Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom fabienne
Age 42
But du voyage Expatriation
Date de départ 05/08/2007
Nom P
    Envoyer un message
Durée du séjour 2 ans
Nationalité France
Description
Muté pour 2 ans à Djibouti, je souhaiterai faire découvrir cette régionet cette aventure familiale à toutes nos connaissances
Note: 4/5 - 90 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Djibouti (Carte)


Localisation : Djibouti
Date du message : 07/04/2009
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Djibouti- centre de malnutrition PK12 Balbala

Mardi 7 avril : PK12 , plage héron

 

Dans le cadre des activités Loisirs Découverte, je dois aujourd’hui amener un groupe au centre de malnutrition de PK12. j’y amène donc Camille et Quentin, ce qui leur fera découvrir le quartier de la banlieue de Balbala que nous traversons en voiture. Ce quartier s’étend de plus en plus à l’ouest de Djibouti, et les gens y vivent dans des bidonvilles malheureusement, se construisant de toles et de caisses, un semblant d’habitation, s’activant à avoir un toit pour chaque famille.

Myriam Martinelli, nous fera la présentation du centre de malnutrition et on pourra assister à la pesée d’un enfant , d’un nourrisson en détresse réelle. Chaque jour ici, sont alimentés et surveillés plusieurs dizaines de mères et nourrissons, de façon à canaliser la mortalité infantile liée au manquement. Difficile ici autant pour les mères que leurs enfants d’être correctement nourris quand ils n’ont pas de travail ni revenus. S’acheter de la farine et du riz est déjà problématique pour eux, alors faire de réels repas, c’est impossible…

Camille sera très étonnée de cette réalité et sera même choquée de la vie de ces personnes… cela fait partie malheureusement d’une grande partie de la population vivant sur Djibouti, seule une infime partie vit dans une maison en dure, a de la nourriture, un travail régulier…

Après cette matinée éprouvante, j’amenerai les filles Camille et Catherine , dans l’après midi à la plage du héron, ou elles papoteront tranquillement durant quelques heures entre quelques pages de lecture, de la saga  à la mode de stephenie Meyer, revelation, hesitation, transformation  … Ce sera aussi l'occasion de voir ce qu'est l'ilot du héron, l'enceinte de la base navale, ses plages, son centre de restauration, son magasin d'épicerie(PPI), son centre nautique, etc... notre quotidien finalement...

Ici à Djibouti, on est toujours entre deux mondes, celui de la dure réalité de la vie, et celui de la facilité et de la détente. On voit la pauvreté au quotidien qui cotoye le luxe et l'opulence... le sale et le propre, le culturel et le façonné guindé, le simple et le surfait... pas toujours facile de le vivre, soit on l'occulte par facilités, soit on en prend conscience et on essaie d'agir !! mais là aussi les barrières et les déconvenus sont quotidiennes, par incompréhension culturelle très souvent ...

j'espère que mes enfants et camille retireront plutard quelque chose de tout ceci, que cela leur aura ouvert l'esprit et surtout la conscience  sur la vie, les différents mondes ...

 

 


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
fabienne ]