Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom fabienne
Age 42
But du voyage Expatriation
Date de départ 05/08/2007
Nom P
    Envoyer un message
Durée du séjour 2 ans
Nationalité France
Description
Muté pour 2 ans à Djibouti, je souhaiterai faire découvrir cette régionet cette aventure familiale à toutes nos connaissances
Note: 4/5 - 90 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Djibouti (Carte)


Localisation : Djibouti
Date du message : 24/02/2009
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Djibouti Oued Kalou randonnée avec les chameaux

24 25 fevrier traversée de l’oued kalou derrière les chameliers.

 

Sue les conseils de Martine et Kathy, qui l’avaient fait l’année dernière et m’avait dit de m’y inscrire absolument, je me suis enfin  libérée pour  la randonnée de l’oued Kalou, où l’on suit pendant 2 jours une caravane de dromadaires.

Nadine et Max ont organisé cette sortie pour Loisirs Découverte, au départ de la Base aérienne, où des taxis brousses viennent nous prendre. A 8h30 nous chargeons les affaires, lits picots, glacières et sacs duvets et autres effets. Nous serons 8 personnes par véhicules , plus chauffeur et guides. Je partagerai la banquette avec des copines d’astrologie… cela permet de papoter pendant les 2h de trajet avant de rallier le point où nous attendent les dromadaires et les chameliers. Nous y arrivons peu avant midi, où nous pique-niquerons tranquillement sous un acacia.

Vers 15h , chargement des bêtes et début de la rando de 2 jours pour rallier le lac assal, à travers le massif montagneux, en suivant le lit de la rivière asséchée, l’Oued Kalou. Nous marchons tranquillement en suivant le pas nonchalant des dromadaires. Les paysages sont diversifiés, entre le coté rocheux puis sablonneux, ou encore calcaire et volcanique…. C’est de la géologie à ciel ouvert qui nous ai proposé.. Nous verrons même des dessins rupestres sur certaines roches..

Vers 18h nous arrivons au point de campement et les animaux sont déchargés pour que nous installions nos lits pour la nuit. Pendant ce temps les hommes préparent le repas du soir, à savoir une tagine . Ils s’installent difficilement à l’abri du vent, et font mijoter un repas en direct. Les nattes étant installés au sol, nous mangerons assises par terre et partagerons le repas, qui se finira avec chants et danses traditionnelles.

Pour certaines, c’est leur première nuit à la belle étoile, et elles sont étonnées des bruits ambiants, entre les chameaux, les oiseaux et autres bestioles vivants autour. Le réveil se fera à l’aube, au lever du soleil. Après le déjeuner traditionnel, thé chai et galettes confiture ou miel, nous plions le camp, rangeons le matériel, rechargeons les dromadaires, et laissons place nette pour reprendre la marche vers le Lac Assal que nous devons atteindre en milieu d’après midi après seulement 8 kilomètres de marche dans le labyrinthe de roches….

 

 

Habituellement il est prévu de faire une halte d’une heure en milieu de matinée dans une retenue d’eau. Cela ne sera pas le cas car il n’y a plus assez d’eau pour faire trempette, mais un peu trop pour le passage des bêtes. Les chameliers passeront un long moment pour combler avec des pierres ce passage délicat. Au bout d’une heure, ils arriveront à faire passer le plus jeune dromadaire devant en toute insouciance, pour que les autres suivent sans problème !!!

Nous arriverons donc plus tôt au lieu de campement du midi, ce qui permettra à chacun de se désaltérer, papoter où se reposer. Pour midi, il nous sera proposer des brochettes de Mérou à la sauce moutarde, excellentes avec des spaghettis sauce patate ( les habitués savent que c’est une sauce tomates oignons avec quelques pommes de terre dedans) !!!

A l’ombre, le long d’un décrochage montagneux, nous attendrons le feu vert des chameliers pour reprendre la marche, vers 15h ; nous marcherons encore deux bonnes heures avant d’atteindre en hauteur une vue magnifique sur le Lac assal . Rien que pour cette vue, la rando de l’oued kalou est à faire. Vous apercevez le lac et son étendue blanche à perte de vue. Nous mettrons une bonne heure pour traverser l’étendue salée et rejoindre les taxis brousses qui nous ramèneront en un peu plus de 3h sur Djibouti.

C’est un excellent plan que de faire cette marche à la suite des dromadaires et je la conseillerai à tout le monde, car il n’y a pas de difficultés majeures.

 


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
fabienne ]