Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom fabienne
Age 42
But du voyage Expatriation
Date de départ 05/08/2007
Nom P
    Envoyer un message
Durée du séjour 2 ans
Nationalité France
Description
Muté pour 2 ans à Djibouti, je souhaiterai faire découvrir cette régionet cette aventure familiale à toutes nos connaissances
Note: 4/5 - 90 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Djibouti (Carte)


Localisation : Djibouti
Date du message : 18/06/2009
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Djibouti soirée dansante d'Arta estivage

18/19 juin : week end arta estivage

 Comme nous arrivons sur la fin des sorties, et surtout sur le début des ventes de véhicules, nos escapades sur le territoire se finissent. Par sécurité nous n'allons pas loin, de façon à ne pas endommager  les moteurs juste avant une éventuelle vente. Il serait dommage d'avoir un souci mécanique ou autre juste avant de cloturer le séjour.

Aussi nous avons décidé d'aller sur Arta estivage qui organise chaque mois une soirée dansante précédée d'un repas. C'est la première fois que nous le faisons, aussi lorsque nous appelons pour réserver toutes les chambres sont complètes, ne reste que les dortoirs... On est pas à cela prêt et optons pour cette solution , pour s'amuser encore une fois tous ensemble.

Nous prenons donc la route avec les amis habituels, Alain et Maria, Eric et Valerie, plus une amie de l'hopital de Valérie Roseline et sa fille.  Nous roulons tranquillement mais nous apercevons rapidement que le petit 4*4  de la copine de Valerie a des soucis. Il n'avance plus et peine à grimper les cotes menant vers Weah. Nous décidons donc de le remorquer, mais fatalité ni nous ni Eric n'avons le matériel adéquat, car justement n'allant pas loin nous avons allègé au maximum les véhicules et n'avons pris que le strict nécessaire. Nous n'avons donc ni corde de remorquage, ni outils de dépannage.  Nous arriverons tout de même , grace à du fil à linge trainant dans le coffre et une bande pansement à établir un cordon, pour remorquer le véhicule jusqu'à la route d'Arta. Nous subirons plusieurs cassage de corde, qui se racourcira petit à petit mais nous menera jusqu'à 5km  du lieu de détente. Un coup de fil à Dom, en poste à Arta permettra d'obtenir les secours attendus ...

Nous arriverons suffisamment tot pour que les enfants profitent des joies de la baignade en piscine pendant plus d'une heure  et demie, que nous prenions un bain de soleil dans les transats, avant d'installer chacun dans les dortoirs de 8 ; enfants d'un coté , adultes de l'autre ... Comme d'autres familles sont là, les ados se regroupent et échangent volontiers les places dans les dortoirs selon les affinités et copinages. Les plans établis sont ainsi vite chamboulés , mais nous retrouvons facilement notre marmaille ...

La soirée s'écoule facilement entre apéro en terrasse, repas en salle  puis danses.. les enfants sont increvables, plutot excités que fatigués. Ils ne loupent aucun moment pour s'amuser et faire les pitres .L'ambiance est bonne enfant.

Le lendemain, nous pouvons profiter toute la journée de la piscine après un bon petit dejeuner servi au mess. Les enfants s'éclatent entre plongeon et jeux sous l'eau . Ils ne devraient pas faire de vieux os sur la route du retour , la voiture sera très calme .  Arta Estivage est vraiment la destination familale de détente et relaxation car on a vraiment rien à faire à part buller, lire, nager, éventuellement faire une partie de tennis de table, de pétanque ou mini golf...Les plus courageux peuvent faire de la randonnée tout autour du site, mais c'est de la montagne, avec de jolis dénivellés .  C'est repos assuré avec une température moins élevée qu'en ville, donc très agréable pour l'organisme .; C'est un bon plan lorsque on ne veut pas aller trop loin ou que l'on a des enfants en bas âges. Les places étant comptées il faut réserver en avance pour être sûr d'y passer un week end . Mais cela vaut le coup !!!



 


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
fabienne ]