Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom fabienne
Age 42
But du voyage Expatriation
Date de départ 05/08/2007
Nom P
    Envoyer un message
Durée du séjour 2 ans
Nationalité France
Description
Muté pour 2 ans à Djibouti, je souhaiterai faire découvrir cette régionet cette aventure familiale à toutes nos connaissances
Note: 4/5 - 90 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Djibouti (Carte)


Localisation : Djibouti
Date du message : 02/11/2008
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Ethiopie visite des églises de lalibella

Notre petite troupe  marche d'églises en églises, totalement creusées dans le sol , du haut vers le bas. Il est absolument incroyable que de tels travaux, d'une telle précision est pu se faire à main d'hommes dès le moyen age. Dans la région de lalibella il y a une trentaine d'églises creusées ainsi, toutes portant des noms de saint, car ce sont des églises chrétiennes orthodoxes. Les images pieuses ressemblent à celles que l'on peut voir en Grèce. Nous visiterons 11 d'entre elles dans la journée, passant de Beta mariam, à Beta saint gabriel, Beta Mickael, et la plus belle , celle de        St georges. Elles sont toutes différentes, et chaque église à sa croix, sa signification, sa présentation différente. Certaines croix représentent les apotres, d'autres les évangelisateurs, d'autres encores la force de vie et la nature ... Elles sont magnifiques de ciselure, découpes ... Certaines peuvent être visitées par tous, d'autres ne sont ouvertes qu'aux femmes ou qu'aux hommes.  Ainsi dans l'une d'entre elle, nous les filles restont dans une alcolve tandis que les hommes peuvent voir le tombeau du Roi qui a crée cette ville, décrite comme la nouvelle Jerusalem... de nombreuses personnes viennent y effectuer pélérinage et bapteme aux dates de noel . Il y a alors foule , et les hotels sont réservés plus d'un an à l'avance ....

C'est un lieu très étrange, où les églises minuscules par rapport à nos cathédrales sont vénérées à travers le monde. Des prieurs vivent toute l'année dans ses mur, certains dorment même à même les murs dans de petites niches creusées à main d'hommes. Au départ un bloc de roche, à la fin une église creusée... que d'efforts pour ce magnifique résultat, que de foi pour tenter l'impossible !!!

A la fin de matinée, nous traversons un marché où tous les villageois se réunissent pour vendre leurs différents produits. Là aussi beaucoup de monde, beaucoup de couleurs et d'odeurs se mélangent  !!! Nous remontons tranquillement vers l'hotel, mais nous arretons dans un restaurant ethiopien pour manger une Ingera commune, où chacun mange de la main droite uniquement piochant sa viande ou ses légumes avec un morceau de galette ... les enfants picorent face à cette nouvelle technique et surtout les morceaux là aussi épicés.  Ils se rattrapperont le soir avec une pizza locale , faite dans un ménadou traditionnel , dans une toute petite salle .. Nous y passerons un très bon moment et y boirons le meilleur café  de tout notre séjour, en nous goinfrant de popo corn maison !!!  un excellent moment sous une pluie battante !!

Voilà pour Lalibella . Demain ce sera la route vers Bahar Dar et des aventures dignes de vrais baroudeurs .....à demain pour la suite de nos aventures  !!!


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
fabienne ]