Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom fabienne
Age 42
But du voyage Expatriation
Date de départ 05/08/2007
Nom P
    Envoyer un message
Durée du séjour 2 ans
Nationalité France
Description
Muté pour 2 ans à Djibouti, je souhaiterai faire découvrir cette régionet cette aventure familiale à toutes nos connaissances
Note: 4/5 - 90 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Djibouti (Carte)

Bonjour tout le monde,

Vu la météo française, je crois que vous avez grand besoin de soleil, de chaleur et de vision de grand bleu. Alors je me suis dit que j'allais vous faire rêver en vous montrant les photos sous marine prises pendant nos différentes plongées, que ce soit celles des coraux ou bien celles des poissons .

Chaque semaine Jean-baptiste va plonger avec son club, il va lmaintenant à plus de 7 mètres de profondeur et voit de superbes poissons. Lors de sa dernière plongée il a été mordu par un baliste, il est revenu avec un suçon sur l'avant bras. Il a pu également tenir des poissons clowns dans sa paume de main ; il était émerveillé  de vivre ses moments d'échange .Il a déjà été plusieurs fois sur le site du canyon et de la bouée coulée. Il nous raconte ses aventures avec les yeux malicieux et heureux d'avoir vu tant de couleurs .  Cette semaine, il est sur liste d'attente pour une plongée car les accompagnants sont moins nombreux, beaucoup de personne partant cet été essaie de vivre leurs dernières plongées en solitaire; il y a donc moins de plongée enfants. ...

C'est pas grave, il profite tout de même des fonds marins à chacune de nos sorties , et puis nous avons encore plusieurs mois devant nous pour nous éclater !!!

Gros bisous à tous et bonne continuation.  Fabienne et Bernard


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  16  photo(s)    
Syndication :

Vendredi au Sheraton Djibouti

 28-03-2008 -  Djibouti

Bonjour à tous,

Nous savons que vous êtes encore dans la fraicheur hivernale aussi nous vous envoyons quelques photos du soleil, d'une journée farnienté passée à l'hotel Sheraton de Djibouti avec Valerie et Eric et leurs enfants. 

Nous y sommes arrivés de bonne heure , vers 9h, de façon à pouvoir s'installer tranquillement sur les transats; mais surtout choisir les places ombragées toute la journée.  Les palmiers autour de la piscine sont sympas; mais n'offrent qu'un tout petit ombrage, presque dérisoire face au 35° actuels.  Nous avons donc réquisitionnés nos 10 transats et matelas , et nous sommes mis sous la bâche anti-chaleur , pour ne pas devenir de belles langoustes toutes rouges en fin d'après midi... pari réussi  à l'arrivée, car personne n'a brulé, mais tout le monde a pris de jolies couleurs dorées...

Les enfants se sont bien amusés et bien dépensés toute la journée à nager, chahuter, plonger et autres moments détente.  Catherine nous a rejoint en milieu de matinée, car la veille elle faisait du baby-sitting chez Lydie et Laurent .  Elle a donc gardé Lou et Léo pendant la soirée, le temps que leurs parents se fassent un boowling. Nous de notre côté, nous étions à un repas avec le carré des officiers mariniers au Kempinsky hotel . Buffet sympa mais ambiance trop coincée aussi nous avons migré vers les boites du centre ville avec les amis et avons terminé notre virée sur le coup des 3h 30 ... pas top le matin pour être prêt pour la piscine à 9h mais bon on s'est vite motivé pour emmener toute notre troupe se détendre... De plus cela faisait partie du cadeau d'anniversaire de Pierre pour ses 13 ans  !!! une journée complète au sheraton, piscine plus repas en famille.  On s'est bien régalé.

Cela nous a changé et fait beaucoup de bien de rester sur Djibouti; cela a permis a chacun de bien se détendre sans avoir à se lever aux aurores pour préparer les glacières pour les piques niques, les affaires de plage ou les tables et lits des nomados !!! Là on n'avait seulement la crème solaire à amener puisque tout le reste était fourni, de la serviette de plage, au transat matelas, plus le repas , qui sans dire vaut aussi bien que le buffet de son concurrent le kempinsky.  Nous avons eu le choix des plats et chacun a pu se régaler de ses mets préférés ; nous avons souri lorsque nous avons vu que les enfants s'étaient tous servis des gratins de pommes de terre et lasagnes d'épinards.ou pâtes en sauce .. il semblerait que cela leur manquait ... il est vrai que cela fait plus de 9 mois que nous n'avons pas manger de plats "d'hiver" ... 

Après le repas, les enfants ont passé l'après midi dans l'eau à s'éclater pendant les parents essayaient de siester tranquillement à tour de rôle de façon à toujours avoir un oeil sur la fine équipe.   Pour occuper les adolescentes, j'avais amené mon cone de hénné, ce qui m'a permis de leur faire des minis tatouages, qui n'ont tenu que quelques heures car chlore et teinture ne font pas bon ménage ... Je me suis donc lancé dans les dessins de fleurs pour les filles, et d'animaux pour les garçons..; cela a été très éphémères mais rigolos. !! Résultats , pas de doute je devrai réviser , car je ne suis pas vraiment douée pour le dessin spontané ....

Nous sommes rentrés vers 18h tranquillement,  avons rapidement préparés les cartables pour le lendemain, diner légèrement et à 20h30 tout le monde était au lit , sans protestations après cette journée piscine.

Rêvez, prenez en plein les yeux , dans quelques semaines cela sera votre tour de profiter d'instants magiques comme cela.  Gros bisous à tous et bonne continuation.

Fabienne et Bernard


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

Paques au Lac Abbé

 24-03-2008 -  Djibouti

Joyeuses Paques à tous,

Pour ce week-end de Paques, nous avons fait une sortie organisée par le foyer Marabout, le foyer Marine sur 2 jours, en direction du Lac Abbé. C'est un lieu très tourmenté où il fait excessivement chaud, généralement 10° de plus qu'à Djibouti même. C'est désertique et volcanique à la fois, mais dans un style totalement différent de ce que l'on avait pu voir jusqu'à là. Vous allez pouvoir en juger par les photos.

Dimanche tout le monde s'est donc regroupé au Foyer Marabout pour charger les 4X4 loués. Comme nous étions un groupe de 50 personnes, on avait 8 véhicules tout terrain pour se répartir. Après le chargement des sacs et des glacières sur les toits, nous avons investis les véhicules pour les 5 heures de trajet à travers  tout le sud -sud ouest du territoire . Le confort à l'intérieur des voitures était très rudimentaire mais au moins notre véhicule n'a pas eu à souffrir de ces kilomètres de poussières, de chaleur et de bosses et trous en tout genre. On a roulé de 14h à 18h30 , en faisant tout de même des pauses soit pour les photos, le paysage, les boissons, etc...

Donc au départ de Djibouti , on a pris la direction de Weah, où nous nous sommes pointés au cas où nous aurions des soucis sur les 36h d'abscence. Ainsi les légionnaires sont prévenus et si à l'horaire prévu, nous ne sommes pas pointés, ils déclenchent les recherches... Il vaut mieux être prévoyant car même si nos chauffeurs étaient expirimentés, on n'est jamais à l'abri d'une panne ou de tout autre souci !! Après ce pointage, nous avons roulés vers Dikhil, en traversant le grand barra, un désert de sable, où tous les ans , les sportifs font les 15km course du "grand barra"... Là on s'est éclaté quand tous les véhicules se sont mis en ligne de front pour faire cette course , un vrai moment de bonheur dans cette immensité, à pleine vitesse ....C'était un épisode très sympathique avant les 20km de piste poussièreuse et cahoteuse avant de rejoindre Dihkil et voir de loin sa palmeraie.

Entre Dihkil et le Lac Abbé, c'est seulement de la piste sableuse donc très poussièreuse lorsque vous roulez en convoi, et cela pendant 3h. heureusement que les endroits traversés sont magnifiques et proposent des paysages à photographiés, sinon cela peut paraitre très long. Dans notre véhicule nous avions un couple d'amis, Gina et Léon, ce qui permet d'échanger et discuter de plein de choses durant ces heures de pistes !!

Nous avons traversé des petits villages typiques, plantés au milieu de nulle part, vus les différentes architectures utilisés, bois, paille, torchis, nattes tréssées, huttes rondes, carrées ou maisons en durs, plus mauresques .... Nous avons fait un ravitaillement eau et boissons à Ale Sayla vers 16h30 après 3h de route et avant d'attaquer le Goobad, une plaine rocheuse, qui finit par un passage montagneux avant de redescendre vers le Lac Abbé et ses étendues tourmentées, étonnantes , bizarres avec ses pics ou stalagmites  rocheuses pointant vers le ciel. Nous y sommes arrivés juste pour le coucher du soleil. c'etait magnifique de voir ses ombres noires s'allongées  peu à peu.

Ensuite nous avons rejoints notre camps constitués de toukhouls de nattes tréssées, où étaient installés nos lits picots et les moustiquaires. Une fois chacun installés, tout le monde a rejoint les tables pour partager le verre de l'amitié et le repas proposés par les locaux, à savoir salade de crudités, tajine de bouef aux dattes suivi de banane et orange. A l'issue du repas nous avons eu un intermède folklorique où des hommes nous ont clamé des poésies en français, faits une démonstration de danse avec sabre et fusils, et différents chants ... Ils nous ont également proposés l'artisant local, fait de vanneries, d'épices, et de sculpture sur pierre ... Vers 22h, tout le monde a regagné son toukoul pour tenter de se reposer de toutes ces heures de route, et être vaillant pour le lever à 5h45 et assister au lever de soleil sur les lieux rocheux, voir également les sources d'eaux chaudes.

Le lendemain à 6h tappantes, tout le monde est remonté dans les 4X4, pour assister au lever de soleil comme prévu; l'un des guides nous a emmené et expliqué vers les sources d'eaux chaudes qui traversent toute cette région. il y a des nappes souterraines, qui longent les parties volcaniques et ressortent dans cette plaine désertique, et sont chargées de souffre. c'est impressionnant de voir cette eau bouillonnante se répandre dans les rigoles et apportés un peu de verdure pour nourrir les cheptels de moutons, brebis, et anes sauvages très nombreux dans le secteur...

Après la pause déjeuner, nous avons rechargé les véhicules, et nous sommes avancés vers les rives du lac pour assister à l'envol des flamants roses. C'était très silencieux et grandiose comme moment. Ensuite nous avons vu d'autres sites rocheux et sources d'eaux chaudes avant de rejoindre le village d'aly seylia où nous avons déjeuné d'une salade de choux suivie de poulet grillé et riz épicé et pastèque en dessert. Nous avosn été servis sous une hutte faite de branchages et feuillés séchées qui nous abritait vraiment très bien de la chaleur car dehors il faisait presque 45° si ce n'est plus... Après le repas nous nous sommes  de nouveau installé dans les véhicules pour 4h de piste et de route défoncée pour retrouver Djibouti en fin de journée . le guide nous a fourni à chacun une brosse à dent locale, à savoir un morceau de branchage trèsz efficace qui vous rend les dents magnifiquement blanche en quelques instants. Il est vrai que le goût un peu amer et vert du bout de bois n'est pas très agréable mais l'efficacité est redoutable. Léon qui travaille à l'hopital Bouffard nous a confirmé qu'il y avait du fluor dans cet arbre et que cela protégeait très bien la dentition des personnes qui l'utilisait !!!

Nous sommes arrivés vers 18h à Djibouti ce qui nous a permis de rentrer tranquillement à la maison pour effectuer les douches obligatoires pour chacun , se restaurer et se coucher tôt pour la reprise de l'école après ces 5 jours de pause pour les scolaires . Tous nos sacs de vêtements, et couchages étaient dans un état épouvantable , plein de poussière tout comme nous , ressemblant plus à des mineurs sortant des profondeurs de la terre que des touristes rentrant d'une ballade.... Nous sommes heureux d'avoir fait cette sortie avec des professionnels car nous n'aurions certainement pas autant appréciés ces instants si nous étions partis seul ou en petits comités avec nos véhicules personnels car vraiment  entre chaleur et poussière, tous les organismes et machines souffrent, même si les paysages valent le détour et doivent être vus au moins une fois !!!  C'est bon pour nous, la case est cochée et il est peu probable que nous le refassions , surtout aussi rapidement; c'est beaucoup de fatigue et surtout d'heures de véhicules pour très peu de temps sur place ; 3 ou 4 jours serait moins fatiguant mais c'est rarement possible ici puisque nous n'avons que le vendredi comme jour de repos.. il faut jouer avec les jours fériés !!!

Entre les chaleurs qui recommencent à monter ici car nous flirtont quotidiennemen-t sur Djibouti avec les 35° , l'écart avec la France est grandiose puisque vous subissez d'après ce que l'on entend, un épisode de froid et neige pour certains.. Nous vous envoyions donc quelques degrés d'amitiés et de soutien .

Gros bisous de vos exilés qui vont bien. fabienne et bernard  Bisous


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

vendredi à Khor Ambado

 17-03-2008 -  Djibouti

Ce vendredi, une grande partie de l'équipe du Sitram s'est retrouvée pour manger du cabri farci sur la plage de Khor ambado. Nous étions tout de même 31 personnes  dont une dizaine d'enfants. Nous nous sommes tous rejoints par petits groupes dès 9h sous la paillotte de Moussa;  nous nous y sommes installés  tranquillement et avons profités sereinement du soleil et de la plage en attendant le repas .

Bernard et moi avons fait une courte ballade le long de la plage, pour la découvrir totalement, car généralement on passe la journée près de la paillotte et n'en bougeons plus ..; Là on a pu découvrir les autres restos et la vue superbe que l'on a sur cette plage de sable très sympathique .

Les cuisiniers ont préparés les chevreaux ainsi que le feu, pour griller tous ces cabris pendant 3h à petits feu. Ils étaient farcis soit de semoule soit de riz. En entrée on a dégusté la salade de crudités habituelles. En dessert on avait le choix entre la salade de fruits, la crepe chocolat ou bien les beignets de banane ... après on se plaint, on comprend pas pourquoi nos vetements sont trop petits....

Tout le monde a apprécié la baignade, les jeux dans l'eau et le repas . On a même fêté pour Valentin ses 11 ans en début d'après midi. Il a soufflé ses bougies entourés de tout le groupe. Valérie avait amené des buches au chocolat avec morceaux de framboises, un vrai régal ... il n'y a pas eu de rab pour ce plat, tout a disparu rapidement...

A la fin de la journée , comme j'étais au volant, j'ai testé l'ensablage. il a fallu l'aide de tous les collègues pour me sortir des ornières. Un petit quart d'heure d'efforts pour tous les hommes, entre les pelletées de sable enlevées, les rails installés sous les roues... et on a pu repartir vers la piste et tous rentrés tranquillement ...

Nous profitons encore pendant un bon mois et demi des joies de l'eau et de la plage car après ,d'après les habitués , il fait beaucoup trop chaud. le sable est bouillant, on ne peut pas marcher dessus les pieds nus, l'eau ne rafraichit pas véritablement, et en plus s'installe le vent le" kashmin " qui amène beaucoup de poussière; donc fini plage et baignade dès fin avril...

Jean-Baptiste a fini sa formation pour la plongée avec bouteille. Il a fait son baptéme, il est donc plongeur de bronze. cet après midi, il va nager vers maskali, il est ravi. Chaque semaine , si on le peut, il ira faire une plongée avec ses moniteurs pour se perfectionner et atteindre les niveaux supérieurs, plongeur d'argent puis or, avant d'atteindre le niveau 1, à 12 ans ... Il rentre de ses virées nautiques, émerveillé, ravi d'avoir vu ici une rascasse volante, là une murène, un groupe de mérou, une raie ou bien un autre spécimen d'oursin. Il nous fait son rapport, nous montre ses fiches  et fait participer tout le monde a ses découvertes....

Autrement , pour le week end de Paques, normalement, s'il n'y a pas de contretemps avec les arrivées et livraisons de bateaux, nous devons allés au Lac Abbé, au sud est du territoire de Djibouti. c'est un lieu désertique et très particulier. Nous y allons avec le foyer Marabout; Ils se sont occupés de tout, ils ont loués les véhicules, retenus les guides, les toukouls, les repas et festivités locales ... on devrait être un groupe de 80 personnes à se déplacer ainsi et découvrir ce site étrange, que je vous montrerai à notre retour.

Dans la semaine j'ai assisté aux conseils de classe de Pierre et Catherine. Les résultats sont  très légèrement en baisse pour Catherine ; mais rien d'inquiétant , elle est toujours aussi motivée et travaille sérieusement.  Pour Pierre, c'est pas tout à fait pareil;  les notes ont un peu baissé car il commence à papillonner, et s'intéresse semble-t-il plus aux sourires des filles qu'à ce que disent les professeurs !!! Les petits mots doux et les appels telephoniques plombent un peu la concentration du jeune homme ... on va donc devoir recadrer tout cela .  Pour jean-baptiste et Quentin, on devrait avoir les notes la semaine prochaine , mais pas d'inquiétude, le travail est sérieux , régulier et continu.. On ne devrait donc pas avoir de mauvaises surprises.

nous vous embrassons tous bien affectueusement et vous disons à tès bientot sur internet.

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  14  photo(s)    
Syndication :

préparation mariage Afars

 01-03-2008 -  Djibouti

Profitant  d'un instant , je viens vous parler aujourd'hui de la préparation du mariage selon la tradition Afar, que j'ai vu en compagnie de Lydie, auprès de  l'association djiboutienne qui s'occupe des femmes .

Tout d'abord nous sommes reçu dans une pièce décorée selon l'habitude locale, c'est à dire nattes recouvrant le sol, et coussins tout autour de la pièce pour s'asseoir. Une place est réservée en particulier à la mariée, avec devant elle, un panier où sont mis tous les bijoux dont elle va devoir se couvrir avant d'être rejointe par le mari.  Normalement le mariage se passe sur une semaine. Les femmes font la fête de leur coté, et les hommes ailleurs. Ils ne se rejoingnent  qu'à la fin de la semaine .. cela pourrait ressembler un peu à un enterrement du célibat avant les épousailles.

Donc les amies de la mariée, les femmes de la famille se réunissent et pendant une semaine préparent la mariée à sa future vie d'épouse . Elles dansent  et chantent pour elle, s'amusent ensemble. Une femme âgée, la mère ou la grand mère se charge de positionner les bijoux sur la future mariée, pendant que d'autres préparent à manger (samboussas, kaclès, patisseries, bonbons et gateaux variés..) C'est un moment festif, où toutes les femmes s'amusent entre elles. La mariée se fait habiller, parfumer, coiffer, etc...

La scéance de parfumage est importante, car elle sera ensuite un repère, un code entre l'homme et la femme . Le parfum choisit, porté et honoré pour le jour du mariage, sera le parfum que devra porté l'épouse pour signifier à son époux qu'elle se sent prête à l'accueillir dans sa couche , les semaines et les mois suivants. Quand elle ne porte pas  son parfum, la porte reste close !!! à méditer mesdames  !!!

Il ya aussi en même temps , tout au long de ces scéances d'habillage, le rite du thé, la distribution des menus cadeaux que ce font les femmes entre elles; ce sont des gestes d'amitiés, de soutien , d'échanges de conseils, de préparation psychologique à la nouvelle vie....

Pour finir de se parer, la jeune épousée va également choisir les motifs de tatouage au henné, qu'elle portera aux mains, aux pieds, sur le visage, et sur toute partie de son corps qu'elle souhaitera... en sachant que les motifs restent une quinzaine de jours en place...

En tant que spectatrice, de cette préparation en accéléré, seulement 2 h, nous avons pu vivre l'ambiance de ce mariage Afar. on a pu gouter le thé, manger les divers mets préparés, sentir les encens brulés, parfums, et se faire tatouer ... J'y retournerai avec Catherine pour qu'elle puisse y assister et poser les questions de son choix à ces jeunes femmes ...

Je vous laisse profiter de ces photos.

A plus Fabienne de Djibouti


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

Cette semaine de vacances de février est passée très rapidement pou Catherine et Pierre. En effet nous les avons inscrits à un stage découverte de Djibouti et de ces activités sportives ....Chaque jour ils avaient une activité différente.

Le Dimanche 24 février de 15 h à 18h  :Ils ont commencé par ,une visite de la ville, des jardins d'Ambouli et les quartiers de Balbala. Au retour ils ont faits la visite des "caisses", quartiers marchands de Djibouti où l'on trouve de tout, des vêtements, des décorations africaines, des tissus, des épices, de la nourriture. Tout est vendu dans des petites boutiques avec ouverture sur la rue, anciennement les caisses de transports des bateaux, un peu les containers actuels...C'est typique, et c'est  un quartier très vivant où chacun interpelle l'autre pour proposer un produit meilleur marché ou de leilleure qualité que son voisin... marchandage oblige, il faut sans cesse discuter les prix pour obtenir l'objet de ses désirs à moindre cout sinon c''est l'arnaque garantie ...(en général il faut diviser par trois le prix proposé ) . Ils ont pû boire également un jus de fruits frais chez Mad avant d'aller  en bus local vers le centre Arthur Rimbaud, le centre culturel de Djibouti .

Le Lundi 25 février de 15 hà 18h : Ils sont allés au Karting avec leur groupe composés de plusieurs personnes qu'ils connaissaient ou étaient dans leur classe ( Marco, Guillaume, Alexia, Laurenzo, Chloé, ..). Après avoir enfiler la cagoule réglementaire et le casque , ils ont pû faire des courses et des compétitions d'agilité en conduite à bord de leurs bolides. Ils ont passé un excellent moment ainsi à piloter et à essayer de ne pas se prendre les chicanes.

Le mardi 26 février de 15h à 18h : Ils sont allés sur le site de la BA 188, au stand de tir à l'arc . Là ils ont découvert du matériel performant, et la nécessité de controler chaque geste et chaque respiration pour envoyer sa flèche au centre de la cible. Les mauvais tireurs étaient pénalisés en faisant une série de 10 pompes . Galère galère les premières minutes entre l'installation et la concentration avant d'arriver à correctement tirer. Mais là aussi tout le monde a été très content de découvrir cette activité de précision . Ils ont fini autour d'un gouter pour partager leur impression agréable pour tous .

Le mercredi 27 février de 8h à 13h : Là ils ont fait leur baptème de plongée près de l'ile de Musha. Nous les avons donc amené pour 8h prendre le chaland qui allait les emmener au large. A bord, les moniteurs leur ont expliqué le matériel, le stabilisateur, le masque et détendeur, la bouteille, la manipulation de chaque appareil . Chacun a pu ainsi découvrir la sensation de la plongée avec bouteilles.  Pierre, comme a son habitude, avec son coté chat noir ,a eu d'attribué un gilet stabilisateur percé, si bien qu'il coulait en se remplissant d'eau. Heureusement, le moniteur s'en est rendu compte avant que Pierre ne l'enfile en mer; aussi il a pû le changer et plonger correctement avec tout le monde. Catherine n'a pas spécialement apprécié cet essai, car elle a constaté que cela lui faisait très mal aux oreilles; elle ne pense pas s'inscrire plus tard à cette activité; Pierre tentera certainement l'expérience à la rentrée prochaine avec le collège puisqu'il existe un club spécifique pour les collègiens .

Le Jeudi 28 février  de 8h30 à 11h30:  Matinée bowling pour tout le groupe suivi d'un pantagruélique petit déjeuner franco-djiboutien, c'est à dire un petit déjeuner continental où sont également proposés de la petite viande, de l'omelette, des galettes éthiopiennes, (une pate feuilleté et cuite avec du miel) , des jus de fruits frais ... Tout le monde s'est régalé. Pendant le petit déjeuner, les organisateurs ont établi le bilan de cette semaine et ont demandé des idées nouvelles pour organiser un nouveau stage pour les vacances d'avril. Tous les enfants étaient embalés, plusieurs choses ont été proposé, une visite architecturale de la ville, des ballades en dromadaires, un nomados, une viste de la réserve du décan, des ballades en kanoé cayack, des cours de jembé, etc...

les moniteurs leur ont offerts à chacun, de plus en souvenirs, un CD où ils ont pu retrouver toutes les photos prises pendant leurs différentes activités. C'est très sympa et nous a permis à nous aussi, les parents de voir ce qu'ils avaient faits...

Je pense que tous seront partant pour réitérer cette aventure lors des prochaines vacances..Ils ont passé un excellent moment comme vous pouvez le constater sur les photos.


[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

Week end à Bankoualé

 22-02-2008 -  Djibouti

Bonjour à tous,

pour le vendredi 22 et samedi 23 février 2008 , nous avons découvert le camp de Bankoualé près de la fôret du Day, sur la route de Randa .

Nous avons quitté Djibouti ville vendredi matin vers 8h de façon à aller avec les familles du Tani en vacances , piquer une tête sur la plage des "sables blancs" à Tadjourah . Cela nous a fait revoir la route du Goubet, avec toujours autant de plaisir;  A l'occasion de ce week-end FFDJ, on a pu constater qu'il y avait beaucoup de monde en sortie.

De 11h30 à 13h nous sommes tous relaxés sur la plage, nous sommes baignés avec les poissons multicolores du lieu. Les gamins (11 au total) se sont bien amusés avec les planches et autres pitreries tels les combats de chevaliers dans l'eau . Nous les adultes, après quelques brasses, nous nous sommes bronzés tout en discutant tranquillement.

Nous avons piques niqués au-dessus de la plage, près des voitures  puis avons pris la route de Bankoualé, une heure et demie de piste environ avant de découvrir le village typique avec ces toukouls. Nous y avons pris nos repères, installés nos sacs dans les cases attribuées, puis pris le thé Chai en guise d'acceuil.

Pour la fin d'après midi pendant que certains faisiaent des parties de pétanque ou de pingpong, d'autres bouquinaient sous les moustiquaires ; moment détente très appréciable avant la soirée".

Pour le repas du soir, notre tablée de 24 n'étaient pas la plus silencieuse, bien loin sans faut, avec les jeunes d'un côté et les parents de l'autre; chacun ayant toujours une anecdote particiculière à raconter sur la vie à djibouti, ou bien sur les marches  et randonnées à faire autour du village visité. Pour le soir nous avons dégusté une salade de crudités puis des brochettes de poissons à la moutarde accompagné de riz à la cardamone, suivi d'une salade d'ananas. Sympathique repas . Pour la fin de soirée, comme Kevin avait amené sa "chicha" , chacun a pu fumer un petit peu, même les enfants ... Après ils vont se plaindre que la vie en Afrique est trop dure ... les parents y sont tout de même plus accomodants !!!et les laissent tester des nouvelles choses  plus facilement...

Après cela les plus résistants ont attaqué les parties de jeux de société ou jeux de cartes et belote pour les adultes . personnellement, j'ai préféré me coucher et me reposer pour la promenade du lendemain prévu de bonne heure à travers l'oued local .

le lendemain, après le petit déjeuner constitué de la galette sucrée et du thé Chai, nous avons pu aller nous promener comme prévu, pendant que certains restaient au camp, soit à jouer au ping-pong soit à lire ou à admirer simplement la nature et les magnifiques oiseaux environnants.

Notre groupe a donc cheminé à travers le village de Bankopualé, vu les jardins bien ombragé  à l'abri sous les manguiers, le long du trajet de l'oued (l'espace où s'écoule la rivière lors des fortes pluies).  ensuite nous avons remonté sur quelques ce,ntaines de mètres cet espace pour découvrir une petite cascade  (très peu alimentée car il n'a pas plu depuis avril 2007 dans la région). Ensuite nous avons aperçu des grottes où se nichaient une multitudes de chauves-souris .... Ayant fait demi-tour, nous avons retrouvé le camp après une promenade d'une heure et demie à travers jardins où nous avons pu acheté, tomates fraiches, piments, courgettes, citrons verts... On a vu également des régimes de bananes mais pas encore mûrs, dommage !!!  Jean-baptiste et Quentin  ont pu également s'émerveiller devant les animaux croisés au fil de cette marche dans le lit de la rivière , des ânes, des vaches, des moutons, des chèvres et autres animaux composant le cheptel des locaux.

A midi, les marcheurs avaient bon appétit pour dévorer le cabri roti proposé avec des pates, suivi d'oranges fraiches . Comme nous devions rentrés sur Djibouti pour cause de travail le lendemain pour Bernard nous avons quitté le groupe du tani en début d'après midi à l'entrée de la piste de Dittilou, puisqu'ils continuaient  leur périples en famille, avec les normands . Pour nous la découverte des singes de ce site, ce sera pour une prochaine fois.

Notre retour sur la ville s'est fait paisiblement. Les enfants étaient tous contents de commencer leur semaine de vacances ainsi . Pour la semaine à venir Pierre et catherine ont un planning bien chargés que je vais vous faire découvrir dans le prochain courrier.

Affectueusement bonne continuation à tous.


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  16  photo(s)    
Syndication :

Carnaval à l'école Dolto

 16-02-2008 -  Djibouti

Voici la suite de nos occupations qui s'enchainent à un rythme bien soutenu ...

Semaine à peine commencée que déjà,  il faut courir pour suivre le carnaval de l'école Dolto, où Quentin et Jean-Baptiste sont inscrits.  Toutes les classes défilent à partir de 8h30 et tous les parents sont conviés à venir voir, photographier et filmer leurs enfants.

Je vais en profiter pour vous montrer leur école qui, vous allez le constater est très verte. Cela a l'avantage d'apporter de l'ombre en plus des filets anti-chaleurs... mais l'inconvénient d'amener aussi énormément de moustiques puisqu'il y a un arrosage intensif pour rafraichir au maximum l'école....on peut pas tout avoir !!!

Les classes de maternelles sont séparées des primaires , ils ont une cour à part avec tobbogan et petite maison où ils peuvent jouer un peu plus tranquillement. Ils ont même un bassin où ils peuvent se rafraichir sous la surveillance bien sûr des maitres et maitresses, pendant la période chaude qui va d'avril à novembre. Ils ont aussi une cour bétonné avec W-C attenants.

Le reste de la surface est consacré aux classes des primaires, à la salle de motricité, à la bibliothèque et aux terrains de sports.. L'effectif de dolto est énorme puisque il est constitué de 38 classes . je vous laisse faire le calcul du nombre d'enfants inscrits, mais sachez qu'ils dépassent le milliers ...

Pour le carnaval, toutes les classes devaient se déguiser ... on a donc vu de très beaux et originaux déguisements , des enfants enchantés de s'être barbouillés, de la musqiue à gogo ... une bonne ambiance quoi !!!

la classe de Quentin ayant étudié une histoire sur les indiens, tous les enfants étaient en tunique peinturlurée .

Pour la classe de jean-baptiste, ils devaient normalement être habillés en bleu, mais l'uniformité n'était pas présente ; les enfants n'ayant pas mémoriser la date de carnaval semble-t-il !!!

on a passé un bon moment pour cette matinée remuante .


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

sortie requins baleines

 15-02-2008 -  Djibouti

un grand bonjour à tout le monde

Ce vendredi nous avons voulu  vivre l'aventure marine et tenter de nager parmi les requins baleines avant qu'ils ne s'en aillent dans des eaux plus fraichhes et retournent vers le pôle sud § Nous avons embarquer de bonne heure sur l'un des boutres des frères Abdallah avec une trentaine d'autres personnes, et sommes partis  pour la journée à la recherche des fameuses silhouettes gris bleu pigmentée de points noirs.... Pour les trouver nous avons sillonnés vers l'est du golf du Goubet, vers Raz Korali, où en général ils se trouvent !!! Nous avons eu la chance d'avoir un temps magnifique et une mer calme... mais nus n'avons vu ni aileron, ni masse flottante ... Tant pis nous attendrons l'année prochaine maintenant et retenterons l'expérience dès le mois de novembre ....

Nous avons quand même profité de cette journée pour nous baigner en pleine mer ; nous avons fait rire les participants quand ils ont vu comment Quentin était harnaché et profitait des baignades sur mon dos. En effet , pour qu'il puisse profiter lui aussi de toutes les vues marines sans danger, nous l'équipons avec sa combinaison plus le gilet de sauvetage et il grimpe sur mon dos pendant que nous nageons avec masque et palmes. Il peut ansi voir les mêmes poissons et coraux que nous. Il a d'ailleurs été surpris par la nage d'un bénitier qui nous suivait pendant notre ballade aquatique. J'ai été interpelé par lui par un : " Maman , il y a un truc qui fait ouvert fermé qui nous suit "  en me retournant j'ai pu voir moi aussi ce bénitier qui semblait intéressé par un gros festin . !!! C'est toujours de superbes moments  que de profiter des fonds marins..

Nous avons pris notrre repas à bord, salade de crudités puis grillades de poissons puis de viande accompagné de riz, et pastèque en dessert. Tout à été fait pendant la traversée; les yéménites ont installés un barbecue dans un fût, on fait cuire les pommes de terre  pour la salade, puis on fait grillés les brochettes à l'avant du bateau. C'était très bon et servi dans une ambiance très conviviale.

La fin de matinée et le début d'après midi nous avons continué à chercher desèspéremment les requins baleines avec la barque du bord, pendant que les autres personnes se baignaient sur la plage . On a passé un excellent moment, avons pris des couleurs et sommes rentrés pour 18 h à Djibouti , bien fatigués de cette journée en plein air et en pleine mer...

Nous espérons que vous allez tous bien, et que ces quelques lignes vous font rêver à vos prochaines vacances .

Gros bisous de la famille .


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

Bonjour à tous,

Le temps toujours au beau fixe ici, n'arrête pas de défilé entre sortie et visites .... Depuis une semaine Bernard s'occupe du sous marin Amethyste, qui reste un peu plus longtemps que prévu à quai pour cause de panne . On en a donc profiter pour faire une visite du monstre des mers avec toute l'équipe de travail de Bernard. Cela a fait plaisir à tout le monde de connaitre l'ancien mode de  vie de leur commis !!! Cela a aussi permis à Jean-baptiste, Pierre et Catherine de se rafraichir la mémoire sur l'exiguité  de cette vie à bord d'un sous marin.

Les sous mariniers nous ont accueillis à bord en divisant l'équipe du sitram en 2 groupes et en nous expliquant le maximum de choses. Nous avons tout d'abord traversé la dague, le chalan qui était à couple de l'Améthyste, donc entre le quai et le sous marin.  Arrivé sur le bateau noir, nous avons descendu l'échelle pour nous retrouver en cafetaria, le lieu de vie et détente des gars, où ils se retrouvent pour les repas mais aussi pour les jeux de cartes et société et les moments films. Bien sûr c'est là que ce font les réunions et discussions puisque que c'est le lieu le plus grand, 2m sur 3m ... enfin je crois. Et ils y mangent par demi service, une trentaine ou une quarantaine de personnes à la fois ... De plus comme la cuisine est vraiment petite , le cuisinier a vraiment du mérite à satisfaire tous ces hommes dans un espace si étroit ...

On a continué la visite par les explications sur les zones renouvellement air et evacuation gaz , le chassage des eaux usées et des déchets bio...

On a fini par la découverte du central opération, là où se situe tous les ordis sur la conduite du navire mais surtout tous les appareillages liés à l'écoute de l'extérieur, puisque le sous-marin est aveugle et ne peut se référer qu'à l'écoute, à la transmission et le renvois des sons pour se guider parmi les reliefs sous-marins et les contacts avec les autres navires...

Jean-baptiste a fait une pause à la manoeuvre en s'asseyant dans le siège du barreur, place que son père a occupé lors des missions passés lorsqu'il tournait en renfort . Il a pu voir le telescope, là où sont enregistrés les scènes extérieures de jour comme de nuit, qui seront analysées par la suite par les analystes "son", les oreilles d'or...

En une heure on a pu faire le tour dans les coursives, voir où dorment les hommes, l'étroitesse des bannettes,  le peu d'intimité de chacun...

Si bien que tout le monde était heureux de ressortir et de revoir ce ciel bleu, en se demandant comment on peut être assez fou pour s'engager la dedans et y vivre pendant plussieurs semaines d'affilées, en voyant et vivant avec les mêmes personnes sans possibilité de sortir prendre l'air ou fumer sa clope !!! Et partager seulement deux douches et trois toilettes pour 80 personnes ... on comprend mieux pourquoi ces marins sortent barbus et cheveux longs après plusieurs semaines de mer...!!!

Pour nous remettre de cette visite nous avons ensuite été prendre un verre au Sitram, au local de l'équipe dans la zone franche du port , que je vous montrerai sur une autre page dans les jours à venir.

Le soir , quelques sous mariniers sont passés à la maison manger des grillades et des frites avec nous... On a fini tard dans la nuit , aussi la reprise a t-elle été un peu dur le lendemain pour conduire les enfants à l'école et faire les activités particulières ; un petit déjeuner djiboutien et un cours de cuisine sur le tajine d'agneau aux pruneaux et raisins .. j'écrirai cet épisode là encore dans une autre page dès que j'aurai une heure de battement. 

Vous constatez que l'on est toujours aussi occupé et que le temps passe vraiment très vite ici  entre resto pour la saint valentin, sortie requins baleines demain vendredi,  carnaval samedi avec les enfants et l'anniversaire de catherine dimanche ... pas le temps de souffler , les appareils photos surchauffent ainsi que la caméra !!! il restera toujours ces preuves lorsque nous aurons quittés le territoire et regretterons avec nostalgie ces excellents bons moments passés avec les FFDJ (forces françaises de Djibouti) .

Nous vous embrassons tous bien fort et vous disons à très bientot sur le net.


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  14  photo(s)    
Syndication :

Bonjour à tous,

Ce mois ci je profite  de quelques instants calmes pour découvrir la cuisine locale. je me suis donc inscrite à un petit déjeuner djiboutien que nous avons fait au restaurant le Bel air; situé au sud de Djibouti près de l'épicerie de la 5.

Nous nous sommes réunis dehors, dans la cour du restaurant, avec une trentaine de personnes pour découvrir le petit déjeuner gastronomique djiboutien ; il nous a été servi un jus d'oranges fraiches puis nous sommes allés nous servir au buffet composé de galettes grises (ressemblant à la galette de sarrasin bretonne), de galettes feuilletées sucrées, oeufs brouillés ( une sorte d'omelette avec des oignons, poivrons et épices), et la fameuse petite viande (un hachis de viande rissolé dans une sauce épicée légèrement). Pour éviter que nous soyions embêter par les insectes, une femme faisait bruler de l'encens  et préparait en même temps le café éthiopien, en faisant grillé le café en grain avant de nous le proposer en tasse...;

Moment très sympa où chacune des personnes présentes parle de ce qui est intéressant à faire pour le mois, ce qui a été fait et qui devrait être ou non reproposé !!! il semblerait que la marche dans le désert avec la préparation du repas par les participants (cabri égorger et cuit , galettes, couscous )  a été un vif succès. je n'ai pas pû y participer pour cause de cours d'astro !!! ce sera pour une prochaine fois !! On a évoqué également  une sortie sur Obock en boutre pour un week-end, car il y a semble t--il de magnifiques paysages à voir ... La marche sur 2 jours dans l'oued Kalou et le lac assal a ravi aussi les participants, surtout la nuit à la belle étoile ... Finalement Djibouti nous fait redécouvrir la beauté de la nature et la joie des plaisirs simples ... et c'est très bien

Pour continuer sur la lancée culinaire , je suis ensuite aller à un cours de cuisine où nous avons préparé un tajine de moutons aux pruneaux et raisins avec de la semoule de couscous en accompagnement. Nous avons été accueillis dans le salon pour le rituel du thé, la distribution de la copie de la recette, avant d'attaquer la pratique .

Fausi , le cuisinier nous a expliqué tous les moments clés de cette recette simple , alliant le sucré salé pour les amateurs ... On a commencé par faire rissolé la viande, pour enlever l'excédent de graisse. On a reservé la viande puis ajouté carotte , puis oignons émincés sans oublier les épices ..Pendant que tout cela mijotait et suait, on s'est occupé de la semoule; ce qui est très rapide, huilée, mélangée puis recouvert d'eau chaude additionnée de jus de cuisson récupérée de la viande préalablement rissolée. Dans la coccotte, par dessus la viande et les légumes on a également rajoutés de la coriandre, du citron, des raisins et pruneaux dénoyautés . Ona fini le plat on mélangeant hors du feu quelques cuillérés de miel... ça va vous ne saliver pas trop !!! je peux vous dire que c'est bien bon tant au niveau du gout que des odeurs..;

Les participantes ont pu repartir avec leur portion cuisinée et le partager en famille . C'est toujours un moment particulier que de faire découvrir ou gouter une nouvelle saveur, un nouvel épice ...


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  14  photo(s)    
Syndication :

visite au Sitram

 12-02-2008 -  Djibouti

Recoucou,

Nous avons profité d'un après midi presque creux pour visiter le sous-marin au port. Comme nous avions les autorisations d'accès à la en zone franche nous en avons profité pour nous rendre au Sitram et montrer aux enfants le lieu de travail de leur père. De  plus , je devais récupérer Quentin au bureau de Bernard car à cause de son jeune âge il ne pouvait effectuer la visite du sous-marin avec les autres. il a donc passé une heure dans un bureau à dessiner pendant que son père envoyait, mail, fax et courrier pour joindre les bateaux avant leur arrivée..

Nous, les épouses avons ainsi vu également les bureaux et la salle de réunion. Nous y avons passé un petit moment à discuter et échanger quelques nouveaux rendez vous pour les futures sorties . Les hommes nous ont offert un verre également pour fêter notre venue dans leurs locaux. mon passage y a été très bref puisqu'il me fallait emmener Catherine et Marco à leur cours de sport, récupérer le copain de Pierre loic pour qu'il fasse une recherche sur jacques Cartier ; je devais également dans la demi-heure suivante préinscrire les ados à la semaine d'activités pour les vacances de février . ils vont pouvoir y faire du karting, du bowling, tir à l'arc, baptème de plongée, une visite guidée de djibouti, une initiation au Djembé, du kayack de mer, etc... ils ne devraient pas s'ennuyer donc pendant cette semaine de pause !!! moi non plus car , je ferai le taxi !!!!

 En effet, les vacances de février s'approchant, il y a des familles qui reçoivent amis, collègues et parents venant de france et profitent de ces instants passés en groupe pour continuer à visiter le territoire. peut être nous joignerons nous à certains pour faire quelques nomados ou camps dans les jours à venir.


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  11  photo(s)    
Syndication :

Préparation du poisson yéménite

 09-02-2008 -  Djibouti

Bonjour tout le monde,

Ici la routine quotidienne continue, aussi pour changer je vous envoie la recette du poisson yéménite.  C'est fait avec de la carangue, une sorte de daurade que l'on fait cuire dans un feu de bois, accompagné de riz et d'une sauce à base de pulpe de tomates.

Nous avons été reçu chez l'habitant, chez Fausi dans le quartier d'Ambouli. il est cuisinier à l'hopital Bouffard mais pour augmenter ses revenus, il donne des cours chez lui aux épouses de militaires, aux FFDJ. il est père de famille nombreuses, puisqu'il a 9 enfants, et s'occupe également de ses frères et soeurs pas encore casé, ce qui donne qu'il doit nourrir et faire vivre  une vingtaine de personnes autour de lui. Il est très méritant et très sympathique !!!

Donc arrivé chez lui, il nous a reçu dans une pièce décoré de façon yéménite, tapis sur le sol, coussins le long des murs, petite table basse pour servir le the Chai ou l'eau. le thé Chai est un thé où l'on fait chauffer l'eau avec des graines de cardamones plus de la cannelle. C'est très parfumé et très bon également.  Pendant la dégustation du thé , Fausi nous a remis les photocopies de la recette, puis nous nous sommes dirigés vers le plan de travail pour suivre l'éxécution de la recette.

Pour la préparation du riz; on le lave d'abord, on fait dorer des oignons dans une marmite auxquels on ajoute des poivrons cioupés en lanières, éventuellement des poireaux en rondelles, des tomates en carrés, du curry puis on rajoute le riz, que l'on mélange jusqu'à le rendre translucide. Ensuite , on couvre d'eau chaude, avec de la cardamone et de la cannelle en morceaux. Cuire 20 minutes.

Pour la préparation de la sauce d'accompagnement : on coupe des pommes de terre en gros carrés que l'on fait suer à l'huile d'olive dans une marmite avec des oignons émincés, plus 500g de poissons découpés en lanières, le persil ou la coriandre selon arrivage, la boite de concentré de tomate, la tête d'ail préalablement pilée, saler, poivrer, puis mouiller avec un litre d'eau et laisser cuire 20-30 minutes.

Pour la préparation du poisson : Mélanger un petit pot de moutarde avec 2 cuillèrés à soupe de paprika, du poivre. Couper la carangue en deux ( comme un portefeuille sans la couper jusqu'auu bout). badigeonner l'intérieur du poisson avec le mélange et faire cuire dans le four 15 minutes par face .

Pour le pain yéménite : Disposer le kg defarine en fontaine . dans un bol diluer la levure (60g) dans de l'eau tiède, ajouter à la farine, mélanger jusqu'à obtenir une boule homogène; laisser reposer 1/2 heure à température ambiante. Etaler la pate etvréaliser des galettes d'environ 15 cm de diamètre et 5mn d'épaisseur. Cuire au four à bois (ou à pizza) .

Pour la cuisson du riz et de la sauce nous l'avons fait en cuisine sur les réchauds à gaz verts , que vous pouvez voir sur les photos.

Pour la cuisson du poisson et du pain, nous sommes allés au four collectif du quartier, qui sert pour toutes les cuissons. Ce sont des fours qui ressemblent à des futs , où l'on met le bois au fond, et les aliments à cuire contre la paroi. ce sont des femmes qui gèrent ces fours, qui s'occupent du bois, et des cuissons. Cela ressemble un peu à ce que l'on trouvait dans les campagnes françaises d'antan !!!

Le résultat est très bon, les enfants se sont régalés ainsi que Bernard et moi-même . On a pû également mangés des "Baclavas" , des samboussas sucrés, remplis de miel et cahauétes grillées pilées, mélangées avec des copeaux de noix de coco.. très bon aussi !!!  bonjour les bourrelets sur les hanches !!!

Dans les jour à venir je dois assister à une autre recette, une tajine !!! je vous raconterai .!!

je vous salue tous et vous dit à très bientot.  Fabienne


[Consulter ce message] 5 commentaire(s)  15  photo(s)    
Syndication :

Coucou à tous , désolée pour le silence d'un mois...

Soyez rassuré tout va bien, mais c'est un mois qui a défilé à la vitesse grand V, entre les apéros de la nouvelle année, les galettes des rois chez les uns et les autres, les sorties au bord de la mer à Khor Amado ou bien au faré de Musha, les restos avec les amis, le bowling pour les enfants, l'arrivée d'Elizabeth et bien sur les après midi bavardage et sorties .... résultat j'ai pas suivi le blog !!!! Je vous avais dit que 2007 était passé vite, il semblerait que pour 2008 ce soit le même rythme, voir un peu plus intense !!!

ca va nous tenons le coup ainsi que les enfants dont je vous transmets les photos !! Bernard risque d'avoir un trimestre très chargé puisque beaucoup de bateaux sont prévus entre février, mars et avril... Il ne va pas chomer pour les 3 mois à venir... mais cela lui plait énormément puisque maintenant il maitrise bien son circuit et le boulot.

Les enfants ici sont en plein controles scolaires puisque le trimestre va finir fin février où ils auront une semaine de coupure pour éventuellement se reposer !!! Normalement il est prévu quelques sorties en nomados pour cette période puisque plusieurs amis reçoivent la famille de france. on va se joindre à eux pour découvrir des camps et des endroits pas encore faits (la liste est longue et chaque mois de nouveaux camps ouvrent ...)

Pour moi, les semaines sont toujours aussi remplies voir pleines; j'ai de plus en plus de thèmes astrologiques à faire, le bouche à oreille fonctionnant très bien ici. En règle générale j'ai une dizaine de commandes par semaine ce qui me fait une trentaine d'heures de travail à assumer en plus des moments détente... c'est une partie de l'explication silence du blog... mais je compense en travaillant aussi sur l'édition d'un DVD photos diaporamas musical où nous relatons tous nos faits et gestes depuis notre départ de Gonfaron... Je vous le communiquerai dès qu'il sera finalisé ( d'ici la mi février normalement)

Ce matin je suis allée à un cours de cuisine yéménite où l'on apprend à cuisiner le poisson au four en terre battue, à l'ancienne. rapidement je vous explique, vous coupez votre poisson en deux en portefeuille sans l'ouvrir complètement, une fois vidé, vous le badigeonnez d'une pate sauce moutarde-paprika-piment . Vous l'installez à même le revetement de votre four en terre cuite, (four à pizza)  le retourner au bout d'un quart d'heure . Cuisson nickel . Pendant ce temps là on a assisté également à la cuisson au feu de bois de la galette yémenite, un pain gonflé en forme de galette. Avant on avait préparé le riz et les légumes d'accompagnements . La base oignons rissolés avec des pommes de terre, des poivrons en lanières, des cubes de tomates, des cubes d'aubergines, assaisonés de cumin, curry et paprika pimenté, le tout mijotés 20 minutes... les enfants testent cela à leur retour et on vous tiendra au courant.

Chaque semaine nous goutons un met local  différent.  Petits comme grands raffolent des samoussas à la viande ou bien au fromage; ils aiment également les sharwarmas (kebabs locals)  ainsi que la patite viande ou encore la fatira .... J'oublie les brochettes de viande ou poisson marinés...il y a aussi le cabri farci, les crabes farcis, de nombreux plats de  poissons divers et variés !!!  c'est quelque chose d'excellent et savoureux !!! Bon vous le constatez on déprime pas du tout et on est heureux ici; on va d'ailleurs postulé  pour la troisième année .... et on verra à l'automne prochain si c'est oui ou non accepté !!! 

Jean-baptiste a commencé son stage plongée; il a ses premiers entrainements en piscine pour apprendre à gérer la nage avec bouteille, la respiration et puis tout ce qui a trait à l'entretien du matériel.  il est heureux et sait que dès début mars il pourra aller plonger en mer des après midi entiers sous la surveillance de ses moniteurs ...

Pierre de son coté  grimace un peu, suite à son dernier entrainement de rugby, où il s'est pris un coup dans les côtes lors d'une mêlée... son entraineur lui a répondu que c'était le métier qui rentrait . il n'y a pas de sentiments chez ces militaires du 5ème RIAOM . il nous prépare des mecs, des vrais, pas des tafioles !!! dixit le capitaine ... Entre les pompes et les tours de terrains Pierre apprend à connaitre les limites du jeux et celles de la vie ...

Que vous dire de plus. j'ai vu Elizabeth et Lydie plusieurs fois, nous avons été ensemble à la plage avec les enfants, nous nous  sommes offerts un pantagruélique petit déjeuner-piscine au Kempinski et allons passé une soirée africaine jeudi chez lydie pour son anniversaire... Entre ballade, petit dejeuner, resto, sorties week-end, de quoi me plaindrai-Je ?? En plus il fait bon pas comme pour vous ...

Gros bisous à tous et toutes.

PS : il semblerait que nos courriers envoyés en France n'arrivent pas toujours; désolée mais jusqu'ici  je l'ignorai . Donc dorénavant je vous confirmerai les envois postaux par mail  de façon à connaitre le suivi.


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  16  photo(s)    
Syndication :

réveillon du nouvel an au Tani

 31-12-2007 -  Djibouti

31 décembre 2007. Que l'année est passée vite.!!

il y a un an nous étions sous la neige à Mont-Louis et cette année nous faisons le réveillon à la belle étoile. 2007 aura été pour nous, l'année du voyage et de l'étranger, une année qui a défilé à la vitesse de l'éclair. Il ya 12 mois nous étions dans les prévisions de départ et les premiers achats de matériel pour Djibouti, puis ce fût la préparation de la caisse, le déménagement, l'arrivée sur le territoire, les ballades à travers le territoire, les vacances à Dubai; voilà comment défile une année chez nous.

Pour clotûrer cette merveilleuse année , nous passons les dernières heures avec tous les amis de l'immeuble Tani; tout le monde s'est mis sur son trente et un pour le rendez vous de 20h.  Les tables sont installées dans la cour, une pour les enfants , une pour les adultes, une autre pour le service, et en particulier  le punch et la sangria qui seront servi en apéro. Martine et Kathy se sont occupés des achats de nourriture et ont géré toute la cuisine avec valerie et leurs époux respectifs. Les cuisinières ont tourné à plein toute la journée pour préparer les différents mets. Petits fours et choux farcis escargots à l'ail en mise en bouche, suivi de coquilles saint jacques, canard confit pommes de terre, salade fromage, buche... puis soupe à l'oignon. C'est pas parce que nous sommes loin que nous perdons la tradition

A 20 h chaque couple arrive petit à petit. Sur place il ya bien sur Martine et rémi ainsi que Lolita, superbement habillés et coiffés, Fred et Kathy , jeremy et Kevin, Eric et valerie avec Noemie et valentin. Giovanni et carole sont déjà arrivés avec Laurenzo et Marco. A notre arrivée, nous n'échappons pas à la scéance photos en couple et en famille. Après nous ,arrivent Nicolas et Anne avec leurs deux bouts choux puis jean-Pierre et Amina et leurs enfants. Quand nous sommes au grand complet nous commençons l'apéro et les festivités avec Eric à l'ordi pour nous donner l'ambiance festive.  Pas de soucis pour les heures qui s'écoulent entre discussions, jeux et amusements, et repas . Pour certains couples d'amis ce sera leur dernier réveillon ici, car ils savent qu'ils rentrent l'été prochain ; on les retrouvera dans le sud ensuite !!!

A minuit nous profitons du feu d'artifice de Kempinski hotel qui est à moins de 500 mètres et échangeons les premiers voeux de réussite et de joies pour chacun, coupe de champagne à la main . Les cotillons font leur apparition et la bataille de boulettes peut commencer à la grande joie des enfants et de quelques grands.

Vers 3h30 pour nous réchauffer, la soupe à l'oignon est servie avec petits croutons et gruyère. un délice !!! 4h30 tout le monde se quitte pour se reposer un peu et commencer l'année d'un bon pied!!! et vivre plein de nouvelles aventures .

J'en profite pour offrir tous nos voeux de bonheur à tous nos lecteurs et amis, que 2008 vous apporte la consécration, la réussite de vos projets, les joies et plaisirs en famille, l'amour et surtout la santé. gros bisous à tous et très bonne année.

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  13  photo(s)    
Syndication :

Précédente - 1 - 2 - 3 ... 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - Suivante



[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
fabienne ]