Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom fabienne
Age 42
But du voyage Expatriation
Date de départ 05/08/2007
Nom P
    Envoyer un message
Durée du séjour 2 ans
Nationalité France
Description
Muté pour 2 ans à Djibouti, je souhaiterai faire découvrir cette régionet cette aventure familiale à toutes nos connaissances
Note: 4/5 - 90 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Djibouti (Carte)


Localisation : Djibouti
Date du message : 30/06/2009
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Djibouti départ définif retour en France

30 juin : adieu Djibouti repas Tana ; départ Aicha

 

Voilà 24 mois  d'écoulé à Djibouti pour nous tous et ce soir à minuit s'achève l'aventure ; notre vol militaire est prévu à minuit . Les bagages sont enregistrés le matin, ainsi que la visée des passeports aussi les modalités d'enregistrement des personnes se fera rapidement ce soir. Il faut tout de même garder pour la journée une tenue estivale, et une tenue européenne poyur le vol et l'arrivée en France. Chacun se ballade donc avec son petit sac, contenant les effets civilisés dirons nous, alors qu'on est en maillot et tongues toute la journée ... c'est folklo !!!

Pour la journée ultime, tous les jeunes se réunissent à la plage du Héron et passent un maximum de temps ensemble. Nous les adultes nous réunissont au CMG pour manger tranquillement ensemble; les hommes feront ensuite une partie de pétanque , sur le parking, en attendant la fin d'après midi ... On sait que c'est le départ, mais on fait comme si  c'était une journée normale, pour éviter les larmoiements intempestifs . Ceux de l'aéroport suffiront largement. Nous en avons eu un aperçu en allant au départ des autres depuis le début du mois; chaque soir est un tiraillement  de voir les amis partir, et surtout de faire une croix sur cette vie particulière d'expat à Djibouti , ce petit coin d'Afrique de l'Est.

 Vers 18h avant de rejoindre tout le monde au restaurant du Tana, nous passons dire adieu à Larry et Alphonse chez BBModdis ; nous gardons d'excellents souvenirs des moments passés ici, des assiettes servies derrière la boutique, des plats indiens goutés et découverts ...

Vers 19h nous rejoignons toute l'équipe des amis dans la salle du Tana. Le restaurant est comble comme à chaque fois qu'il y a une Vam . Nous sommes une super grande tablée où anciens et nouveaux  échangent les dernières infos. Demain il sera trop tard, il ne reste que 4h avant l'avion.  Bernard briffe Julien sur les fournisseurs, la spécificté de chacun, l'organisation du port, des bateaux, etc... Comme Thierry est là jusqu'en aout, il pourra encore avoir quelques infos auprès de lui... de plus nous serons toujours joingnable sur le net... Pas aisé de tout transmettre en si peu de temps, on a toujours l'impression d'oublier quelque chose, d'omettre un fait important, une info capitale  pour dépasser les problèmes toujours présents...

22h, les enfants me demandent de les amener à l'aéroport un peu en avance, le temps de voir tous les amis, discuter une dernière fois, pleurer tous ensemble ... En quittant le resto j'ai la surprise de voir  Mulu, notre femme de ménage venue nous dire aurevoir elle aussi . c'est touchant car ce n'est pas tous les employés qui font ce déplacement .  Elle offre à chaque gamin un petit souvenir, un porte clef, un bracelet, une statuette ... Nous espérons qu'elle retrouvera vite du travail car c'est une femme courageuse et très professionnelle. Normalement le remplaçant de Bernard devrait l'embaucher...Nous croisons les doigts.

23h, nous sommes tous à l'aéroport , dans la foule, à échanger embrassades, adresses numéros de téléphone. Le plus dur va être de retrouver les enfants tous ensemble pour les faire embarquer. Nous avons toutefois la chance d'avoir autour de nous des gens qui ont fait en sorte que , dans l'avion, les familles amies soient proches les unes des autres. Le plan d'embarquement conviendra à tous.  

23h30, passage de douanes, pré embarquement en salle à l'étage. Il y a ceux qui sont excités de rentrer, ceux tristes de partir , et les autres ne réalisant pas vraiment que c'est fini, que c'est un départ sans retour ... Dans l'avion chacun prend sa place, s'installe pour les 8h de vol, casque audio sur la tête, ordi branché ou oreillers et couvertures dépliées... Les ados discutent bon train ne voulant surtout pas oublié d'échanger les souvenirs, les bons moments... Ils discuteront toute la nuit, jusqu'à l'arribée à Paris , vers 6h du matin heure locale .

6h, arrivée tranquille, passage de douanes rapide, récupération des bagages impressionnant... Nous avons chacun notre valise, 2 chariots ne seront pas de trop pour tout récupérer et transporter à l'autre terminal pour attraper le vol pour Nantes.

Nous arrivons à échanger nos horaires et prenons le premier vol, nous gagnons ainsi quelques heures pour retrouver plus rapidement la famille qui ne nous a pas vu depuis l'été dernier.  Le père de Bernard est venu nous chercher avec le multivan, que nous récupérons avec bonheur. Arlette est avec sa petite titine, récupère Catherine et Jean Baptiste pour aller chercher le pain . Cela fait tout bizarre de retrouver la France, la circulation, la fraicheur estivale; on a perdu presque 20° en 12heures.  Je me sens tout à fait décalée et ne réalise toujours pas que la campagne est finie. Nous sommes contents d'être en famille mais on n'est plus là bas et pas encore chez nous dans le sud ... c'est encore une parenthèse avant de reprendre le vrai rythme, la vraie vie ... Espérons que nous reprendrons vite nos marques, tout le monde nous dit qu'il faut presque un an ... on verra bien !!!

Maintenant place aux vacances en famille, la Bretagne puis la Provence , notre maison, notre village ...






Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par rencan

le 24/09/2010 à 06:39:04

Merci pour ce gentil commentaire.

Je vous embrasse

René et Azemera

Répondre à ce commentaire

Par fabienne Pedehontaa

le 24/09/2010 à 07:17:15

Merci d'avoir pris le temps de lire ces textes et de laisser un petit mot.
Nous avons passé d'excellents moments à Djibouti , de nombreux chez vous avec l'équipe du Tani, Rémi Martine, Eric, Valérie , Dom et Aicha. Nous avons revu tout le monde en aout à Cherbourg pour les 50 ans de Rémi. Dom nous a donné des nouvelles d'Aicha . On a reparlé avec grand plaisir de Djibouti et de l'Ethiopie. Le retour en France s'est fait lentement; nous avons mis un an avant de reprendre le rythme ; on a hâte de repartir ..
Nous vous souhaitons bonne continuation au Tanaet espérons que toute la petite famille va bien .
Fabienne et Bernard (moustache du Sitram)
Bises

Répondre à ce commentaire

Par Pascale

le 27/09/2010 à 10:38:35

Que dire , sinon que nous avons des souvenirs incroyables de Djibouti ...que le "Tana" restera dans un coin de mon coeur , tout comme ses propriétaires..!
Gros bisous à tous
Pascale

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
fabienne ]