurant indien où l'on mange très très bien; je le conseille à tout le monde, c'est vraiment de la cuisine épicée et savoureuse. Le cadre est charmant et le service rapide à la différence des autres lieux où l'on a pu diné. C'est une adresse à connaitre sur Djibouti.

Avant hier nous avons été convié à L'Historil, place Ménélik, pour la dernière soirée de l'équipage du FDupleix qui remonte sur Toulon. On a passé un super moment avec tout l'équipe intendance du navire plus d'autres toulonnais qui sont actuellement sur Djibouti. Après la distribution des cadeaux à la boite de l'Oasis, nous avons raccompagné nos marins au port, car 23h était l'heure ultime des derniers rentrants. L'officier de garde  nous a autorisé à monter à bord prendre un dernier verre, récupérer quelques cadeaux à distribuer aux amis ...

Hier soir, je faisais de mon coté un repas de fin de cours d'anglais à la Fontaine, lieu où l'on vous sert la célèbre fatira, soit à la viande , au poulet, au poissons ou aux crevettes. c'est un plat yéménite constitué d'un émincé de salade, tomates, carottes et viande ou poulet, plus la galette également découpée en lambeaux ,assaisonné d'une sauce vinaigrette blanche épicée ... un régal . Les habitués savent que ce lieu se trouve au bout de la rue d'ethiopie en allant vers les caisses.

Pendant ce temps là, Bernard a convié les enfants  également à une sortie pizza, ils sont donc allés en ville à leur grand plaisir. La scolarité est presque finie pour Catherine et Pierre. ils finissent lundi midi, le 9 juin les cours. Je serai de conseil de classe mardi soir  et nous récupérerons les bulletins le 12.  Jean baptiste et Quentin eux doivent tenir jusqu'au 26 juin, mais étant donné qu'il n'y a plus de transport de bus, que l'on doit acheminer  nous même nos enfants sur Dolto, c'est une belle pagaille devant l'école, à cause de cette circulation intensive. Il est probable que vers la mi juin, les  bulletins récupérés , je garderai tout mon petit monde à la maison . On verra !!

Demain nous sommes de sortie également. Il y a la soirée du Tani; cela promet quelques heures de bons moments avec toute la fine équipe. il risque d'y avoir de l'émotion car c'est le départ pour Martine, Kathy et Fred. On aura passer d'excellents moments avec eux au cours de cette année. Ils nous ont faits découvrir la joie des nomados  , l'ambiance détente de Djibouti en toute amitié. Ce sera donc une soirée en leur honneur qui sera faite demain.

Pour la semaine prochaine, le même rythme de sortie continue avec déjà 3 soirées de prévues !!! quelle  vie !!

Sinon que dire, tout va bien. Nous espérons qu'il en est de même pour vous . Ici nous avons dépassé la barre des 45° en journée et 35-37° la nuit. C'est vraiment chaud pour ce qui en douterait mais malgré tout supportable, même si tout le monde est fatigué. On ne se repose pas correctement  et suffisament . Les vacances au frais seront les bienvenus.

Nous vous faisons de gros bisous et vus disons à plus .


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  9  photo(s)    
Syndication :

fete des mères au Bafena

 25-05-2008 -  Djibouti

Tout d'abord très bonne et heureuse fête des mères à toute la gente féminine qui lira ce message.  j'espère que vos chérubins ne vous ont pas oubliés et qu'ils vous ont bien gâté.... C'est toujours émouvant d'avoir un cadeau fait main, ou un poème lu avec hésitation ou encore le fameux collier de pâte, la carte coeur,  et le gros gros bisous qui dit je t'aimerai toute ta vie .... Dommage que notre valeur maternelle n'est reconnue ouvertement qu'un seul jour par an ... On devrait le réclamer mensuellement, et toute les semaines pour les plus actives !!! je blague !!!

Lors de l'apéritif pris à la maison , les enfants m'ont distribué leur cadeau ; une carte poème en forme de coeur , avec une boite à bijoux de la part de Quentin, un poème de la part de Jean-baptiste, des vêtements de la part de Catherine et Pierre. 

Bien que tout le monde ai eu école ce dimanche , nous avons décidé d'aller au restaurant en famille se manger une fondue savoyarde au Bafena , qui normalement propose la fondue bourguignonne, et le what un plat éthiopien que l'on mange avec de la galette grise ... Les enfants rêvaient de manger un plat français, ils ont choisi  celle-ci , car ils n'en avaient pas mangé depuis plus d'un an.  Ils se sont régalés, ils n'ont rien laissé dans le caquelon, tout a été néttoyé  très rapidement .  On a tous passé une bonne soirée, dans une salle bien remplie ...

J'espère que de votre coté l'ambiance aura été aussi bonne que la notre. Gros bisous à tous.


[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  12  photo(s)    
Syndication :

matinée canoé kayack au héron

 22-05-2008 -  Djibouti

Aujourd'hui puisque les enfants avaient leur matinée tous ensemble, pour cause de suivi de la grève faite en France. On en a profité pour aller à la plage du Héron et se faire une matinée sportive avec le canoé et le pédalo. On a tous passé un bon moment à suivre la cote; on ainsi vu les plages de l'enceinte militaire d'une autre manière, la plage sud du CMG, la plage Ouest du PPI et la plage Nord des Paillottes, à partir de la mer.

Pierre est sorti seul faire la première ballade; Catherine s'est mise en duo avec Jean-Baptiste; le départ a été cahotique, le temps de trouver le rythme et surtout la synchronisation dans les mouvements; sinon c'est la chute assurée. Ils n'y ont pas échappé mais cela faisiat parite du jeu.

Plus calme, j'ai pris le pédalo avec Quentin; Maryse une amie m'a accompagné. On a ainsi découvert ensemble les chars de la première guerre mondiale plongée dans la mer au bout de la presqu'ile du héron. Bernard m'a dit que c'était des chars italiens . Ils sont vraiment en mauvais états; mais il semblerait que certaines personnes viennent la nuit les désossés pour récupérer des matériaux !!!

C'est une expérience que nous recommencerons avec Bernard . Karl qui gère le centre nautique nous a proposé d'amener Quentin avec nous sur un grand kayack lors de notre prochaine sortie . On verra cela peut être sur juin si Bernard arrive à avoir un créneau de libre en même temps que les enfants.

La température de l'eau devient chaude également car on atteint les 30°, il faut nager loin pour retrouver un peu de frais . Mais cela fait toujours du bien de nager et de s'ébattre dans l'eau . Cela détend et occupe  bien les enfants.

Gros bisous à tous .


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  15  photo(s)    
Syndication :

Soirée des partants au Bel Air

 21-05-2008 -  Djibouti

Bonjour à tous,

Ne croyez pas que nous ne faisions plus rien, mais les journées et soirées sont tellement chargées que je n'ai plus le temps d'écrire les textes sur le blog.  Soyez rassurés tout le monde va très bien malgré la chaleur qui nous rend moite 24h/24h . Il fait chaud certes, ce qui serait plus supportable sans cette moiteur ambiante exagérée. Vous levez le bras, et vous sentez la sueur découlinée. La clim permet d'atténuer cette sensation, mais dès que vous franchissez la porte extérieure, vous êtes plombés par ce phénomène qui devrait se finir à la mi-juillet, une fois le vent d'ouest arrivé, le rhamsin, qui dure environ 50 jours .... et qui chasse  les nuages .... quand il y en a .

Depuis le début du mois nous avons faits beaucoup de restaurants, car nous accompagnons les partants, (départ d'Emmanuelle et Emma  au Jules Verne , puis Céline et son fils au CMG Héron ) mais aussi fêtons la fin des activités. Pour le club astrologique, j'étais de sortie dimanche 18 mai au Maradjah avec toutes les filles; nous avons diné libanais pour la moitié et plancha monstrueuse pour les autres . C'était très sympa et j'ai été gâté par de multiples cadeaux par ce group studieux, qui en partie continuera l'année prochaine. He oui, je persèvère en continuant les groupes débutants le dimanche matin et après midi, plus un autre cours pour les confirmés le mercredi matin.  Sachant que j'aurai les sorties pour les oeuvres sociales les mardi et jeudi, c'est très bien.  A cela s'ajoute toutes les commandes astrologiques qui m'ont été faite depuis l'exposition du club féminin les 13 et 14 mai dernier. Tout le monde veut son thème en urgence avant de partir, aussi je passe pas mal de temps sur l'ordinateur pour combler les attentes de chacun... Lors de cette exposition on a pu voir les oeuvres de chacun des différentes ateliers, peinture, peinture sur sable, peinture sur porcelaine, encadrements, meubles en cartons, couture, doigts de fées ... il y en avait pour tout le monde et s'était vraiment magnifique.

Jeudi 21 mai, nous étions à la soirée des partants de base navale. on y a retrouvé beaucoup d'amis. On y a passé une excellente soirée en compagnie des Cherbougeois  et ceux du Tani.  heureusement que notre groupe était là pour faire l'ambiance car sinon cela aurait été bien fade. Comme nous dinions dehors, dès le départ avec les filles, Kathy, mpartine, et valérie, on a squatté les ventillos et nous sommes installés en bout de table, près de la piste de danse , pour pouvoir s'amuser sans contrainte... Et nous avons bien faits. Le repas en lui-même n'était pas terrible, mais bon !!!, on a passé une sacrée soirée à suivre et même anticipé les musiques du DJ...On a fini en boite au Golden, pour ceux qui connaissent, histoire de boire un dernier verre entre amis. Cela nous fera tout drôle à la rentrée de ne plus avoir Fred et Kathy avec nous pendant les nomados , tout comme Martine, que l'on verra peut être un peu si elle vient retrouver Rémi qui continue seul encore une année complète. Nous espérons retrouver une aussi bonne ambiance avec les nouveaux arrivants, mais il est vrai que le tani ne dément pas à sa réputation, c'est celle des amis ...

Catherine ne se plaint pas non plus de son emploi du temps, elle était de sortie mercredi soir pour une fête d'adieu à la plage du Héron, et jeudi elle était invité avce Noémie et Marco chez Jeremy, ils se sont faits une soirée pizza et on discuté une partie de la nuit. On l'a récupéré vendredi soir à la plage où nous avons nous aussi passé une aprtie de l'après midi à la grande satisfaction des garçons , qui ont l'impression eux de ne pas trop sortir.

On a ensuite fait un repas avec des amis à la maison  en début de semaine et continuons sur notre lancée avec le repas de la fête des mères au Bafena, où on a mangé une fondue savoyarde.. un régal après un an sans . On constate de plus en plus de manque culinaire chez les enfants, ils nous réclament tous des mets particuliers, soupe de légumes pour le plus jeune, escargots à l'ail pour JB, huitres farcies pour Catherine, Légumes et grillades pour Pierre; chacun y va de sa note nostalgique et semble-t-il aura un appétit féroce au retour en France.

Demain soir , là j'aurai le droit avec un tête à tête en restaurant indien avec Bernard pour nos 15 ans de mariage , oui que le temps passe vite !!!, n'est ce pas ?§§§ que doivent penser Pierrot et Arlette qui fêtent eux leur 40 ans de mariage cet été ??

Et jeudi 29 mai nous passons notre soirée avec des amis dans une ambiance antillaise au césame. On a eu plein d'invitations que nous avons refusé par manque de temps. ce même soir, il y avait le repas des officiers amriniers de la base navale au CMG héron, le repas déguisé année 80 de la dague, un autre au 5ème régiment...  Le planning sorties se remplit tout seul , ce qui fait que nous essayons de récupérer le vendredi et faisons quelques grasses matinées bien méritées. de plus la chaleur ne convie pas à sortir et passer une journée entière en extérieur; c'est trop fatiguant et il faut amener un stock énorme d'eau et de boissons, plus de 4 litres d'eau par personne !!

Voilà pour les nouvelles. Pierre et Catherine ont leur conseil de classe le 10 juin et finirons leurs cours ce jour là alors que JB et Quentin ont classe jusqu'au 26 juin . Ce sont les derniers jours pour beaucoup qui commencent déjà à prendre les avions affétés par l'armée . On ne croise plus que des copines parlant de faire leur cartons , leur caisse , leur valise, les unes contentes de rentrer, les autres déprimées de retrouver le frais, et l'ambiance métropole !!! Mais une grande majorité  resterait bien encore un peu  si c'était possible.

Nous vous faisons de gros bisous et vous disons à très bientot . Fabienne et Bernard


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  16  photo(s)    
Syndication :

spectacle babygym de Quentin

 19-05-2008 -  Djibouti

Bonsoir à tous,

Les activités sportives et manuelles arrivent au terme de l'anée et les exposition et spectacles fleurissent de partout.

Aujourd'hui Quentin nous a fait la démonstartion de son agilité sportive avec tout son groupe de babygym.  Ils étaient une quarantaine d'enfants de moins de 6 ans à suivre ces scéances du lundi matin et s'éclater pendant une heure sous l'oiel vigilant de leurs monitrices.

Sur un an on a pu voir leur agilité se développer, leur assurance grandir,  et devenir des gymnastes en herbe sur la poutre,  ou au trampoline .  Ils ont tous beaucoup appris  et ont joliment démontré tout leur savoir durant ce spectacle qui s'est cloturé par la démonstration de leurs professeurs.

Le groupe de Quentin était habillé aux couleurs locales; ils étaient mignons comme tout dans leur petits ensembles bleus.

De son coté le club féminin faisait une exposition de tous les ateliers et créativités manuelles découvertes endant l'année.  on a pu voir de très jolis choses également tant au niveau de la peinture sur porcelaine, les meubles en carton, l'encadrement, la couture, la peinture sur sable, les doigts de fées ...

Tout le monde est prêt à recommencer à s'éclater dès la rentrée !!

gros bisous à tous et bon été

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  16  photo(s)    
Syndication :

Nous voilà déjà en Mai,

Nous n'aurons pas eu la fête du muguet, mais avons pu participer à celle de Camérone tablée musicale le week end dernier. Les enfants ont pu s'y amuser tout leur saoul l'après midi entre le tir au Famas,pêche aux canards le parcours du combattant prêt à s'engager , le tir au butbut  facile , la pêche à la lignejoli score au famas, etc... c'était une kermesse bonne enfant jusqu'au repasdes hommes en armes du soir ... après la nuit tombée,  l'arrivée des jeunes femmes en groupe est venue un peu changer cette ambiance, en soirée de débauche pour les légionnaires... les "nayes" étaient là à domicile, même pas besoin d'aller en ville pour s'éclater pour les hommes !!! décevant , on est loin  de l'image militaire mais plutot de celle d'un bordel à ciel ouvert ... et tout cela avec l'accord des généraux, ce qui est encore plus navrant quand on sait qu'à plus de 80% ces jeunes femmes sont contaminées  .... !!!

Ca c'était la semaine dernière.. depuis nous sommes allés nous balladés à Arta PlageAnse Arta Plage pour dormir une nuit  à la belle étoile et surtout au frais car les températures au petit matin sont déjà proche des 30°. On s'est régalé lors de nos différentes plongées ; les enfants ont vu tortue, requins baleines, dauphinsles dauphins près de nous , seiche géante, rascasse volante, oursin crayon, requin pointe noire .... La clarté de l'eau était vraiment merveilleuse, la mer très calme si bien que c'était idéal pour profiter de ces richesses naturelles.  Notre week end a été écourté pour cause de travail pour Bernard. Au lieu d'avoir 5 jours de pause comme tout le monde pour ce pont de la pentecote, il n'a eu qu'une journée et demi à peine.  Parti jeudi matin pour Arta, nous étions de retour vendredi midi, à cause de l'arrivée d'un bateau . Les grands sont tout de même restés profiter de la plage avec les amis du Tani jusqu'au soir.  ils ont ainsi pu avoir une journée supplémentaire pour s'ébattre dans la grande bleue !!cool

Vendredi soir, nous avons fêté en famille les 5 ans de Quentin, 5 bougies pour Quentin qui s'était mis sur son trente-et-un pour l'occasion.  Il était très heureux d'être l'homme de la soirée et nous a fait un festival de danse danseur dans l'âme et chant comme à son habitude. il a été gâté avec ses pochoirs de dessins et écritures, le livre de coloriage et Action-Man et sa moto gâté ou satisfait .  Il ne reste plus qu'à organiser une fête avec ses amis d'école pour que la fête soit complète pour lui.  je verrai cela au retour de tout le monde en classe car pour l'instant, les absents sont nombreux ; c'est normal les parents ont presque que tous le pont mais les enfants ont classe normallement !!! Très bien là aussi l'organisation et la cohésion  !!  Nous du fait que Bernard travaille, nous ne partons pas , aussi tous sont à l'école . Cela me laisse l'avantage d'avoir du temps pour vous écrire un petit mot dans le blog et m'avancer dans mes travaux photos  et astrologiques ..

Autrement ici, les départs des familles qui finissent leurs séjours, commencent à s'échelonner . On a déjà eu l'occasion de faire quelques  restos  avant les embarquements des femmes  et des enfants à l'aéroport.  Djibouti se vident peu à peu, de plus les activités se terminent à la fin du mois donc il y a de moins en moins d'attrait à patienter  pour faire valises et cartons pour les copines.  On verra les nouvelles arrivantes à la fin aout et le rythme intensif des activités, inscriptions et rendez vous reprendra !!!  Je ne devrai pas chomer avec les cours d'astro entre les anciennes élèves et les nouvelles, ce qui me prendra certainement 3 à 4 demi-journée . En plus de cela je me suis proposée pour devenir responsable d'un atelier à Loisirs et découvertes de djibouti. J'ai pris en charge les activités sociales, c'est à dire découverte des traditions Afars à travers le mariage, les repas, les sorties bateaux , pêche de nuit et requins baleines et le côté Balbala les bas de Balbala avec les visites du dispensaire du PK12parking PK12 , l'orphelinat et l'hopital . Ce sont là plus une prise de rendez vous , une planification de visite car je n'ai pas besoin d'être sur place le jour J. je prends les inscriptions et d'autres personnes s'occupent  des explications. J'aurai de toute façon des semaines bien chargées , et ne verrai guère les mois passer comme cette année , à n'en pas douter !!! Mais faire découvrir Djibouti avec un autre regard est très intéressant, de plus on voit l'évolution des infrastructures se faire au fur et à mesure du temps. On voit les routes s'améliorer, les batiments et écoles se construire. Des solutions sont apportées peu à peu par des gens très motivés ce qui fait que l'on voit le changement  même si il y a encore énormément à faire .

Voilà pour les dernières nouvelles. Tout le monde est en super forme et toujours bronzé . toujours en ligne Nous vous embrassons tous bien affectueusement et vous disons à bientot.


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  15  photo(s)    
Syndication :

Un an du blog

 01-05-2008 -  Djibouti

Coucou les amis,

Voilà un an que nous avons commencé ce blog pour vous tenir au courant de notre vie d'expatrié ; C'est avec joie que nous soufflons cette première bougie de communication virtuelle . Nous espérons que vous appréciez ce contact, car finalement nous avons très peu de retour de nos lecteurs, très peu de commentaires ou de messages sauf des amis fidèles. Nous ne savons donc pas  si vous appréciez ou non , si  cela vous donne l'envie de voyager ou de découvrir par vous même ce Djibouti tant conté ou dénigré !!!!

 De notre côté nous sommes heureux de partager ces moments avec vous, ces textes et ces photos. Nous vous permettons de voir un peu ce que nous vivons au quotidien et cela permet de garder une trace de notre expatriation volontaire et réellement bien vécue par chacun.

Après une cinquantaine de textes et près de 700 photos , on se dit que nous avons tenu parole, que nous avons permis à chacun de rester en contact avec nous avec un support original. Nous n'avons pas tout vu, pas encore tout découvert aussi aurez vous le droit encore dans les prochains mois  à suivre nos différentes aventures et péripéties . La première des choses que nous ayons appris ici, c'est la patience, car rien ne se fait facilement et surtout rapidement. La seconde est l'adaptabilité, car on n'a jamais le produit ou l'objet voulu lorsque l'on en a besoin, aussi on fait preuve d'originalité pour se dépatouiller . On apprend à faire des réserves d'eau pour se laver au cas où il y aurait des coupures. Pour la période chaude, he bien pour avoir de l'eau fraiche pour se rafraichir, on la tire chaude de bon matin et la laissons refroidir dans les bidons toute la journée ; ainsi vous avez l'espoir minime de vous arroser avec une eau presque à température ambiante .... on fait comme on peut !!!

Pour la conduite en ville , bien là aussi on s'est adapté aux habitudes et réactions des locaux; à savoir qu'ils vivent et conduisent selon l'instant présent, donc ne préviennent absolument pas de leur volonté de déboiter, tourner, doubler ou encore brutalement s'arrêter ... c'est donc à nous de prévoir pour eux, d'anticiper et nous adapter à cette conduite cahotique ... on se crée d'excellents réflexes ici, sinon tous les jours vous êtes chez le garagiste ou le tolier .... Bernard pourra vous en parler, c'est un vrai sport national que d'éviter l'accident ici !!! il est devenu le champion , lui qui passe une partie de ces matinées à circuler en ville entre les fournisseurs et le port et les bateaux .... En dehors de la ville, le risque est toujours aussi grand car là il faut affronter les routiers, les chauffeurs de bus, les dromadaires, les troupeaux de chèvres, les chiens errants quand ce ne sont pas les gamins, les femmes vendant le lait ou l'eau au bord des routes... etc.... Roulez sans danger à Djibouti est impossible, il faut toujours être sur ses gardes, anticiper les réactions de chacun, car leur mode de fonctionnement est qu'ils sont sous la garde , la sécurité d'Allah et donc que c'est lui qui décide de les protéger ou non ... ils peuvent donc brutalement décider de vous couper la route ou traverser à 5 mètres de vous en se disant que ma foi, qu' ils sont dans un bon jour !!!

Si nous devions faire un bilan au bout de cette première année, ma foi nous sommes très contents d'être ici, tout le monde s'est bien acclimaté ; nous avons rencontré des personnes très sympathiques et avons en particulier lié des liens très forts avec les normands et les cherbourgeois ... ils se reconnaitront !!! Nous sommes prêts à continuer et même à faire une 3ème année si elles nous ai accordé .  Ne croyez  tout de même pas que nous allons nous installer ici ; la famille, les amis nous manquent et nous serons très heureux de tous vous revoir durant nos vacances en France ou bien lors de notre retour définitif.  Il y a une chose qui fait défaut ici, c'est la verdure et les apéritifs pris sous le chêne ou à l'ombre de la terrasse. On a pas le bruit des cigales qui accompagne l'anisette, seulement celui des corbeaux et des pigeons sur les clims !!! c'est vraiment pas la même chose !!

Nous vous embrassons tous et vous disons à très bientot . gros bisous  de toute la tribu .


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

matinée à Maskali

 30-04-2008 -  Djibouti

Bonjour à tous,

profitant d'une matinée libre, je suis allée avec quelques filles du club loisirs et découvertes, sur l'ile de Maskali en vedette rapide. Départ à 8h de l'escale pour atteindre en 30mn à peine les iles.  juste avant d'arriver sur Maskali, on a eu l'immense plaisir de voir nager un groupe important de dauphins. c'était merveilleux de les voir devant nous, faire la course avec le bateau. on a pu prendre d'excellentes photos que vous découvrez en annexe. cela a été un moment vraiment très sympathique que de les voir plonger, sauter, nager... on aurait presque eu envie d'être avec eux à quelques encablées des iles.  ce sont des moments furtifs mais tellement fort que vous ne pouvez pas oublier des instants aussi forts.

Après nous avons repris la direction de la plage où nous avons pu nous installés tranquillement à l'ombre d'un faré, bronzer quelques heures dans le calme absolu, papoter tout notre saoul entre filles ... C'est une sortie très sympa, très relaxante et que je vais conseillée à toutes les arrivantes.  Cela fait un break et change des moments piscine ... oui oui je ne vous parle que des moments détente, mais ne croyez surtout pas que Djibouti n'ai que cela ... il y a toutes les autres contrariétés (contretemps, pannes, bobos médicaux, chaleur extreme..)mais que nous mettons de côté justement lors de ces sorties .

j'ai profité de cet instant sur l'ile pour nager un peu , faire quelques brasses vers le tombant et voir la faune. J'ai été un peu déçu au démarrage, car l'entrée dans l'eau est pénible à certains endroits à cause d'un terrain très calcaire et accidenté ressemblant plus à des coquilles d'huitres qu'à du sable blanc très fin... mais bon, une fois les palmes harnachées, le problème disparait et on peut aller à la rencontre des poissons et coraux . Ils ne sont pas au bord comme sur les autres plages, il faut nager assez loin, presque un kilomètres pour arriver sur le tombant. Rares étaient les nageuses qui m'ont suivi , je crois qu'elles connaissaient l'effort à fournir , pas moi !!!  J'ai tout de même été récompensé par la vue des couleurs chatoyantes  de tous ces poissons .

Après un retour où nous avons été remué et arrosé pour cause de belles vagues, à midi nous pouvions retourner à nos véhicules, récupérer nos enfants aux écoles et reprendre les activités culinaires pour restaurer toute la famille.  ce sont de très bons moments que nous ne pourrons refaire maintenant qu'à partir de septembre, car d'ici peu de temps la mer sera impraticable car le rhamsin, un vent d'ouest  souffle beaucoup et emp^che toute sortie durant l'été. De plus les 50° extérieur en juillet aout , ne permette pas vraiment de profiter des loisirs de plage !!!

Je vous embrasse tous bien affectueusement et vous dit à très bientot.  fabienne


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  16  photo(s)    
Syndication :

Un grand bonjour de Djibouti,

Comme vous le constatez sur les photos, nous n'avons pas de problème de météo ici , il fait toujours beau et chaud... les températures grimpent tranquillement, nous atteignions maintenant les 38° dans la journée et la nuit nous ne n'arrivons pas à descendre en-deça de 27° ... les ventillos fonctionnent presque en continue, histoire d'amener un peu d'air et de frais relatif  !!!  C'est pourquoi ce week-end avec toute l'équipe du Sitram nous sommes allés nous rafraichir en bord de mer, aux Sables Blancs, près de Tadjourah. Nous sommes partis en bateau, avec Jérome, de l'équipe de Savon et Ries. Nous avions rendez vou à 14h à la pêcherie pour embarquer famille et affaires, cubaya et appareil photos ... Jusqu'à la dernière minute je ne savais pas si Bernard se joindrait ou pas à nous, car il avait un bateau qui quittait le port le lendemain... Mais heureuse surprise, après un mois et demi de  travail non stop, sans pause, il s'est permis de prendre un break !!! enfin   !! 

Donc départ avec toute l'équipe du Sitram sauf Alain et Manu pour cause d'astreinte, Khalil malade et Ben et Céline absents . On a fait le trajet en moins de deux heures ; une partie des enfants s'étaient installés sur le pont supérieur pour avoir la vue et être à l'écart des adultes ... bien que au bout d'un moment les hommes eux aussi sont allés s'isoler pour prendre une cannette  à l'étage .

Arrivés vers 17h sur la plage, chacun a pu installer les lits piciots pour la nuit à la belle étoile, placer les cubayas sous les toukouls et enfin  piquer une tete pour voir les poissons multicolores  vers le tombant à 30 mètres de la plage; un vrai aquarium à seulement deux brasses de la plage !!!

Une fois la nuit tombée vers 18h 30 , tout le monde  s'est retrouvé sous le toukoul restauration pour l'apéritif puis le repas  constitué comme à l'habitude d'une salade de crudités, suivis de riz avec brochettes de riz et yaourts. Ambiance très sympa sur ces grandes tablées d'adultes d'un coté et d'enfants-ados de l'autre.  A la fin du repas, les chants n'ont pas manqué suivi d'une baignade pour les plus courageux.

Dormir à la belle étoile, en bord de mer, à deux pas des flots est très sympa et très rafraichissant par rapport à la moiteur de la ville. tout le monde a apprécié d'être réveillé par le bruits des flots, des mouettes et non pas la prière du mezzin à 4h.  Ainsi de bon matin, dès le lever du jour, tout le monde a pu piquer une tête, profiter de nager parmi les bancs de poissons venus vraiment au bord voir ces bipèdes bruyants s'ébattre de drole de façon parfois dans leur élément....

Matinée petit déjeuner galette suivi de séance bronzage, jeux d'eau, pêche ou nage en attendant le repas constitué cette fois ci de poulets grillés à l'ancienne, dans un four implanté dans le sol et recouvert de branche de palmier. 

Avant le départ prévu à 16h chacun a pu s'amuser encore sur la plage ou dans l'eau avant de reprendre le bateau et se faire un peu secoué vu que l'état de la mer s'était un peu modifié avec une légère houle et quelques moutons gênants pour les moins aguerris .. A 18h30 nous étions de retour à la pecherie bien fatigué de ce week-end express  au bord de l'eau ... et prêts à attaquer la rentrée scolaire pour les enfants puisque les vacances sont finies après cette pause de 15 jours... Les mois de mai et juin devraient passer vite, entre les ponts et les examens ... ensuite ce sera la préparation des grandes vacances . Bernard devrait poser quelques jours en juillet car il a des bateaux jusqu'à fin juin, son break sera de vraiment très courte durée  !!! Pour moi et les enfants ce sera différent , nous n'avons pas les mêmes impératif de date retour . Je devrai avoir confirmation de nos dates de vols  cette semaine mais on se dirige vers une arrivée en France vers le 10-12 juillet, retour le 18 sur Djibouti pour Bernard, et vers le 20-22 aout pour le reste de la famille. Nous n'avons pas pu avoir les dates désirées, tout étant complet depuis plus de 6 mois.  Mais bon, nous arriverons tout de même à prendre le frais en Bretagne pendant quelques temps ....

Nous espérons que de votre coté tout va bien, que vous ne vous laissez pas gagner par la morosité hivernale, et que l'arrivée du soleil et des beaux jours regonflent le moral de chacun, pour préparer  vos vacances d'été.

Nous vous embrassons bien affectueusement et vous disons à très bientot Fabienne et Bernard


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

Bonjour tout le monde ,

Les vacances s'écoulent à un rythme  trépidant, entre journée plage et journée piscine. Bernard travaille, aussi j'occupe les enfants du mieux possible et ne restent pas coincer à la maison devant la télé ou l'ordinateur... Donc mercredi  le programme rafraichissant s'est passé à Arta Estivage,arta estivage à une cinquantaine de kilomètres de la chaleur de Djibouti. Arta étant situé à 900 mètres d 'altitude , il y fait toujours un peu plus frais. En ville nous avons dépassé les 35°, aussi n'être ne serait-ce qu'une journée dans une température inférieure à 30°, dans une eau à 26° c''est appréciable et reposant.

Nous avions rendez vous à l'intérieur de la BA pour prendre un bus militairerendez vous au bus en famille dès 8h30 ; aussi tout le monde était prêt de bonne heure. Une fois installé correctement nous avons pris la route de l'ouest, en passant par les quartiers de Balballa, le PK12, puis le PK 20; (lieu de stationnement pour les routiers éthiopiens;, sorte de parking géant ressemblant de très loin question confort et sécurité à nos aires d'autoroutes mais tout aussi plein de camions qui se compte par centaines...) . Au bout de 45 mn de trajet nous étions en vu du centre d'Arta Estivage et savions que nous pourrions en profiter toute la journée. 

Les enfants ont vite fait de s'installer au bord de la piscine,transat et bronzage retrouvés les amis et s'essayer aux premières longueurs dans la fraicheur du matin. Quentin il nage nous a étonné en faisant lui aussi un nombre impressionnant d'aller retourlongueur pour JB et Quentin avec ses frères et soeurs. C'est vraiment la première fois qu'il se prend au jeu de la compétition et non pas des jeux d'eau.  Entre deux plongées, ils ont eu aussi l'opportunité de se détendre à détente pour Pierrel'aire de jeux, tobbogans, balançoire, et tourniquettourniquet pour ltout le monde.

En fin de matinée, avant de passer à table, nous avons pris un verre en terrasse,terrasse apéritive à l'ombre des bananiers, pendant que Pierre faisait un tournoi de pingpong et que catherine pipletait avec ses copines.  A la suite nous sommes passé à table et avons profité tranquillement du service  en attendant que la piscine ne réouvre à 14h. quentin aux jeux

Pendant les deux heures avant le départ,  les enfants ont continué de se baigner pause avant de nagerou bien encore bronzer un peu . Le retour s'est effectué assez tot car le bus militaire devait être de retour pour 17h sur base. Nous avons passé un très bon moment au frais, ce qui nous a permis d'arriver détendu à la maison ..piscine d'arta estivage

Les enfants auront bien profiter durant ses vacances de la plage, entre celle des paillottes, et celle du PPI. Ils ont vu tous leurs copains et ont passé d'excellents moments à jouer  dans les vagues à la recherche de poissons ou de coquillages. vue depuis Arta estivage

Samedi matin, ils ont profité à la vielle de la reprise des cours d'un petit déjeuner djiboutien au bowling suivi  bien sur d'une partie entre amis. Nous avons eu le droit à la petite viande ainsi que l'omelette aux poivrons, galette et crêpes coté sucré et aussi toutes les viennoiseries européennes...arrosé de thé chai, café ou chocolat au choix avec jus de fruit ...  de quoi se passe de manger le midi sans souci !!!

Je n'ai pas eu la joie de faire des strikes ou des spares avec eux, ma tenditinite ne me permet toujours pas de porter des choses lourdes ... tantpis cela sera pour une prochaine fois !!! 

Je crois qu'ils sont contents de leurs vacances et auront plein de choses à raconter à leurs amis . Jean-Baptiste est inscrit pour une nouvelle plongée lundi après midi dès 13h30. Il est ravi comme à chaque fois de préparer son matériel et révise son catalogue de poissons pour savoir les identifier de plus en plus rapidement. je crois que l'on va en faire un passionné !!

Que vous dire autrement, tout la famille va bien après un jour et demi passé aux sables blancs ce week-end du 24/25 avril. Je vous le raconterai dans le prochain texte .

Nous vous embrassons bien affectueusement et vous disons à très bientot.   Fabienne et Bernard


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  12  photo(s)    
Syndication :

une journée à Dittilou

 18-04-2008 -  Djibouti

Bonjour à tous,

Ici le week end de 3 jours continue. Après avoir quitté le village de Randa et le camp du mont Goda avec les amis nous avons pris la piste de DIttilou, un chemin bien cahotique et bosselé de 13 km que l'on a fait en un peu moins d'une heure. C'est une piste très rocailleuse avec quelques montées  arides mais pas spécialement compliquées. Le convoi de 5 voitures s'est tranquillement dirigé vers ce camp que nous découvrons pour la première fois et que tous les amis nous ont chaleureusement conseillé.!!! (n'est ce pas Elizabeth et Philippe, Jean Pierre et Mimi ,???).

Une partie du trajet se fait dans l'oued et l'autre à travers les monts Goda en se dirigeant vers la forêt du Day. C'est une partie isolée, où l'on rencontre peu de village. On a tout de même pu distribuer à quelques enfants ,crayons, cahiers et bonbons. Martine et kathy avaient même amené en plus des jouets miniatures au grand plaisir des fillettes et garçonnets rencontrés .

Dittilou est un camp qui ne cesse de s'agrandir car il fonctionne très bien; le cadre est magnifique, les huttes en bois typiques sont stylées, la restauration est conséquente et excellente. De plus , les singes y sont nombreux et curieux et viennent autour des toukouls de restauration grapillés voir volés multiples denrées. c'est l'amusement des petits et des grands le matin au moment du petit déjeuner traditionnel.  Nous avons passé un excellent moment dans ce camp où chacun a pu se reposer, soit en, jouant aux boules, soit au yatzee ou bien encore au Mikado ou dames .

En arrivant tôt au camp , nous avons eu le temps de prendre tranquillement possession des chambres-toukouls, nous rafaichir sous les douches et nous préparer pour l'apéro et le repas du soir ( salade de crudités, brochettes de poissons, pates, salade de fruits).   En discussion nous avons fait le point pour savoir qui ferait la randonnée du lendemain pour aller à la cascade de Dittilou. Sachant qu'elle faisait 3h , j'ai hésité à amener Quentin mais cela m'a été fortement déconseillé car la ballade commence et finie par une jolie grimpette, un dénivellé de queques centaines de mètres, très ardu qui coupe bien les jambes et le souffle comme j'ai pu le constater le lendemain avec Catherine, Pierre et Jean-Baptiste. Bien que nous sommes partis à 8h , notre groupe n'est revenu que vers 11h30 ;notre marche s'est faite tranquillement, au rythme des montées et descentes, des pauses , des explications sur les arbres rencontrés, figuier étrangleur; jujubier, figuier comoro, arbre du diable qui a la particularité de ne pas avoir de feuillage ... Une fois la montagne traversée nous avons marché dans l'oued pour arriver à la cascade, qui par manque d'eau ne laissait passer qu'un filet d'eau. Il est certain qu'aux premières pluies cet endroit doit être magnifique . Le goulet est impressionnant par sa hauteur et le débit doit être monstrueux lorsqu'il pleut puisqu'il reçoit toutes les eaux des collines et monts voisins.  Lors de notre marche retour à travers l'oued, une pause thé Chai nous a été proposé pour reprendre forme et tonus avant la dernière grimpette.  (ceux qui ont eu le courage de la faire, savent de quoi je parle !!! ) . Nos efforts ont été récompensé par la vue découverte à travers ces paysages accidentés !!!

Au retour , une douche bien fraiche suivie d'un verre en apéro et du repas ( salade de crudité, cabri grillé et riz, quartier d'orange) nous a requinqué pour le voyage de retour. Bernard était content de nous retrouvé à 18h30 à la maison . Lui de son côté n'avait pas chômé avec la livraison pour 3 bateaux sur le week-end et l'anniversaire des 40 ans de Valérie,   la femme de Franck , le vendredi soir au bowling.  Nous avons terminé notre soirée au Tani avec un apéro dinatoire que nous avaient préparés Eric et Valérie , en trinquant également à la santé de Kathy qui fêtait elle aussi son anniversaire le 18 . 

Comme les vacances continuent ici, normalement on devrait se faire une plage ou 2 au héron, une sortie à Arta estivage  plus un week-end aux Sables blancs en bateau le week-end prochain... Vous devrez donc attendre la fin de semaine pour avoir la suite de nos aventures.  Sachez tout de même que tout le monde va bien . Aujourd'hui JB est chez son copain Maxime, et Catherine reçoit sa copine Noémie à la maison.  Tout le monde vous embrasse chaleureusement et vous dit à bientot .   Fabienne et Bernard


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

départ pour le camp du Goda

 17-04-2008 -  Djibouti

Bonjour à tous,

Nous profitons des vacances scolaires pour multiplier les sorties et les découvertes. malheureusement Bernard n'est pas de la partie à cause de la présence des bateaux. Cette semaine nous l'avons très peu vu entre les 6 navires à achalander, et il n'a pas pu se joindre à nous pour ce week-end de 3 jours . C'est avec déception que nous avons pris la route sans lui. J'ai donc pris le volant pour ces 3 jours d'expédition dans le secteur de Randa le village de Randapuis Dittilou.  Comme Catherine et Pierre finissaient leur stage sport jeudi en fin de matinée, nous ne pouvions prendre la route qu'à 13h . J'ai donc chargée les sacs,duvets et cubayas pour le voyage. Comme Eric et Valerie, en panne de voiture (problème de surchauffe) ne venaient pas cette fois-ci, nous avons pris Valentin avec nous. Noémie , elle était partie la veille avec Fred et Kathy, plus Rémi, Martine et leurs filles.  Je suis donc passé dès 13h au Tani récupérer Valentin,JB et Valentin à Randa et Jerome et Lydia qui faisait la route avec moi.  Pierre catherine et JB

Partie à 13h15 de Djibouti, nous sommes arrivés vers 16h au camp du Goda les toukouls de Goda; nous avons très bien roulé, n'avons pas été gêné par les multiples accidents de la route de Weah, comme l'équipe du Tani partie la veille; eux ils ont eu droit à une heure de bouchon et déviation à cause d'un camion renversé.... (chose rituelle ici, la route étant vraiment encombrée avec tout le trafic entre Djibouti et l'Ethiopie , mais surtout l'inconduite des Djiboutiens,  qui vous déboitent sans prévenir, doublent sans visibilité, s'arretent en sommet de cote pour réparer, où ils vous laissent  des blocs de roche, servant de triangle de sécurité !!! ) ...

Donc 16h arrivée sans problème au campement du Goda vue sur le lieu du Godaprès de Randa où nous avons retrouvé toute l'équipe du Tani.  Nous avons descendu les affaires et les locaux se sont occupés de descendre les cubayas, pleine de boissons et apéritifs pour ces trois jours de détente ...Cela en fait du ravitaillement liquide quand vous êtes un groupe de 25 personnes  !!!  Chacun a pris place dans les toukouls ; les adultes en couple dans le leur ( pour moi  ce sera Quentin comme compagnon) intérieur de mon toukoul et tous les enfants par tranche d'age dans d'autres ; ainsi les grands ados se sont mis ensemble à savoir Kevin, Jeremy, Lolita, Catherine, Pierre ,Julien. Chez les plus jeunes nous avions Valentin, Sandrine ,Laetitia et Jean-Baptiste .  A table cela faisait une très belle brochette.  Quentin et adrien

Une fois installés nous avons pu prendre la collation thé, puis nous attaquer aux discussions pendant l'apéritif et le repas, très bon, salade de crudités, pates avec brochettes de viande, suivi de petits gateaux au miel ... Très sympa !! Les jeunes ont pu se faire quelques jeux de société avant de se retier dans les toukouls et bavarder bruyament pendant une partie de la nuit... (fallait s'y attendre  n'est-ce pas !!!) jusqu'à ce que Rémi donne de la voix pour que chacun se calme et permette aux autres de dormir un peu ...

Vendredi matin après le petit déjeuner traditionnel, thé Chai galette, nous avons fait la marche dans l'oued randonnée dans l'ouedpour atteindre le village de Randa. Là nous avons vu que un an sans pluie avait fait énormément de dégats. Les jardins les jardins à randa ont beaucoup de mal à pousser, les bêtes n'ont rien à manger chèvre broutant un acacia et sont maigres à faire peur. Nous avons pu acheter quelques kilos de légumes malgré tout, haricots verts, tomates, aubergines, papaye, banane etc... Le plus dur reste à supporter , car au minimum il va falloir attendre jusqu'en novembre  prochain pour espérer un peu de pluieles femmes à la source, et il y a toute la saison très chaude à subir  ... Il va y avoir beaucoup d'animaux qui vont mourir ainsi que d'enfants, semble-t-il ... C'est une véritable sécheresse , le pays s'est d'ailleurs rassemblé pour une prière commune pour demander la pluie , en vain !!! femmes lavant le linge dans l'oued  On a vu le regroupement des animaux près de la sourceabreuvoir près de la source du village, et aussi les femmes chargeant les bidons de 20litres pour la survie de la famille .  Elles transportent  ensuite ces bidons à dos d'âne, la caravane des anesavec les chèvres qui suivent . On a ainsi appris qu'ils ne vendaient que les cabris mâles et gardaient les femelles pour le lait, pour les enfants, pour qu'ils aient un minimum à boire.  C'est une question de survie ...  Après la promenade nous avons rejoint le camp pour le repas du midi, poulet grillé plus riz . Après le café nous avons rangé nos affaires et pris la route de Dittilou , enfin la route c'est beaucoup dire, plutot une heure de piste cabossée et cahotique... mais cela je vous le raconterai dans le prochain message...

Bonne journée à tous , bonne vacance et à très bientot Fabienne et Bernard


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  14  photo(s)    
Syndication :

Bonjour les amis

Aujourd'hui je vais vous raconter l'une de nos dernières sorties de week-end.  Sachant que Jean-Baptiste aime la pêche, tout comme moi, je l'ai donc inscrit avec son frère Pierre pierre s'essayant à la peche de fond à une sortie en mer, pour une nuit de pêche sur le boutre d'Abdallah.  Jeudi après midi, Bernard nous a accompagné sur le port de la pêcherie, pour que nous amenions nos affaires à bord. Finalment c'était peu de choses, un duvet pour la nuit, les boissons pour se désaltérer, et puis bien sûr le matériel de ^pêche... Nous étions peu nombreux, une douzaine de personne ; un groupe de 5 vrais pêcheurs, des mordus et passionnés, qui avaient tout le matériel nécessaire, une famille composée de 4 adultes, venues pour le dépaysement et l'aventure, puis moi et les garçons...

Donc à 15h30;, tout le monde est monté à bord de ce boutre en bois, s'est installé sur les coussins à même le sol, a pu préparer son matériel , les lignes et les hameçons pour faire de la traine jusqu'au lieu de pêche au large des iles de Musha et maskali. L'organisation ainsi prévue nous permettait de pêcher jusqu'au lendemain matin, puisque le retour était prévu pour 7 h , le repas du soir et le petit déjeuner yéménite s'est donc pris bien sûr à bord ... un vrai régal  !!!

Donc pendant tout le trajet, on a vi l'équipe des hommes tentés de prendre quelque chose, mais ils n'ont pas eu de chance, ils n'ont rien remonté. Nous pendant ce temps on a discuté pendant presque 1h30 avec les autres passagers.

Arrivés sur place, là Pierre et Jean-Baptiste ont pu eux aussi s'installer et commencer à pêcher avec les lignes plombées descendant à plus de 40 mètres de fond. Dans un premier temps j'ai préféré ne pas prendre de lignes car je savais que je devrai m'occupper des garçons, soit  pour enlever les hameçons et décrocher les prises, soit démeler les lignes en cas de soucis; Les deux cas se sont présentés  très rapidement, et j'ai passé les premières heures d'un coté à l'autre du boutre à m'occuper de l'un ou l'autre, ou bien à prendre des photos des multiples prises faites ..  Cela a mordu très rapidement. Ce sont des moments passionnants que de sentir la touche, ferrer rapidement et ensuite remonter le plus efficacement  le poisson ... dans ces moments là on est tous en attente de savoir si c'est un gros morceau, une sorte commune ou bien une bizarrerie ? il y a toujours ce doute jusqu'au moment où l'on aperçoit l'ombre qui remonte sur le bord du navire et qu'enfin on arrive à hisser à bord sans casser..; c'est vraiment palpitant comme moment...

Jean-baptiste lors d'un ferrage à pû ressentir pour de bon ces sensations , la touche, la prise, le remontage , la sensation de poids et de force du morceau pris. Il a senti le fil se tendre, et à tout de suite appeler à l'aide car vraiment cela devait être un gros morceau, il n'arrivait pas à le remonter ; un des passagers qui était à côté de lui à pris la relève  et a également demandé de l'aide, des gants car le remontage risquait d'être dur vu l'évaluation de la tension, il pouvait s'agir d'un gros poisson de plus de 30 kg ... au bout de 20 mètres de remontée, malheureusement, le poisson a fait un à-coup et la ligne a été coupée nette ... on a pu que spéculer tous ensemble après sur ce que cela pouvait être car au même moment des pêcheurs on remonté une raie d'un peu plus d'un mètre, un requin marteau prise du requin marteau et un barracuda prise d'un barracuda.. on ne savait plus ou tourner la tete .  raie mantaJean-baptiste bien que frustré et déçu continuait à espérer prendre une grosse prise ...

Comme la nuit était tombée , les yéménites nous ont installée des néons sur els cotés du boutre pour que nous voyions un peu mieux nos hameçons et lignes. Après ils se sont occupés du repas, on fait cuire les pates sur un tonneau plein de charbon à même le sol du bateau . préparation du repas du soir on a eu également le droit à des brochettes de vainde ainsi qu'une salade de crudités assaisonnées de sauce à l'ail, excellent !!! en dessert c'était des quartiers d'orange ...suivi d'un thé chaï ... toujours aussi bon mais sucré à l'excès comme d'habitude !!!

Après le repas nous avons changé de place pour nous repositionner vers 22h sur un autre emplacement de pêche.  Chacun a repris ses marques et a pû s'installer pour la nuit blanche . A minuit l'équipe des 5 hommes a repris une barquasse pour rejoindre Djibouti puisqu'ils devaient être impérativement à 6h à leur poste militaire . Nous nous sommes restés à bord pour continuer à pêcher jusqu'au lever du jour. Cela a été des moments merveilleux, pour les garçons que de sortir des barracudas, des mérou, des thazar ou bonite, et puis le festival de maquereaux... Là Jean-Baptiste nous a fait un festival pendant plusieurs heures, de minuit et demi à 4 h, nous étions en plein milieu d'un banc de maquereaux qui nageaient à fleur d'eau . Jean-baptiste a donc installé son lancer et sa mitraillette, ce qui lui permettait de prendre en balayant la surface au maximum 5 poissons en même temps. prise de JB Là j'ai passé mon temps entre lui et la glacière, à décrocher les prises, les mettre dans la glace. je n'ai pas eu une minute de répit jusque vers 4h . Pendant plus d'une heure , je n'ai pas arreté ; de plus Pierre a lui aussi tenté l'expérience, avec moins de succès , mais a tout de même réussi quelques prises, ce qui fait que je n'avais pas un instant pour vraiment pêcher au fond les gros morceau ...Heureusement un yéménite voyant que JB était verni, s'est occupé de lui pendant une heure et demie, résultat entre 60 et 70 maquereaux pris .... magnifique prise et magnifique souvenir pour tout le monde..;

De 4h à 6h 30 pendant que les garçons dormaient grosse fatigue à 4h30 j'ai pu à mon tour tranquillement pêcher et profiter de ses instants forts en adrénaline où l'on ferre et on espère remonter quelque chose d'important. C'est une ambiance magique pour ceux qui aime la pêche ; il n'y a pas photo je recommencerai l'expérience avec JB . Pour Pierre , vu qu'il est impatient, cela lui a semblé trop long, cela ne prenait pas, c'était pas le bon matériel, pas la bonne profondeur, pas le bon geste... pas le bon pêcheur , quoi !!! Il est peu probable que je le ramène , enfin on verra d'ici quelques semaines...

Vers 6h, au lever du jour, on a levé l'ancre relevage de l'ancre pour entamer le retour . les frères yéménites nous ont préparé le petit déjeuner, à savoir des galettes plates cuites dans l'huile, préparation des galettesdu thé chaÏ . Super bon . les galettes du peti dej Tout le monde était à la fois heureux mais également fatigué . Jean-Baptiste dormait sur les coussins sous son duvet, Pierre lui s'était écroulé contre mon sac. épuisante la nuit

A 7h30 nous étions de retour. pas facile le reveilBernard nous attendait sur le quai avec la cubaya, pour que nous puissions récupéré une partie des prises faites pendant la nuitprise de la nuit car je n'étais pas sûre d'avoir la place nécessaire dans le congélateur pour tout y mettre. De plus, chez nous ce ne sont pas de gros mangeur de poissons, aussi j'ai pas besoin d'avoir un stock énorme !!!  Arrivée à la maison pendant que les garçons se douchaient pour être en forme, moi je me suis occupée de vider et congeler nos prises. Et enfin bonne douche pour enlever cette odeur très prenante qu'est celle du poisson...

Puis 8h30 départ pour la journée pour la plage d'Arta avec les amis du Tani , préparation du pique nique, du matériel et des palmes masques tubas. Je pensais que durant le trajet nous serions fatigués , he bien non, tout le monde a tenu le coup jusqu'au soir, en se baignant et profitant au maximum des beautés des coraux. JeanBaptiste nous a même pêche un Baliste tout en nageant dans l'après midi, mais on lui a dit de le remettre à l'eau, vu ce qui avait été pris dans la nuit.

Pendant la journée les enfants ont pu faire du dromadaire pierre et quentin en dromadaire à Arta, certains on fait des parties de pétanque et moi je me suis reposée pendant une heure; puisque nous avons prévu de se faire un resto avec toute l'équipe au Tana. Là j'avoue qu'à 22h , j'ai abdiqué à la fin du repas et abandonné les amis car le sommeil me gagnait et que mon muscle de la nuque avait bizarrement tendance a me lâcher brusquement en pleine conversation..Donc au lieu de me retrouver la tete dans l'assiette dessert j'ai préféré rentré et être prête pour de nouvelles aventures un autre jour ...

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  14  photo(s)    
Syndication :

Précédente - 1 - 2 - 3 ... 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - Suivante



[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
fabienne ]