Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom fabienne
Age 42
But du voyage Expatriation
Date de départ 05/08/2007
Nom P
    Envoyer un message
Durée du séjour 2 ans
Nationalité France
Description
Muté pour 2 ans à Djibouti, je souhaiterai faire découvrir cette régionet cette aventure familiale à toutes nos connaissances
Note: 4/5 - 90 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Djibouti (Carte)


Localisation : Djibouti
Date du message : 03/07/2008
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 les gorges d'odulvai, berceau humanité

Le Jeudi 3 juillet :

 

En quittant la plaine du Serengenti nous nous sommes dirigés vers l’est, vers le par cet le volcan du Ngorongoro. Mais avant de l’atteindre nous sommes passés par les gorges de l’Odulvai, où ont été trouvé plusieurs corps fossilisés, faisant remonter l’origine humaine à plus de 2 millions d’année. On a pu également, voir les vestiges  d’animaux préhistoriques,  comme les éléphants, des crocodiles, et chevaux bizarres…

 

Tito notre guide nous a également parlé des différentes roches, des différentes époques, nettement visible sur le bloc restant à vue.  On a pu constater de visu, la constitution du sol, puis son érosion, laissant apparaître pour les scientifiques quelques milleirs d’années plus tard, fossiles et ossements…

 

Nous avons durant l’après midi, pris la piste le long de l’ancien volcan du Ngorongorio, eu les explications sur la formation, puis son éboulement qui forme maintenant une caldeira de plus de 20 km  de diamètre et dans laquelle se trouve des milleirs d’animaux/ On a pu prendre des photos de ce cratère écroulé, cette caldeira immense, que l’on visiterait le lendemain avec l’espoir de rencontrer et voir de près des hyènes et rhinocéros, qui n’étaient pas encorre dans nos fichiers images.

 

En fin d’après midi nous sommes arrivés à notre hotel, le Ngorongoro Sopa Lodge où nous allons passé 2 nuits. Rien de trop pour vraiment en profiter car là encore c’est un hotel luxueux, magnifique avec une vue sur la caldeira. On aura même l’heureuse surprise de voir le matin , des buffles sous nos fenêtres au réveil.

 


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
fabienne ]