Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom fabienne
Age 42
But du voyage Expatriation
Date de départ 05/08/2007
Nom P
    Envoyer un message
Durée du séjour 2 ans
Nationalité France
Description
Muté pour 2 ans à Djibouti, je souhaiterai faire découvrir cette régionet cette aventure familiale à toutes nos connaissances
Note: 4/5 - 90 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Djibouti (Carte)


Localisation : Djibouti
Date du message : 30/05/2009
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Djibouti Campement de la foret du DAY

Samedi 30 mai, dimanche 1er juin ; foret du day,.

Comme nous avons quelques jours devant nous, nous programmons avant notre départ de faire découvrir à Bernard, le site de la foret du Day. Comme il n’a pas pu le faire avec nous la dernière fois, ce sera notre dernière occasion d'y aller ..

Nous sommes l’équipe habituelle , à prendre nos véhicules pour faire le trajet Weah, la route de l’unité, le Goubet puis la piste du Day.

La chaleur est impressionnante sur le trajet, surtout au niveau du Lac Assal, mais les véhicules tiennent le coup et ne surchauffent pas.. c’est toujours la crainte lors des sorties en cette période !!! les moteurs n’arrivent pas à se refroidir, la canicule frappant tout le long de la route , avec des températures plus qu’excessives…  Après 3 heures de route, nous arrivons sur le campement, où chacun prend possession de son toukoul, soit en couple, ou bien à 3 ou 4, par affinités. Là, les enfants se répartissent en 2 huttes, l’une pour les garçons, l’autre pour les filles .

La température est nettement plus faible qu’en ville, on gagne facilement 10 degrés d’amplitude en moins. Il fait tout de même plus de 35° et pour la première fois nous voyions des cigales énormes sur tous les montants en bois. C’est impressionnant le rafus qu’elles font . Les autochtones, nous apprennent que chaque année, elles viennent à la même période.  Cela fait des dégats dans les cultures car elles mangent tout…

Le soir nous faisons une veillée en jouant aux cartes et discutant de choses et d’autres  après le repas typique, salade de crudités, brochettes de viande/spaghettis sauce patate, salade de fruits …

Pour dormir tranquille, les hommes ont faits un nettoyage des dortoirs pour éviter que les bestioles ne passent sous les moustiquaires.. C’est toujours embetant d’être réveiller en pleine nuit lorsqu’un insecte de plus de 7-8 cm se ballade sur vous !!! bonjour les cris dans la nuit, les réveils en sursaut !!!

Le lendemain matin, après un petit dej avec galette et miel, thé ou café chai oblige, la ballade dans la foret fossilisée s’organise.  Seuls les plus courageux chaussent baskets et tennis, pour les 3h de ballade à travers les collines environnantes, avec vue sur le golfe de Tadjourah, la maison du gouverneur mais aussi la maison du président et de son champ de khat, production privée, bien gardée, avec mirador s’il vous plait , pour éviter tout vol, de la denrée précieuse importée chaque jour à pris d’or d’Ethiopie ou du Yemen !!! Cette drogue puissante ahinile toute volonté chez celui qui la consomme.

En fin de matinée, après la ballade, chacun range affaires et voitures et pense déjà au retour qui s’effectuera dans l’après midi… Ces quelques heures passées loin de Djibouti sont toujours appréciables, même si la route est parfois longue… mais cela permet de faire une coupure et repartir en pleine forme pour la semaine suivante.


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
fabienne ]