Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom fabienne
Age 42
But du voyage Expatriation
Date de départ 05/08/2007
Nom P
    Envoyer un message
Durée du séjour 2 ans
Nationalité France
Description
Muté pour 2 ans à Djibouti, je souhaiterai faire découvrir cette régionet cette aventure familiale à toutes nos connaissances
Note: 4/5 - 90 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Djibouti (Carte)


Localisation : Djibouti
Date du message : 19/02/2009
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Djibouti Yemen visite de Whadi Dhar

Journée 3 : Whadi Dhar, le palais du sultan

 

Dernière journée au Yemen, mais nous profitons tout de même de cette belle et agréable journée pour nous diriger vers le site de Whadi Dar, le palais du Sultan construit sur le roc. Nous traversons Sanaa, passons devant la grande mosquée puis quittons la plaine pour nous diriger vers l’arrière pays.

Nous nous arrêtons sur un à pic, avec une vue merveilleuse sur Whadi dhar, lieu de repos de l’ancien Sultan. Nous y croisons plusieurs personnes, un gamin se faisant appeler Harry Potter, vendant aux touristes de multiples articles. Nous sommes également accostés par un fauconnier. Nous prendrons quelques photos avec lui et son animal fétiche qui à défaut de lui apporter de menus mets, lui apporte l’argent des voyageurs…. Sur ce même site nous croiserons une vieille femme en habit typique, qui prendra plaisir à être filmer ou photographier …. Les hommes comme les femmes aiment poser, et tout le monde en profite. Tout au long de ce voyage, nous aurons eu l’occasion de faire de magnifiques portraits du quotidien… Les Yéménites ont très abordables et discutent facilement, ils ne sont pas farouches et s’intéressent foncièrement aux gens sans en attendre l’aumône, ce qui nous change énormément de Djibouti…

Nous continuons notre périple vers le palais de Whadi dhar et arrivons au moment de la vente du Quat, l’herbe stupéfiante, en culture et vente libre ici… Tout le monde cultive cet arbuste qui s’exporte partout dans la corne d’Afrique te l’Arabie.. Nous assistons au lavage des branches, puis le troc ou la vente du fameux produits, qui permet de rester éveiller, vous donne l’illusion de réfléchir mieux et plus rapidement.. Ceux qui l’ont goûté vous dit que cela est très amer, a le goût de la chlorophylle …Pas tenté nous continuons notre chemin, et nous dirigeons vers le roc pour faire la visite de ce magnifique palais. Il a été merveilleusement restauré et montre bien la vie quotidienne des personnes  dans ce lieu.

 

Les personnes sont nombreuses à visiter ce lieu , des familles entières découvrent ce site … Nous faisons comme eux, cheminons de pièces en pièces, d’étage en étage jusqu’à la terrasse du toit. Nous découvrons les cuisines, le puits, les chambres et salle de bain, avec eau courante et toilettes privatives, les salons de méditations, les salles de réceptions…. Certaines pièces sont vides, d’autres aménagées avec des meubles, d’autres seulement avec des photos… C’est très bien fait, car cela permet de restituer l’ambiance du temps passé et de se questionner ….

Nous y passons un très agréable moment puis retournons en début d’après midi sur Sanaa pour déjeuner dans un restaurant local mais dans une salle  VIP . Nous y rencontrons  des notables de la ville, qui nous explique leur rôle dans la société, leur envie d’ouvrir leur pays à encore plus de commerce avec l’extérieur….

Après un bref passage à l’hôtel, nous retournons une dernière fois dans le souk pour parfaire nos achats, prendre le pouls de cette ville enchanteresse encore une fois, avant de retourner sur Djibouti et sa chaleur. Ici, sur Sanaa il y a dix degrés en moins, car la vielle est située à 2300 mètres d’altitude ; il fait moins chaud mais l’atmosphère est beaucoup plus sèche. Nous nous en somme rendu compte dès la première journée, alors que nous n’arrêtions pas de boire notre bouteille d’eau, pensant ingénument que c’était dû aux épices du premier repas … mais non, force fut de constater les jours suivants que c’était  bien l’atmosphère qui était  très sèche et vous déshydratait très rapidement. Nous avions les lèvres gercées, la peau ridée et desquamée en peu de temps…

Notre passage ici bien que bref nous a montré encore une facette merveilleuse et agréable  du monde, de l’orient… Aventure à refaire et surtout à essayer pour ceux et celles qui le souhaitent. Je garde les coordonnées sous le coude , au cas où !!!

Bonne semaine à tous, en espérant que vous allez bien en attendant de se retrouver d’ici l’été.

 

 


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
fabienne ]