Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom fabienne
Age 42
But du voyage Expatriation
Date de départ 05/08/2007
Nom P
    Envoyer un message
Durée du séjour 2 ans
Nationalité France
Description
Muté pour 2 ans à Djibouti, je souhaiterai faire découvrir cette régionet cette aventure familiale à toutes nos connaissances
Note: 4/5 - 75 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Djibouti (Carte)


Localisation : Djibouti
Date du message : 02/05/2009
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Djibouti-Restaurant Etoile de KOKEB

Samedi 2 mai : etoile de kokeb avec Tani

 

Quand on n’est pas en nomados, il est sympathique de se retrouver dans un bon resto ; l’étoile de KOKEB, fait partie des bonnes adresses. On y mange très bien , soit la fondue bourguignonne, soit le Wat ,l’Ingera, la galette éthiopienne avec petite viande et une multitude de légumes hachés.  De plus, chaque soir il est proposé un spectacle de danse et mime de la vie locale, en  costumes accompagné des musiciens.

Dans ce lieu on peut participer au folklore éthiopien en dégustant les différents plats autour d’un panier , le Messob, en se servant avec les doigts pour manger.

En ce qui concerne l’aspect musique et danse, ce sont des représentations typiquement régionales accompagnés du Krar (une sorte de lyre à 6 cordes), le Kebera, la batterie, puis le Massinko, un violon à une seule  corde.

Le spectacle est décomposé en une douzaine de parties, la première constituée par l’Ikista, la danse de « mouvements des épaules » de la région Amhara. Les danseurs font vibrer tout leur corps par saccades très rythmées.  Plusieurs autres danses suivent représentant les contrées de l’oromo, du tygray ou bien encore du Gouragués… Après la pause, il est mimé une cérémonie de mariage de la région nord des hauts plateaux, en costume de fête et en particulier, l’anorak de laine noire, le Bernos. Traditionnellement, à la fin du repas nuptial offert par les parents de la mariée, celle-ci embrasse les genoux de ses proches parents  avant de s’apprêter à partir avec son mari…

Une autre scène de vie courante est ensuite dévoilée, une femme apportant son repas à son mari sur son lieu de travail, et le nourrissant avec sa main, en signe d’affection… ou bien encore le fait d’aller chercher de l’eau avec la jarre sur le dos, égréner et filer du coton pour tisser les vêtements, piller et vanner les céréales…

C’est toute cette ambiance que vous découvrez en mangeant à L’etoile de Kokeb, et personnellement nous ne nous en lassons pas … L’essayez c’est l’adoptez, comme disait une certaine pub d’antan !!! LOL

Là aussi, nous le partageons une dernière fois avec Martine et Rémi avant leur départ en compagnie, D'Eric et Valérie, Alain et Maria , Dom et Aichai. C'est une période de 4 ans qui s'achève pour eux et nous faisons la dernière boucle avec eux , retournant nostalgiquement dans tous les bons endroits , une ultime fois... la page va être dur à tourner ... Etant en ville nous ne pouvons échapper au rituel du Golden et de l'Oasis, une derniere boisson en boite, une dernière danse sous les musiques des années 80... Que de souvenirs pour tous les amis, étant passés ici... n'est ce pas Fred et kathy, Elizabeth et Philippe ou bien encore Odile et Sylvain...

gros bisous à tous

 

 


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
fabienne ]