Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom fabienne
Age 42
But du voyage Expatriation
Date de départ 05/08/2007
Nom P
    Envoyer un message
Durée du séjour 2 ans
Nationalité France
Description
Muté pour 2 ans à Djibouti, je souhaiterai faire découvrir cette régionet cette aventure familiale à toutes nos connaissances
Note: 4/5 - 90 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Djibouti (Carte)

Voilà la semaine s'est écoulée très rapidement et notre voyage se termine. Nous avons fait les valises, rien oublié de nos souvenirs et cadeaux.  Voulant profiter jusqu'au bout de notre séjour, nous laissons nos bagages au room service pour aller nous promener librement pour toute la matinée. Le bus de l'hotel nous amène donc dans le parc d'Al Mamzaar qui est située sur une péninsule, au nord de Dubai.

C'est un parc jardinier très vert, très bien entretenu qui donne sur diverses plages , toutes aménagées très proprement. Il y a des allées pavées permettant de traverser tranquillement cet espace de sérénité qui fait tout de même plusieurs kilomètres de long. Pour en faire le tour nous mettrons plus de 2h, c'est pour vous dire !!

Quentin et les garçons se défoulent dans les jeux de cordes ou tobbogans. il y en a à profusion, il y a même des parcours santé. Quentin passe donc la matinée à jouer et à rivaliser de taquinerie avec Catherine, Pierre et Jean-Baptiste. A notre surprise en continuant notre promenade on découvre même des chalets proposés à la location à la journée ou à la semaine. on peut ainsi se détendre à deux pas des cours de tennis ou de la plage dans un cadre verdoyant. Devant la propreté de ces étendues on ne peut qu"applaudir, il n'y a pas de papiers qui trainent, les pelouses sont correctement tondues et les haies très joliment taillées voir sculptées. Il y a pour cela toute une armada d'hommes verts toute la journée qui bichhonne ce parc où les animaux sont interdits comme dans toute la ville. Il n'y a pas de chiens à Dubai, seulement dans le quartier européens mais ils doivent rester dans les propriétés privées.  il y a une explication par rapport à la religion où l'animal est considéré comme sale et qu'un contact entre un croyant musulman  et un chien le rendrait impur, donc l'obligation de se laver . Il y a donc pour cet émirat une inderdiction simple de chiens sur le territoire. Et c'est vrai qu'on le voit enttement dans la ville et les jardins.

Après notre promenade nous retournons à l'hotel récupéré nos bagages et prenons 2 taxis pour nous amener à l'aéroport, faire la pesée des valises et nous inscrire pour notre vol de retour. Tout le monde est bien fatigué et a hâte d'être à la maison pour ouvrir les cadeaux de noel déposé près du sapin.

Le vol s'est très bien déroulé et nous sommes arrivés à 20h30 à Djibouti et une heure plus tard à la maison, le temps de faire tamponner nos passeports, redonnés nos adresses, validés nos visas et récupérés les affaires, attendre que Thierry viennent nous récupérer avec notre véhicule.

22h ouverture des cadeaux dans une belle pagaille, entre l'excitation de Quentin face à ses Spiderman, JB et sa ménagerie africaine, pierre et ses livres, Cd et DVd, Catherine ses DVd, Cd, produits de beauté et livres..;Il y avait des paquets d'emballage de partout. Enfin tout le monde a vite filé dans sa chambre et installer ses cadeaux à la place d'honneur puis dodo pour tout le monde, pour être en forme pour le lendemain soir car nous fêtpns le nouvel an au Héron à l'immeuble Tani avec tous les amis.


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  14  photo(s)    
Syndication :

parc d'attraction Wonderland

 29-12-2007 -  Djibouti

samedi 29 décembre 2007, derniere journée entière sur Dubai , aussi notre idée est de se faire un parc d'attraction en famille, de façon à ce que les enfants s'amusent au maximum. des amis rencontrés pendant la semaine nous ont déconseillé le Waldi Wifi , un centre aquatique grandiose mais peu réchauffé et qui ne permet pas de s'amuser autant que par grand soleil. nous nous rabattons donc sur le parc Wonderland situé près de la creek. Il y a sur la publicité des activités de manège proposées mais aussi un parc aquatique avec une multitudes de jeux.

Arrivés à l'entrée qu'elle ne fut pas notre déception de voir que le parc était vide, peu de gens y entrait. La caissière ne nous proposera même pas la section eau car nous dit elle l'eau est trop froide pour les enfants ; c'est vrai qu'il ne fait que 22° au plus chaud, et qu'il faut remuer pour se réchauffer . Malgré tout nous prenons nos tickets d'entrée en se disant que vu l'étendue du parc on devrait tout de même trouver notre bonheur parmi les différents stands, une cinquantaine d'annoncée....

Passé les barrières, on se dit qu'en effet il y a pas de manèges, beaucoup de stands. Quentin se rue sur le dos d'un dromadaire et fait déjà un tour de piste. Chacun a ses cartes magnétiques qui seront débitées suivant les activités et nombre de tours faits. En s'avançant on se rend compte que beaucoup de cabanes sont fermées, on se rassure en se disant que comme il n'est pas 11h , peut être le seront-ils parès ??? mais que nenni, plus nous avançons  on réalise que Wonderland n'est plus l'ombre que de lui même, un ancien beau parc, dont les installations sont laissées à l'abandon sous l'oeil de deux ou trois hommes qui mettent en route les amusements à la demande du client.... Certaines piscines sont vides; certains véhicules sont en panne, les autotamponneuses n'avancent pas...les grands font très vite le tour et nous reviennent déçus de tant de stand fermé ou mieux où l'on doit repayer pour jouer. Là je dit stop, dit qu'on a payer une fois l'entrée, une fois l'accès au site et qu'il est donc pas normal de faire repayer aux gens, que ce n'est pas honnête.

Il en résulte que les enfants vont devoir épuiser leur carte de crédit sur 4 ou 5 jeux en foncionnement, le canoe qui descend de la montagne, le bateau-bouée, les auto tamponneuses, les sièges volants....

Quentin lui pouvait encore s'amuser dans le chateau et faire des tours dans les différents manèges de son âge, le petit train, l'avion, le camion, les montgolfières, le labyrinthe, plus un ou deux tours de canoés avec son père ....

A 13h les cartes finies, on est ressortie et avons pris la direction du Creek side park, un jardin vert ouvert aux publics, un endroit magnifique, superbement bien entretenu où les gens viennent se reposer, ou casse crouter, ou bien détentre leurs enfants.. On s'est rendu compte qu'il y avait également la "children city" un lieu de jeux et d'amusements tout neuf pour les enfants. Dommage que nous n'ayons pas le temps d'en profiter mais c'est une adresse que nous conseillerons plutot que le Wonderlan qui n'en ai plus un.

Après un déjeuner sur une table en bord de mer, nous continuons notre promenade jusqu'à 16h  puis rentrons vers l'hotel car nous avons rendez vous Bernard et moi pour une heure de massage. Nous sommes pris en main chacun de notre côté , Bernard vers la salle de sport masculine et moi côté femme. On a demandé un massage de tout le corps , en relaxation. j'aurai pu choisir un gommage ou un soin médical mais je preferai pour cette fois une simple mais totale détente après une semaine de shopping.

l'expérience fut très sympathique tant pour moi que pour Bernard qui n'a pas arrêter de rire tant il est chatouilleux. il s'en souviendra de ce moment décontracté.

Pour la soirée après diner nous allons faire un tour dans un supermarché voisin et nous investissons dans une PSP pour l'anniversaire de ¨Pierre et puis un ordi portable pour la famille, pour pouvoir montrer nos photos et films plus facilement lorsque nous rentrerons d'ici 2 ans .

Demain le départ est prévu pour 17h donc pré embarquement vers 15h, ce qui nous laissera la matinée pour aller vers Al mamzaar park et plage. Ce sera notre souvenir final de Dubai.


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  10  photo(s)    
Syndication :

Nous arrivons à la fin de notre séjour et savons que nous devons profité au maximum des choses offertes par Dubai.  Nous avons réservé le véhicule pour 15h aussi avons nous toute liberté pour se reposer le matin ou démarrer plus tranquillement. C'est que nous faisons à travers un petit déjeuner au buffet de l'hotel.  Chacun commence par son habituel jus de fruits , croissant ou tartine mais se laisse vite attiré par les plats chauds proposés ; oeufs brouillés, bacon, haricots blancs , galette indienne, boulette de viande , fromage etc... Chacun sait que le prochain repas ne se fera qu'en soirée aussi les estomacs se remplissent bien  pour tenir jusqu'à là....

Moment détente ensuite à la piscine et virée pour moi et catherine dans le quartier pour faire un peu de shopping. Malheureusement nous sommes vendredi et presque tout ce qui intéresse Catherine est fermé le matin et ne rouvrira qu'à partir de 16h.  On reverra donc cela samedi ou dimanche matin ....

15h, notre chauffeur est ponctuel, il vient nous chercher dans le hall de l'hotel et nous amène avec lui vers le Toyota land cruiser dernier cri pour une ballade remuante à travers les dunes de sable à la périphérie de Dubai où nous retrouvons d'autres véhicules.  La première étape avant d'attaquer les bosses et les creux c'est de dégonfler un peu les pneus de façon à avoir un peu plus de prise sur le sol.

15h45, on attaque les tests  tant au niveau du véhicule que pour la famille; le chauffeur Salem, veut voir comment chacun réagit aux prises de risques, si les enfants ont peur ou pas. On fait donc quelques grimpées de dunes, redescente en crabe, virage dérappage ... Le test est concluant, chacun est bien attaché, et profite de ce moment.

Avant de s'élancer pour le circuit d'une heure de crapahutage, il y a le regroupement de tous les véhicules , les prises de photos,  les démonstrations de quads et des chevaux sur le sable fin ...  Tout le monde est impatient de se faire secouer et vivre des sensations identiques à celles perçues par les chauffeurs du Paris dakar à travers le Sahara ... 

De 16h30 à 18h nous pratiquons de façon mouvementée l'attaque des dunes  et les descentes des bosses à un rythme un peu hâché car notre pilote semble être le mécanicien ou le technicien de l'équipre et est sans cesse appelé pour un dépannage; une fois un pneu déjanté, 2 ou 3 autres fois, une demande de cable de batterie pour faire redémarrer un véhicule embourbé, et on a même eu une intervention pour un feu sous une voiture. Les extincteurs ont été sorti et les chauffeurs balançaient même du sable pour éteindre les flammes sortant sous le chassis ... folklorique la sortie...

Après le désert nous avons rejoint le camp où différentes choses étaient proposées pour patienter jusqu'au repas. Dès le parking, il y avait la possibilité de faire un tour en quad ou bien à dos de chameaux . A l'entrée du camp il était offert un café avec une  datte séchée, cela remplace très naturellement le sucre...

Au milieu du camp était installé l'espace danse avec des tapis et tout autour des tables basses entourées de coussins au sol. Tout le pourtout était constitué de cabanes  en feuilles de palmiers présentant différents stands, tel que un salon pour fumer la shisha, un espace tatouage au hénné, que tout le monde testera , un espace vente de babioles et souvenirs locaux hors de prix , un stand fauconnerie, l'espace cuisine avec préparation des galettes et du repas servi en buffet, et d'autres tables installées sous des toits de palmes, que nous  rejoindrons pour ne pas subir la fraicheur  de la nuit.   Pendant que chacun découvre les stands, les garçons se sont lancés  l'atatque dela dune de sable attenante et font des descente en surf... au fur et à mesure de la soirée on voit que les remontées sont de plus en plus pénibles, tout le monde devrait bien dormir ce soir !!!

A la fin du repas qui était très bon et très copieux, proposant plusieurs entrées entre la salade de crudités et les purées de pois chiche ou aubergines, les brochettes de viande, le poulet byriani, les pates, chacun pouvait trouver son bonheur sans difficulté... Nous avons eu un spectacle de danse du ventre que tout le monde a bien apprécié. La danseuse langoureusement se déhanchait devant chacun et invitait quelques spectateurs à la rejoindre, certains se sont lâchées sans complexe et ont été largement applaudis !!!

Puis après 21 h cela a été le retour vers l'hotel , le dépoussièrage et la récolte du sable au fond des chaussures et des vêtements... Bonne expérience à faire et à conseiller à tous ceux qui vont sur Dubai , c'est une découverte réelle de la vie arabe ....


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

journée culturelle et sportive

 27-12-2007 -  Djibouti

aujourd'hui jeudi 27, nous reprenons un rythme soutenu en commençant par une visite guidée de la mosquée de Jumeirah, la seule mosquée de Dubai ouverte aux non pratiquants, aux femmes et aux familles selon des jours et des heures bien précises.

Nous pensions qu'il y aurait peu de monde et bien non, il y a foule sur le parvis lorsque nous arrivons avec 15 minutes d'avance. Nous prenons notre ticket et en échange nus recevons la documentation plus un chale pour catherine et moi même pour nous couvrir la tête et les bras.  C'est une condition pour pouvoir rentrer dans le lieu.

A 10h la visite a commencé par une explication en anglais du rite des ablutions avant de pénétrer nu pieds dans la mosquée. C'est une salle carrée moquettée avec un motif de lignes espacées d'environ un mètre pour que chacun sache où se placer sans bousculer son voisin. Les peintures sont claires et représentent des motifs géométriques abstraits, il n'y a pas de tableaux ni décoration superflu .

Les deux femmes faisant la présentation nous expliquent succintement ce qu'est la religion et la pratique  des prières, le rythme et les obligations des croyants... pour les enfants c'est long car tout est dit en anglais et qu'ils ne comprennent rien. Pour nous il faut être attentif et concentré pour saisir ces explications rapides .

Après cette pause culturelle nous nous dirigeons vers le Mall of Emirates, le complexe de Ski Dubai . Chacun de nous se fait équiper d'une combinaison et de boots puis Bernard récupère les skis de chacun des enfants et moi je me dirige avec Quentin vers le snow park où nous allons passé 2h de jeux à -4° , un vrai frigo. Les grands eux vont skiés pendant la même durée et se faire grandement plaisir entre remonte pente et télésiège. Ils auront même l'occasion de prendre un chocolat chaud au restairant d'altitude. Leur carte magnétique leur permet de connaitre à la minute près le temps qu'ils leur reste à chaque passage aux portiques . C'est très bien organisé, il n'y a pas de perte de temps !!

C'est totalement dépaysant d'être dans le froid et voir les gens dans la galerie commerciale en tee-shirt faire leurs courses. Quentin s'est bien amusé dans les bouées à faire des loopings, ou bien encore à faire du bobsleig . Il a vraiment profité de cet instant comme une récréation neigeuse...

Ensuite pour nous réchauffer nous sommes allés manger dans un des resto de la galerie marchande, où tout le monde a mangé avec appétit après ces heures sportives. Nous passons après quelques moments à flaner dans les boutiques puis reprenons un taxi pour découvrir la dernière galerie marchande atypique " IBN Battuta" sur la route d'Abu Dhabi . c'est un complexe commerciale s'étalant sur plusieurs centaines de mètres et partager en 6 pays, la chine, l'inde, la perse, l'egypte, l'andalousie et la tunisie . Chaque galerie est décorée dans le style du pays mais dans des normes fantastiques et grandioses.

Le quartier chinois est un espace de style pagode à l'intérieur duquel il y a une jonque de plus de 20 mètres. Pour le secteur indien il y a un élephant de lus de 8 mètres de haut, le passage perse est représenté avec ds scènes de vie très réalistes où les personnages paraissent vivant. Tout au long de notre cheminement, il y a des tableaux expliquant la vie de ce voyageur et scientifique perse . Le quartier tunisien est représentée par une ruelle mauresque, l'Andalousir par une fontaine grandiose ... C'est vraiment très sympa de voir cela et d'être parmi des centaines de boutiques là encore qui vous présentent des produits  de marques à -60 ou 80% de réduction .. le top pour les femmes ... heureusement pour Bernard que je ne suis pas marques car sinon la carte aurait pu surchauffer !!!

Après cette ballade nous sommes rentrés bien fatigués et avons mangé tranquillement dans notre appartement. Tout le monde était supercontent de cette journée mémorable.

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

shopping dans le souk de Karama

 26-12-2007 -  Djibouti

Pour ce mercredi 26, nous avons  commencé la journée tranuillement par une ballade au souk de Karama; ce sont des boutiques installées sous des arcades tout autour d'une place ; il y a plus d'une centaines de magasins, principalement des vêtements, des sacs, chaussures, mais aussi souvenirs... C'est un endroit très sympathique où l'on se fait aborder sans cesse par des vendeurs vous promettant la meilleure réduction, le plus beau vêtement à la mode, voulant vous présenter son magasin le mieux achalandé!!! Tout le monde y trouve son bonheur tellement il y a de choix; il est très tentant de se faire plaisir d'autant plus que la majorité des magasins vous propose de payer en carte bleue !!!

On y a fait quelques achats de vêtements pour les enfants, des chaussures en cuir à des prix dérisoires,  Bernard s'est même offert une veste de costume et une chemise . On a également pris des souvenirs dans une gigantesque boutique où l'on pouvait voir tous les représentations des armes blanches locales, les théières  en métal frappé et ciselé, les tapis, les statuettes et objets en bois, plus tous les gadgets dubaiotes... il y avait vraiment beaucoup de choix.

Après une matinée shopping nous sommes rentrés à l'hotel et nous sommes dirigés vers le buffet du restaurant Al Naezar  . Les enfants ont pu voir qu'on y était reçu comme des personnes importantes dans une salle moquetée très grande et chaleureusement décorée... Chacun a pu choisir ses entrées, mets et plats variés proposés. Quentin s'est réjoui d'une soupe de lentilles, plutot un velouté . Nous avons donc tous testé de nouvelles saveurs entre les houmos et entrées de crudités épicées , salade de fromage et courgettes fondantes , puis les plats , riz byriani et poulet épicé, agneau curry et petits légumes façon chinoise, poissons frits, etc... Il y avait vraiment le choix et possibilité de se servir à volonté, ce qu'on fait les affamés après une matinée de marche....

Vers 15h nous nous sommes rendus à l'accueil pour patienter en attendant notre voiture pour aller passer la soirée dans le désert. Il était prévu un raid en 4*4 dans les dunes de sable puis un repas en camp bédouin, un moment fort de la semaine ... mais au bout d'une heure d'attente Sveltana est venue nus expliquer que notre véhicule avait eu un accident et que malgré ses efforts elle n'arrivait pas à nous inscrire dans une autre agence, tout étant complet très rapidement. Aussi nous avons pris la décision de reporté la sortie au vendredi soir pour en profiter pleinement.

Nous avons été faire une ballade à pied dans le quartier pour voir les constructions et les magasins ouverts. On a pu là encore s'étonné de la multitude de boutiques ouvertes 24h/24h. Il y a  une offre de service inimaginable. Les barbiers coiffeurs en général indien, fonctionne en continue ainsi que le boulanger et celui qui fait les galettes . Les tailleurs et couturiers fabriquent les vêtements sur mesure au jour le jour et ne chôme pas. Les grandes officines en période de Noel  font du non-stop pour offrir les meilleurs produits, ou articles ... c'est étonnant, on n'est pas aux 35h là-bas; seuls les administratifs sont en week-end le jeudi et vendredi; dans le privé les gens choississent leur jour de repos car tout est ouvert 7 jours sur 7; il y a un roulement dans les employés de service de façon à ce qu'il y ait toujours du personnel présent. On a remarqué énormémént d'asiatiques aux caisses des magasins, ou comme vendeurs dans les supermarchés...Il y a énormément d'indiens et de pakistanais dans le textile également . C'est multiculturel mais dans une ambiance totalement calme sans agressivité, sans regard  inhospitalié ou jaloux; chacun vit ici dans l'esprit d'accueil et de service !!! Il n'y a pas de bousculade, de cris , tout se passe en souplesse !! Même sur la route en taxi, il n'y a pas de coups de klaxons, de gestes  de colère face aux dépassements intempestifs de certains, ou arrêts brusques . il y  a beaucoup de retenue et surtout pas d'énergie négative lâchée... on ferait bien d'en faire autant en france, on y gagnerait en sérénité.


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  10  photo(s)    
Syndication :

visite de Dubai centre ville suite

 25-12-2007 -  Djibouti

En début d'après midi nous avons fini la visite de Dubai plage et nous nous sommes attaqués à la découverte de l'ancien Dubai à travers une architrecture plus ancienne et surtout la visite du musée et des souks,( 'souk de l'or, du textile, des épices ). Visite obligatoire pour celui qui n'a que quelques heures à vivre à Dubai . Cela donne vraiment les explications nécessaires au développement de cete ville cosmopolite .  c'est vraiment  très intéressant de voir comment s'est implanté le peuple bédouin sur ce petit endroit, l'a fait fructifié à travers le commerce, le culture perlière, le pétrole, puis le service tertiaire et le tourisme...

Il faut vraiment faire la visite du Musée , qui est très bien fait pour comprendre ce qu'est réellement Dubai . On part de l'explicaton de la culture ancestrale, la maison en paillotte, une maison en barasti en feuilles de palmiers rafraichie par une tour à vent, l'importance de la pièce de reception, les échanges, le commerce, les rites ancestraux, le respect à la force et la virilité , la parole donnée pour comprendre le monde bédouin.  L'heureuse découverte de l'or noir ... Tout cela est magnifiquement representée à travers des diaporamas mais aussi  des scènes reconstituées qui sont stupéfiantes de réalité. Les mannequins sont tellement probants qu'ont a l'impression d'avoir une personne en face de soi qui nous explique les gestes ancestraux tant au niveau de la vie commerçante, que la vie des nomades du désert ou celles des marins. Les scènes sont très bien représentées  à travers les mannequins et ne demandent pas d'explications en texte. Tout est visuel et permet une meilleure mémorisation. 

Il y a aussi la projection d'un film de quelques minutes qui montre l'expansion de Dubai à travers les decennies entre 1950 et maintenant. C'est très interessant de voir la progression de ce petit état à travers les années et voir sa réussite actuelle et future ....

A la suite du musée, nous sommes allés vers le quartier des souks en traversant la creek en empruntant le tunnel  d'Al Shindagha ; Si nous avions eu plus de temps nous nous serions arrêté  à la maison du Sheik Saeedd al Maktoum ou Heritage village  pour approfondir notre connaissance de la vie passée de Dubai ; mais bon on a fait au plus préssé , notre temps étant limité, peut être une autre fois !!

Nous avons d'abord traversé le souk de l'or , puis celui du textile, celui des épices et enfin celui des  souvenirs et des produits locaux. Les enfants ont pu voir que dans ces souks on trouvait de tout à moindre coût, et qu'il fallait absolument  discuter chaque prix à la baisse... exercice pas toujours facile surtout en anglais, mais bon, je me suis lâchée et ne suis pas mécontente des discussions effectués et surtout des achats faits.... Notre femme de ménage nous avait demandé de lui trouvé des manteaux couvrants noirs , chose aisée à trouvé ici à Dubai, le prix est vraiment avantageux par rapport à djibouti, le quart du prix sans difficulté ... On a fait une heureuse à notre retour !!! Quentin y a même gagné un tee shirt du "hard rock café Dubai" en cadeau !!!

Le souk de l'or est typique; les boutiques s'enchainent les unes aux autres et vous proposent collier, boucles d'oreilles et bagues à foisons, tous rivalisant de charme et d'originalité..; à chacun de trouver son bonheur et de marchander jusqu'à obtenir le prix souhaité qui sera de toute manière dès la base moitié prix de la France ...

La progression dans les rues entre les magasins de textile est magique, chacun vous interpelle, vous invite à venir voir ses produits, vous propose  l'affaire du jour, tout cela dans une ambiance musicale et vivante  atypique pour un européen, plus habituel pour les expatriés djiboutiens... les enfants ont bien aimés voir ces couleurs, ces tissus, ces vêtemenst derniers cris, ces personnages hauts en couleurs qui vous font essayer tenues locales, couvre chef ou autres babioles spontanément !!!!

Après nous avons traversé le souk des épices et montrés aux enfants les étalages plein de couleurs et surtout d'odeurs; cela est encore présentés à l'ancienne en sac de jute à même le sol ou en boites carrées exposées en étalage de saveurs diverses... cela crée une ambiance  amène et dépaysante. A la grande joie de quentin, en traversant le souk des produits locaux, nous lui avons trouvé une couverture Spiderman , très douce et très chaude faite pour affronter les fraicheurs nocturnes !!!

Pour rejoindre la rive opposée du vieux Dubai nous avons pris un abbra, un petit bateau local  en bois avec une banquette centrale où une vingtaine de personne s'assoient dos à dos pour une traversée de moins de 5 minutes dans un bavardage bruyant mais sympathique.  De l'autre coté on a retrouvé le souk aux étoffes indiennes , les bagages et la micro-informatique  avant de reprendre un  taxi pour retourner manger à l'hotel... On a d'ailleurs vécu un intermède  hyppique avec un chauffeur de taxi qui nous ayant pris à 6 , s'est garer au bout de 200 mètres et nous a prié de descendre car il ne comprenait pas ou nous voulions aller , ne désirait pas s'éloigner  du centre, ou nous semblait pas interessant. Il nous a donc fallu descendre, rechercher un autre taxi avec nos paquets et cadeaux !!! moments mémorables après une journée longue, riche de découvertes et fatiguante en pas ... Quentin ne s'est d'ailleurs pas gêné de s'endormir pour 10 minutes dans mes bras ou dans un taxi !!! son âge excuse ces moments de fatigue  intensive d'autant que pendant le séjour aucune fois il ne fera de sieste lui qui habituellement dort entre 1h 30 et 2h chaque après midi... On est aventurier ou pas ... mais il nous a vraiment étonné par sa résistance et surtout sa façon de récupérer en moins de 10 mn ... il nous rappelle certaine personne !!!

La soirée a été calme  après un repas rapide au centre de la galerie marchande au food courts où chacun a pu choisir le met local de son choix; à savoir un poulet byriani,  un kebab, un sharwarma ou bien encore un mixed grill épicé local...  les pays  se découvrent aussi par la cuisine et heureusement nous avons des enfants qui ne rechignent devant aucune saveur originale... ils ont été gâté ici, car à Dubai, ville cosmopolite par excellence vous pouvez manger dans la culture de votre choix !!!


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

Pour notre deuxième journée nous avons décidé de faire découvrir le gigantisme de la ville aux enfants, à travers une visite guidée en bus. Il y a 2 circuits à faire avec un peu plus d'une vingtaine d'arrêts auxquels on peut descendre ou monter à volonté, sachant qu'il y a un bus en moyenne toutes les demi-heures.

Le premier circuit s'effectue en centre ville ou l'ancien Dubai, le second s'effectue le long des plages et montre plus l'architecture nouvelle de la ville.  Nous avons décidé de commencer par le second pour finir par le centre ville l'après midi et éventuellement rentrés en taxi si nous faisions un peu tard les boutiques du souk.

A 9h30, un chauffeur de la compagnie est venu nous chercher pour nous amené à notre premier arrêt de bus et commencer tranquillement la visite architecturale de Dubai. Les enfants ont pu voir les différents style, la grandeur des différents batiments, les chantiers en cours, l'habileté ou le génie des constructeurs pour établir leurs buildings.  Le tour a commencé par le quartier de Deira direction Wafi centre et ses constructions en forme de pyramides, avec décoration égyptienne oblige . A côté il n'y a rien de choquant à voir une copie de chateau, et plus loin une forme futuriste. Ce qui a étonné le plus les enfants ce sont les matériaux utilisés, les formes ou couleurs des vitres .

Nous avons longé à partir du port , les plages et quartiers de Jumeirah beach, quartiers résidentiels des membres du gouvernements où les maisons sont toutes plus belles les unes que les autres, spacieuses avec vue sur la mer ..

Après être passé devant la mosquée Jumeirah, que nous visiterons jeudi matin, nous faisons une halte photos devant le seul hotel 7 étoiles hyperconnu, qu'est le Burj al arab? nous avons même le plaisir de voir un hélicoptère arrivé et se poser sur la plate forme, une façon comme une autre ici de rejoindre son lieu d'habitation ou de détente.  De là nous ne sommes pas loin du Palmier, une ile construite en forme de palmier et au loin sur la mer il y a en constrution "le monde" , des villas proposées sur des terrains en forme de pays ou région, vraiment le gigantisme à l'état pur.

Ensuite nous avons fait une halte à la Jumeirah Madinat, qui est une reconstitution d'un petit fort en style mauresque, tout d'ocre et intégrant des canaux tel une petite venise. A l'intérieur il y a un souk où l'on trouve tous styles de magasins allant des souvenirs locaux aux vétements, bijoux, parfurmerie, restaurants et autres lieux habituels pour les touristes ... c'est très dépaysant, calme et vraiment appréciable comme ambiance.. Il y a un charme particulier dans ce lieu qui parait très ancien  mais qui apporte un confort très moderne et magnifique.

Nous continuons notre tour sur la sheik zayed road et passons au mall of emirates, là où se situe le plus grand carrefour mais aussi Ski Dubai où nous irons jeudi 27; là nous ne faisons qu'un tour visuel, nous ébahissons de la beauté de l'hotel Kempinski qui est vraiment magnifique. (vous pouvez voir des photos sur leur site internet, tous commes les autres beaux lieux de la ville) .

Avanbt de reprendre le second circuit, nous traversons le quartier Gold and Diamants où se situe toutes les grandes marques de joiallerie et bijouterie. C'est d'un luxe époustoufflant. Ensuite là, les garçons se régalent car il y a les quartier des voitures, les plus grandes marques du monde. Jean Baptiste et Quentin ne savent plus où regarder  tellement il y a de modèles entre ceux exposés et ceux que l'on voit sur l'autoroute à 2* 7 voies que nous empruntons.

Nous passons devant de grands immeubles  tel le Burj Dubai, the Gate ou bien encore Emirates Tower et le World Trade centre. Les immeubles les plus hauts du monde rivalisent  de beauté et de grandeur, c''est à couper le souffle.

Pour le second circuit, nous longeons le bras de mer appelé Creek dubai , où nous avons mangé hier soir. Cela permet de voir la marina, le yacht club, le Creek side park, un très grand espace vert en pleine ville, magnifique.

J'ecrirai la suite du second circuit sur une autre page pour vous inclure le maximum de photos de chaque choses vues

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

Nous voilà donc arrivés et ne savons par où commencer, aussi nous demandons l'aide de Sveltana, l'hotesse de voyage pour l'hotel.  Nous lui expliquons ce que nous souhaitons faire, ce que nous souhaitons montrer aux enfants... tout cela en anglais bien sûr.... laborieux en début de séjour , un peu plus facile ensuite ....

Nous établissons avec elle un programme qui nous permettra de tout voir en une semaine, ce sera un train soutenu mais agréable alliant sorties et plaisirs. Nous retenons donc un diner croisière sur un dhown, un vieux boutre, ainsi qu'une sortie en 4*4 dans le désert et aussi le tour de Dubai en Bus impérial permettant de voir l'architecture de la ville ....

Une fois tout cela organisé, et des liquidités obtenues, nous pouvons commencer notre périple en commençant par un tour de shopping à Deira Centre, un mall de boutiques de marques sur plusieurs étages ; il y en a vraiment pour tous les gouts, pour tous les âges .... Nous faisons un premier tour en famille  pour voir ce qu'il y a , repérer les tarifs, s'habituer à la monnaie, faire les premiers calculs, voir ce qui est intéressant....

Après nous être ébahis devant l'architecture, la classe des boutiques nous faisons une hâte restauration  dans un "foods courts", un endroit  où se situent une trentaine de restaurant , proposant tous des choses diverses et variées ...

Quentin et Bernard n'étant pas très shopping, ils décident de passer l'après midi à Magic Planet, un parc d'attraction où tous les jeux se paient avec une carte lmagnétique que l'on peut recharger à volonté... mortel !!! Quentin et son père ont donc passé 3h à s'amuser pendant que moi et les grands allions faire nos premiers achats ou relever les prix de la micro informatique ...

A 16h30 nous avons voulu prendre un taxi et qu'elle n'a pas été notre surprise de nous rendre compte qu'il y avait 500 mètres de queue pour obtenir un vehicule, soit environ  1h 30 d'attente. nous avons tenté d'aller en prendre un en extérieur mais nous avons vite été rabattus sur la file; impossible de prendre un taxi en pleine rue en centre ville, seulement devant les endroits autorisés, c'est notre première leçon ....

A 19h après une pause douche, maquillage nous voilà repartis pour une soirée un peu spéciale puisque ce sera le diner croisière sur une vieux boutre le long de la creek de Dubai .  A notre arrivée il nous est servi une boisson sans alcool, puis un buffet des spécialités locales pendant que nous naviguons tranquillement au fil de l'eau .Il est tout de même possible, avec extras , de consommer de la bière ou bien du vin; nous nous laisserons tenter par un verre de Bordeaux qui se revelera un très bon cru .

 Nous profitons ce moment de tranquillité pour faire effectuer un tatoo au henné sur la main de Catherine. la jeune femme qui le lui fait est très rapide et dessine très bien . Cela restera imprimé pendant la semaine de présence , après soit on en refera un à Djibouti, soit on en restera là.

Tout au long du fil de l'eau nous croisons des bateaux  très joliment décorés pour les fêtes de fin d'années, c'est un magnifique spectacle là aussi de lumière et de bois.

A la cloture du repas, il nous est proposé un spectacle sympathique de théatre d'animaux ou personnages perses... folklore garanti et rire spontané ...


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  16  photo(s)    
Syndication :

départ pour DUBAI

 23-12-2007 -  Djibouti

coucou à tous,

une belle journée qui commence pour nous tous qui nous apprêtons à partir pour une semaine de vacances à Dubai ... de plus cela me fait un cadeau d\'anniversaire hors norme, c\'est la première fois que je fête une année de plus en avion, c\'est sympa de trinquer à quelques kilomètres d\'altitude !!! ( merci à tous ceux qui m\'ont envoyé un petit mot pendant notre absence, j\'y réponds dès les fêtes passés !!!)

Donc dimanche 23 décembre 2007, chargement des valises dans la voiture à 9h15; l\'enregistrement des bagages commence normalement à 9h30, en effet pas de retard seulement une tonne de papiers à remplir pour quitter le territoire, les passeports, les fiches personnelles, les raisons du voyage, le trombinoscope... le pesage des bagages, ça va, seulement 10kg par personne pour une semaine, on risque de revenir avec le double mais comme on peut aller jusqu\'à 50kg on a encore beaucoup de marge d\'autant que nous sommes 6 ... cela peut avoir des avantages pour éviter les surtaxes pour les excès bagages ...quelques minutes d\'attente en salle d\'embarquement et puis on peut y aller, s\'installer dans l\'avion d\'etrythréane airlines. C\'est propre et spacieux . les enfants s\'installent par affinités avec les copains car le placement est libre, il reste pas mal de places ... tant mieux chacun sera à l\'aise pour les 3h de voyage qui se déroulera paisiblement entre distribution des boissons puis du repas.

L\'arrivée à Dubai se fait au milieu de l\'après midi si bien que chacun peut voir le gigantisme de cette mégapole avec ses différents buildings qui rivalisent d\'audace et de hauteurs entre eux... Vu du ciel c\'est vraiment étonnant de voir cette ville en sans cesse construction, continuée d\'évoluer, construire, gagner sur le désert, sans faire ville étouffante.... ni défigurée par une architecture désordonnée ou des autoroutes entreméléees... Il y a un style "Dubai" qui est particulier mais totalement dépaysant sans stréssé.

A l\'arrivée à l\'aéroport, nous traversons des kilomètres de couloirs avant d\'arriver au controle des passeports, à l\'édification de notre fiche hotel , puis la récupération des 5 valises ... puis taxi vers l\'aéroport et vue de Dubai à partir de la route... arrivée au "Al Bustan résidence " sur Al naddah road  dans le quartier d\'ouqsais, un peu excentré du centre ville mais très bien pour les services apportés .

à 17h30 nous prenons possession de notre appartement , 3 chambres , 2 salles de bain baignoire avec eau chaude et eau froide, confort que nous avons perdu depuis l\'été .... on va abuser des bains chauds et des douches , génial ... on a également un salon salle à manger ainsi qu\'une cuisine, qui nous permettra  de nous organiser plus simplemùent pour les petits déjeuners et les repas  préparés, si je souhaite cuisiner...

Tout le monde est ravi de prendre possession de sa chambre et ensuite visiter les lieux; on découvre une piscine, une salle de sport, une salle massage, une très grande galerie marchande, un parc d\'attraction pour enfants au sein même de l\'hotel...des magasins  de textiles à n\'en plus finir, un peu moins d\'une centaine de boutiques , que l\'on pourra voir à volonté en bas de notre hotel... quoi demander de mieux !!! attention à pas faire chauffer la carte bleue c\'est tout !!!

Pour la soirée, pour cause d\'anniversaire, Bernard nous a offert  le restaurant au Irish Village, un consortium de restaurants tous situé dans un même pôle , comme sur une place de village, avec différents styles allant de l\'italien, chinois, français, japonais, arabe, américain ... je ne sais même plus tant il y avait de choix dans un cadre très sympathique.... On a opté pour un italien car le cadre était très sympa entre bois et vigne et vielle murette de pierre... Tout le monde a calé et n\'a pu finir son plat tant les assiettes étaient grandes....soirée réussie et agréable pour tout le monde pour ces premières heures passées en territoire dubaiote....

je vous glisse quelques photos de notre venue et arrivée ...


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

4 jours d'aventures et on en redemande !!!

On vient de passer 4 jours formidables avec les amis habituels, l'équipe du Tani. Pourtant dès le début on a vécu contretemps sur contretemps, d'ou  quelques suées et énervements !!! C'est nous qui avons commencé le bal des contrariétés avec une crevaison à la maison avant le chargement des affaires dès 8h. Pour accentuer le retard il a fallu que Bernard aille chez Adil turquie le garagiste emmener la roue de secours car elle était à plat et qu'il revienne nous enlever le pneu crevé car nous n'avions pas les douilles adaptables... pas mal comme début de score "ennuis" pour rester poli... Ensuite on a pris du retard pour le chargement de la galerie car Bernard prenait le gros véhicule pour  le réapprovisiionnement d'eau et de boissons avant qu'on rejoigne tout le monde au point de ralliement. .. Eric et Valérie nous ont rejoints à 10h à la maison et ont donc participé à notre chargement de la galerie d'occase que Adil nous a gracieusement prêté puisque celle commandé à Dubai depuis 2 mois n'est toujours pas arrivée... Retard retard, mais bon on s'habitue !!! Donc on charge et là on se dit que si la galerie fait l'aller-retour on aura vraiment de la chance car les pattes  de support ploient déjà ; pourtant il n'y a que 2 jerricans d'eau et les 6 lits picots sur le toit .. pas vraiment de gros poids !!!

Bon on est enfin chargé donc départ pour le nouveau rond point de Dorahlé où on retrouve tout le monde et où on dispatche les enfants dans les différentes voitures de façon à ce que chacun soit bien à l'aise pour faire le périple qui a été convenu, Djibouti, Sagallou, Randa, montagne,cote est vers Godoria , Obock, Medeho, puis retoour par Tadjourah . Nous installons donc les filles Noemei et Catherine dans le pick-up de Rémi et Martine,  Jean-Baptiste est avec Valentin dans le 4*4 d'Eric et Valerie, Fred et Kathy ont leurs garçons Kevin et Jeremy, et nous nous gardons Pierre avec Quentin. Bonne répartition des 8 adultes et 8 enfants dans les 4 véhicules et roule vers l'aventure !!!

Après les ennuis crevaison, première halte quelques kilomètres après Weah, arrêt gendarmerie nationale pour cause de dépassement dangereux pour les 4 véhicules ... Alors que tout se règle tranquillement, l'un des motards s'acharne sur Eric et veut absolument lui mettre une amende de 5000dj, qu'il devra payer immédiatement sinon il faudra attendre la venue de la prévoté et donc encore prendre du retard sur notre ballade... Eric et valerie règle l'amende et tout le monde repart avec une tension qui a encore monté d'un cran d'autant plus qu'ils ne savent pas si leur véhicule chauffera ou non malgré les réparations faites dernièrement. ce nomado sera encore un test pour tout le monde. 

13h arrêt repas avant Saggalou. Notre galerie bouge et fait énormément de bruit ainsi que celle d'Eric . on resserre les sangles mais savons que jusqu'ici nous n'avons fait que de la route et pas encore de piste, les difficultés n'ont donc pas encore commencé . Fred surveille lui aussi son aiguille T° car elle a tendance a faire des sauts . Notre tension aussi !!! Pause Sharwarma terminée, on file vers Randa . 20 mn de route et déjà notre convoi se disloque, on a pris de l'avance sur Fred. rémi decide de faire demi tour et de voir ce qui se passe, nous nous continuons avec les Houchard jusqu'au camp de Randa où nous les attendrons tranquillement.  A 15h30, après une heure d'attente, Martine et kathy viennent nous chercher car Fred a cassé une durite et ne peux plus continuer, il a besoin de l'aide et du matériel d'Eric pour réparer. Nous redescendons donc tous vers le véhicule en panne, réparons et décidons de changer le programme car déjà 2 véhicules chauffent et les deux galeries ont ployé à cause des bosses et des creux. La notre touche le pavillon, on glisse même une couverture entre le toit et la galerie pour diminuer les impacts... La tension continue de grimper, le moral de chacun est atteint car les 4 jours de détente se réduisent comme peau de chagrin à chaque kilomètres effectués... On décide alors de rejoindre ras ali où on établira un camp sauvage, réparerons les véhicules et aviseront de la suite; de toute façon la nuit de jeudi est réservée sur Medeho, il faudra donc y aller...

17h mardi, arrivée sur Ras Ali et établissement de notre camp; installation de la bâche anti-chaleur entre les 4 véhicules, montage de la douche contre la voiture d'Eric, mise en place des nattes, tables et lits pour la nuit et enfin moment détente et décontraction une fois tout fait. Donc apéro , grillade du poisson mariné par les Surrace, petit riz au lait de coco cuisiné sur le réchaud, gateau aux poire et brownie,  suivie d'une aprtie de Yatzee pour les filles et belotes pour les garçons... 23h extinction des feux .

Mercredi, on décide de rester sur place et de se détendre vraiment, on rejoindra Medeho soit le jeudi matin ou alors après le repas du midi. On en profite pour une faire une ballade à pied et rejoindre la plage des sables blancs qui n'est qu'à 20 mn de marche. Le point de vue est splendide et il n'y a personne, c'est calme  et magnifique. Jb et Valentin  avec Quentin et Bernard profitent de l'occasion pour se baigner alors qu'Eric, martine et moi prenons les photos. le reste de l'équipe est resté au camp, ils s'occupent du repas à savoir cotes de porc grillée et ratatouille. les jeunes eux font des parties de jeux de société où se baignent en bas de la falaise.  Les hommes  nous font la vaisselle avant d'attaquer u une partie de pétanque l'après midi pendant que nous les filles faisons un challenge Yatzee.  Le soir nous préparons un poulet grillé accompagné de pates et profitons du feu pour cuire les pommes de terre pour le lendemain midi.  Soirée dés et cartes, très reposante...

Jeudi , démontage du camp et préparation du repas à savoir confit de canard réchauffé sur le feu de bois , pomme de terre rissolées dans la graisse et pain grillé... qui dit mieux comme mise en bouche !!! oui on approche de noel et on veut surtout pas être en reste de bonnes bouffes, et dans l'équipe personne ne le lâche le morceau entre les petits plats mijotés, les gateaux ou brioche du matin avec confiture maison ou miel local... L'ambiance repas est très conviviale que se soit pour les adultes ou les jeunes . Après le repas à 13h nous prenons la "route" d'Obock et avalons quelques litres de poussières, cherchons la piste de Medeho que nous attaquons à 14h30 ... Là les difficultés s'enchainent tant au niveau de la qualité de la piste  que de la surchauffe des véhicules qui demandent du repos ; après différentes haltes des diverses voitures nous arrivont au camp après 1h45 de grimpette. les paysages sont magnifiques sur les monts Mablas, et vue imprenable sur la côte d'Obock .  Tout le monde est hyper tendus en arrivant car non seulement on a été mis à l'épreuve par la piste mais nous ne pouvons plus faire la grande ballade des canyons car la nuit  tombera dans 1h30; On se résoud à faire  tout de même une virée vers la petite cascade en groupe réduit pendant que le reste du groupe s'installe dans les toukouls et prend les douches pour se rafraichir un peu.  Les Aubry et Pedehontaa descendons vers la cascade avec les jeunes garçons, pierre, jb valentin quentin... Les vues du canyon sont sympas mais la descente des rochers à pic. c'est bon tout le monde s'en sort bien et nous revenons par l'autre coté juste avant la nuit. Jb et rémi ramassent quelques géodes durant le retour . Toutes les cases ont été réparties, les couples retrouveront un peu d'intimité  dans 3 toukouls séparés et les ados et plus jeunes dans 2 autres. Noémie et catherine partageront le toukoul de Jeremy et Kevin alors que les 4 garçons restant seront dans l'autre.

Au repas du soir il nous est servi des pâtes avec des brochettes de boeuf précédé d'une salade de crudités, le tout très copieusement et généreusement servi.  Nous avons mis la pression sur l'équipe d'encadrement du camp en leur demandant de nous cuisiné le repas du lendemain midi pour 10h car l'état de la piste et des véhicules nous oblige à reprendre la route très tôt. Le challenge est pour eux de nous préparer le petit déjeuner pour 8h et en même temps cuire le cabri les le riz pour que tout soit prêt pour l'heure du départ.

Après une soirée détente entre dés et cartes, repos complet sur les petits matelas et sous les couvertures douillettes des toukouls. Lever dès 7h30 pour les petis et à la suite peti déjeuner local là encore très copieux , entre la galette feuilletée, la crêpe gonflée, le miel local des abeilles de terre (très sombre mais excellent) les confitures, le café "un peu fort ou raide " selon Rémi et Bernard qui s'y sont  risqués et thé au lait génial qui conquis tout le monde.

Dès 9 h pliage des affaires, rechargement des coffres . La voiture de fred et Eric partent devant nous, le temps que nous récupérions le cabri cuit ainsi que les accompagnements pomme de terre et riz. nous mettons tout en boite et curver, plaçons tout dans une cubaya et prenons la route 45 minutes après tout le monde. Nous savons que la prochaine fois que nous reviendrons , nous planifierons notre séjour différemment pour avoir plus de temps sur place car les paysages valent vraiment le coup, et les gens du camp sont très sympas et serviables.   Après 1h de piste en descente, nous rejoignions les deux premiers véhicules, qui nous attendent tranquillement à l'ombre à Orobor. Nous reprenons la route de tadjourah où nous ferons le ravitaillement de gazoil car tout les véhicules ont grand soif . Là aussi surprise, les pompes à essence sont inexistantes, on sert le fuel en bidon et on se sert d'une bouteille d'eau coupée pour transvaser le liquide, s'est original mais efficace !!!  Mais pour ne pas rabaisser notre niveau d'aventures, il nous manquait encore une péripétie, et cela a été une crevaison pour kathy et Fred seulement 5km avant d'arriver à Tadjourah; heureusement super Eric était là avec sa trousse à outil et en moins de 10 mn tout était de nouveau ok ... Comme quoi il ne faut jamais partir seul ou mal équipé !!!

Après la pause ravitaillement on s'est trouvé un petit coin sympa sous les arbres en bordure de route pour piqueniquer et manger goulument le fameux cabri avec un riz à la cardamone et des pommes de terre aux oignons et piment, partage de la dernière galette des rois et autres compote ou riz caramel... A chaque nomado, c'est bombance, c'est pas là qu'on perd du poids !!!  Après le repas , on a rallié tranquillement Djibouti en faisant quelques haltes photos et repos refroidissement véhicule sans d'autres problèmes , puisque à 17h30 nous étions tous chez nous a rangé cubaya, matériel et affaires .

Ce sont d'excellents moments qui même s'ils sont pigmentés de quelques reetards ou contrariétés nous font beaucoup de bien puisqu'ils sont passés entre bons copains dans une ambiance plus que sympathique où personne ne se prend la tête et fait avec les difficultés sans baisser les bras.   On a hâte de repartir pour d'autres aventures , voyez on en redemande !!!

Bisous à tous et le prochain texte, je vous raconerai Dubai et la vie des émiratits


[Consulter ce message] 2 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

pré noel chargé

 18-12-2007 -  Djibouti

ohé ohé noel approche à grand pas,

Ici les festivités ont commencé puisqu'à la grande joie de Quentin et Jean Baptiste, le père noel n'a pas oublié les enfants même ici à Djibouti . En plus pour être sûr de n'oublier personne il a fait 2 tours, un dimanche après midi à la base aérienne où il est arrivé en parachute . Il a atteri sur le stade de foot, et a commencé a lancé ses bonbons puis cela a été la distribution des cadeaux et enfin le gouter. Entre bonbons, gateaux et boissons, et cadeaux, pas d'enfants malheureux sur le site. jean-Baptiste a eu un MP3 et Quentin un tableau noir, il va pouvoir dessiner tout son saoul ses personnages préférés...

Lundi après midi, il fallait se rendre à la base Navale pour voir de nouveau le père noel qui cette fois-ci est arrivé en véhicule de pompier; il nous a dit que son traineau avait été accidenté et qu'il attendait une réparation rapide si possible pour pouvoir continué sa distribution. Il s'est installé dans son fauteuil et là par ordre  alphabétique a appelé les familles pour offrir les cadeaux... Il a fallu à Quentin et Jean-Baptiste faire acte de patience pour enfin recevoir un jeu de société des experts pour Jean Baptiste et l'avion et les véhicules en Lego de Spiderman pour Quentin ....  Tous ses cadeaux leur permettront de tenir jusqu'à notre retour de Dubai le 30 au soir, pour ouvrir les paquets qui auront peut être été distribué à la maison pendant notre absence....

J'espère que de votre côté les préparatifs vont bon train malgré la météo fraiche voir froide pour vous. Ici les guirlandes dans les palmiers cela ne fait pas très ambiance festive mais tant pis reste la musique et les guirlandes lumineuses  ainsi que notre sapin pour mimer l'ambiance...

Nous vous saluons tous bien affectueusement et vous disons à plus tard où je vous raconterai notre nomado de 4 jours.

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  11  photo(s)    
Syndication :

bonjour à tous,

Aujourd'hui, il y a eu une journée porte ouverte au 5ème RIAOM (régiment infanterie er artillerie d'outre mer) . Nous y avons donc passé une bonne partie de la journée , en arrivant en fin de matinée et n'en repartant qu'à 17h, une fois le tour de tous les stands  effectués. 

Le principal intérêt pour les garçons étaient de faire le parcours commandos, avec habillage en treillis et maquillage camouflage.  Il y avait énormément de monde à patienter pour ce stand, Pierre a donc fait la queue pour ses frères le temps que nous fassions le tour des autres activités..

Jean baptiste a pu faire du tir à plomb, où il a obtenu différents diplomes de  tireurs d'elite, à sa grande joie.  Quentin lui pour sa partie a fait des partie de pêche ou de bowling, ce qui lui a valu de ramener de nombreux cadeaux de récompense, tels des mannequins plastiques militaires bien sur, un cerf volant, des animaux  d'afrique etc..

Au bout d'une heure et demie, Pierre étant en fin arrivé en tête de queue, tout le monde s'est paré du treillis, veste et pantalon plus le maquillage camouflage.  Le parcours s'est fait en plusieurs points, d'abord il fallait ramper sous un tunnel, la seconde étape était de courir en mettant les pieds dans les pneus, suivi d'une course dobstacle fait de fils, puis la traverser d'un bassin d'eau sur une poutre, ensuite il y avait le lancer de grenade à l'abri d'une hutte. le parcours continuait par un second tunnel plus long, puis un déplacement en l'air sur deux cordes parrallèles, avec harnais de sécurité. Le plus impressionnant suivait avec la descente en tyrolienne d'un niveau d'une dizaine de mètres. L'étape se finaissait par une traversée d'un bassin puis le combat défoulment contre un méchant habillé en noir...

Les trois garçons sont passés et Catherine et moi même avons pu les prendre en photos dans les divers ateliers; cela n'a pas été une simple affaire car ils sont partis pratiquement en même temps, il fallait donc jongler pour prendre chaque moment fort de chacun. j'ai ainsi moi aussi fait mon parcours de photographe  journaliste  au pas de course....

A l'issue de ce bon moment les garçons ont tous eu leur  diplome de guerrier , et pour les récompenser nous sommes allés manger à une des gargottes  en place ... Après le repas chiche kebab frites ou sandxich frites, on a repris le tour des activités.

Pierre s'est entrainé au tir au but en espérant gagner des lots, à savoir un televiseur ou bien une chaine hifi ou encore un voyage pour Dubai... il a été déçu il n'a obtenu qu'un bon gratuit pour la location de 3 dvd... c'est toujours mieux que rien.

En fin d'après midi il y a eu en cloture la présentation des sauts en parachute, puis une démonstration  de combats dynamique, avec groupement d'intervention à la mitraillette et grenade, appui avec jeep et char puis grosse artillerie... on a eu le droit à un feu nourri d'explosion et de mitraillette, ainsi qu'aux fumigènes à la grande joie des enfants. Heureusement que nous étions opposé au vent, sinon nous aurions été larmoyant comme les perdants !!!

A l'issue nous sommes rentrés doucher tout le monde car une journée à crapahuter dans la poussière avait laissé quelques marques et traces sur chacun.. C'est aussi cela Djibouti,  la poussière et le soleil !!!

Bonne continuation à tous et gros bisous


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

visite du port de Djibouti

 08-12-2007 -  Djibouti

Pour changer des plages et des piscines, ce samedi 8 décembre j'ai profité d'une visite organisée par une épouse de militaire ,du port de Djibouti pour connaitre la zone de travail de Bernard . j'ai d'alleurs pu le prendre en photo à son insu alors qu'on se croisait sur la route. Un bus est venu prendre les personnes intéressées au foyer Marabout à 8h30, direction l'entrée du port . On a traversé les différentes zones avec des explications de l'historique de la ville et du port.

A l'origine il n'y avait rien sur place puisque l'anciene capitale du territoire était Obock. seul le relief coralien était propice aux pêcheurs qui peu à peu ont aménagé le secteur pour échanger les marchandises; maintenant le port a un trafic égal à celui du havre; les hommes arrivent à déposer 30 containers à l'heure ce qui fait un super rendement quand on connait qu'ils n'ont pas l'organisation méticuleuse ou la logique pratique des européens... mais cela fonctionne relativement bien et ce sera encore mieux d'ici quelques temps puisque Dubai continue d'injecter des finances pour faire de Djibouti le premier transitaire de l'est africain.  les zones franches s'agrandissent à vue d'oeil, l'investissemnt foncier et immobilier bat son plein sur la rive occidentale de Djibouti jusqu'au centre pétrolier de Dorahlé.

Il faut dire que ce port est le poumon marchand pour l'ethiopie, tout passe par ici et transite ensuite soit par chemin de fer soit par camion. C'est un endroit qui vit 24h sur 24h.  une vraie fourmilière humaine.

je vous laisse un aperçu à travers les photos.

Bonne continuation à tous à l'avant veille des fêtes de fin d'années .  Bisous et à plus. fabienne et Bernard.


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  16  photo(s)    
Syndication :

nomado à Arta Plage

 30-11-2007 -  Djibouti

Bonjour à tous,

Encore un week-end qui vient de s'écouler pour nous en bord de mer, à Arta Plage, un peu particulier ce nomado car une partie des personnes sont venus en bateau avec rémi sur le Normand , et l'autre partie en voiture par la nationale puis sur la piste.

Nous avons pris un peu de retard sur notre horaire car la voiture d'Eric est tombée en panne à mi-parcours. Une seule voiture a donc continué le trajet avec les enfants pour installer le campement, celle de Fred et Kathy. Nous, on a fait demi-tour pour ramener le vehicule défaillant et en prendre un autre. Donc déchargement des galeries et coffres , manipulations des sacs et glacières d'une voiture à l'autre , pour reprendre la route avec 2h  de retard, et rejoindre le camp avant la tombée de la nuit.  Le trajet c'est bien déroulé et je me suis vraiment bien amusé puisque cette fois-ci j'avais le volant; j'ai donc pu jouer au pilote de raid 4*4 , les sensations sont vraiment sympas entre les dérapages sur sable, les reprises sur gravier, et les sauts sur les bosses !!! ça va même les enfants apprécient; le seul problème est de devoir bien arrimés les bagages sinon dans la cabine, on risque à tout moment de réceptionner sur le dos un sac ou un objet non attendu ... cette fois-ci cela aura été le thermos d'eau chaude sur Pierre ... pas de dégats ni brulures heureusement pour lui !!!

Comme nous sommes arrivés vers 17h sur le camp, nous avons eu juste le temps d'installer les lits, les tables avant que la nuit ne nous surprenne (ici, en général il fait nuit à 18h !!) . j'ai pu m'installer le coin cuisine, réchaud plus eau pour préparer le repas du soir . he oui , le ravitaillement est nécessaire et cette fois ci c'est moi qui gérais l'intendance en ayant préparé un chili con carne pour 12 adultes et 10 enfants... Il me fallait tout de même chauffer le riz , j'ai donc fait ma popote pendant l'heure détente et apéro attendu de tout le monde.

Soirée repas à l'éclairage de fortune, chant, blague puis repos pour tous avant d'attaquer le lendemain la pêche et surtout la découverte des requins baleine.  Bon pas de chance vendredi matin, la mer s'est gâtée pendant la nuit; il va être difficile de repérer les monstres des mers. Rémi fait un premier tour de répérage avec pierre et lolita ainsi que Kevin et jeremy. Les autres enfants en profitent pour se baigner et profiter de la clarté de l'eau pour voir les poissons multicolores. Nous les adultes , on est de petit déjeuner, vaisselle et rangement du camp... la pagaille arrive vite si l'on ne fait pas les choses au fur et à mesure , entre les cubayas et malles sorties, les affaires de plongée, les serviettes de chacun !!!

déception des enfants, pas de requins baleine à l'horizon mais tout de même une bonne virée en mer, avec embruns !!! jean-baptiste lui en profite pour pêcher avec le lancer, il est content il a attrapé un poisson-roche, Pierre lui a fait une dorade à partir du bateau .

Comme j'ai oublié mes lentilles, je ne peux pas profiter du spectacle sousmarin, aussi j'en profite pour faire une ballade avec bernard et Quentin aux alentours; on a ainsi découvert une crique de sable fin dèrrière notre campement mais difficile d'accès à pied, le mieux est d'y venir en bateau ... peut être une prochaine fois. !!!

Repas du midi, grillade party avec saucisse et andouillette à défaut du poisson attendu non pêché par notre équipe . Retour sur Djibouti dès le début d'après midi car le vent s'étant levé, on se prend trop de poussière et les enfants ont froid. Les toiles anti-chaleur ont du mal à tenir, aussi on préfère plier tout et rentrer tranquillement , les uns par la route , les autres en bateau §§§

Retour à la maison, là commence le nettoyage et le rangement de tout le matériel . cela fait aussi partie du nomado, tout comme les préparations culinaires et pre-festives du jeudi matin...

Tout le monde était content de cet intermède et bernard a pu enfin découvrir les joies des nomados et des nuits à la belle étoile. Il est ok pour recommencer; normalement cela se fera le week-end avant noel, au début des vacances des enfants, on ira certainement vers Obock  puisque nous aurons 3 ou 4 jours devant nous  si le programme ne change pas d'ici là.

Bonne continuation à tous, bonne préparation de l'avent, ici c'est difficile car la météo ne s'y prête pas, trop de soleil, et puis les décorations sont rares... C'est pas trop grave puisque pour la période fatale nous ne serons pas à la maison mais à Dubai, pour une semaine ; je vous conterai tout cela à la fin du mois .... Bisous à plus Fabienne.


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  11  photo(s)    
Syndication :

journée pêche à Musha

 23-11-2007 -  Djibouti

Vendredi nous sommes allés à Musha, sur le faré de la base navale ; nous nous sommes scindées en deux équipes pour le trajet. Les hommes étaient sur le bateau de Rémi, avec lolita et Jean-baptiste , nos  jeunes pêcheurs... Et nous les femmes et les enfants étions sur le chalan, le bateau de l'escale avec les autres familles marine qui allaient sur Musha.

L'avantage avec le bateau de Rémi c'est qu'il peut être en 20 minutes sur l'ile alors que nous nous avons une heure de trajet. ils en ont donc profité pour installer les cubaya , les glacières autour des tables, décharger les affaires de plage , préparer le barbecue pour le midi ...

A notre arrivée , Rémi et Eric ont fait la navette entre la plage et le challan pour nous aider à rejoindre le bord; cela a été plus rapide car cette fois ci la navette se faisait en zodiac, donc seulement 6 ou 7 personnes à la fois...  Une fois tout le monde sur la plage, les baignades ont pu commencer, et les pecheurs sont partis faire une première virée à la grande joie de Jean-baptiste . Il avait amené son lancer, ses lignes avec leurres flottants, toute la trousse.... ils sont allés autour de  l'ile sur les tombants voir si à la traine, les poissons mordaient.... rien le matin, seulement quelques dauphins s'amusant !!!

Pendant ce temps là,  avec les copines nous sommes allés dans une crique chercher des coquillages , des porcelaines et des cones ; on a même vu un squelette de tortue de belle taille, presque un mètre de diamètre. 

L'après midi après le repas les garçons sont repartis en mer , là ils se sont régalés, ils ont pris 7 beaux poissons, dont une belle carangue. jean-Baptiste est revenu super content de cette ballade fructueuse ... Il va falloir qu'on fasse une commande spéciale de bas de ligne, de mitrailettes et leurres divers , car je crois qu'il ira pêcher avec l'équipe à chaque opportunité . ici il n'y a pas beaucoup de matériel et les prix sont exhorbitants . Il est impatient de réitérer l'expérience .!!! il pourra ainsi remplir le congelateur  de pissons frais .

Le week-end à venir nous partons faire un nomado à Arta Plage, mais Rémi lui y va par la mer . Il nous a proposé aux 4 familles de planter le camp là-bas, et de nous emmener voir les requins baleines dans le golfe du Goubet. On devrait passer un excellent moment tous ensemble si nous trouvons ces monstres des mers ... Je vous raconterai tout cela au prochaine épisode .

Grosses  bises à tous et à très bientot . Fabienne


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  13  photo(s)    
Syndication :

Précédente - 1 - 2 - 3 ... 8 - 9 - 10 - 11 - Suivante



[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
fabienne ]