Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom fabienne
Age 42
But du voyage Expatriation
Date de départ 05/08/2007
Nom P
    Envoyer un message
Durée du séjour 2 ans
Nationalité France
Description
Muté pour 2 ans à Djibouti, je souhaiterai faire découvrir cette régionet cette aventure familiale à toutes nos connaissances
Note: 4/5 - 90 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Djibouti (Carte)


Localisation : Djibouti
Date du message : 24/03/2008
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Paques au Lac Abbé

Joyeuses Paques à tous,

Pour ce week-end de Paques, nous avons fait une sortie organisée par le foyer Marabout, le foyer Marine sur 2 jours, en direction du Lac Abbé. C'est un lieu très tourmenté où il fait excessivement chaud, généralement 10° de plus qu'à Djibouti même. C'est désertique et volcanique à la fois, mais dans un style totalement différent de ce que l'on avait pu voir jusqu'à là. Vous allez pouvoir en juger par les photos.

Dimanche tout le monde s'est donc regroupé au Foyer Marabout pour charger les 4X4 loués. Comme nous étions un groupe de 50 personnes, on avait 8 véhicules tout terrain pour se répartir. Après le chargement des sacs et des glacières sur les toits, nous avons investis les véhicules pour les 5 heures de trajet à travers  tout le sud -sud ouest du territoire . Le confort à l'intérieur des voitures était très rudimentaire mais au moins notre véhicule n'a pas eu à souffrir de ces kilomètres de poussières, de chaleur et de bosses et trous en tout genre. On a roulé de 14h à 18h30 , en faisant tout de même des pauses soit pour les photos, le paysage, les boissons, etc...

Donc au départ de Djibouti , on a pris la direction de Weah, où nous nous sommes pointés au cas où nous aurions des soucis sur les 36h d'abscence. Ainsi les légionnaires sont prévenus et si à l'horaire prévu, nous ne sommes pas pointés, ils déclenchent les recherches... Il vaut mieux être prévoyant car même si nos chauffeurs étaient expirimentés, on n'est jamais à l'abri d'une panne ou de tout autre souci !! Après ce pointage, nous avons roulés vers Dikhil, en traversant le grand barra, un désert de sable, où tous les ans , les sportifs font les 15km course du "grand barra"... Là on s'est éclaté quand tous les véhicules se sont mis en ligne de front pour faire cette course , un vrai moment de bonheur dans cette immensité, à pleine vitesse ....C'était un épisode très sympathique avant les 20km de piste poussièreuse et cahoteuse avant de rejoindre Dihkil et voir de loin sa palmeraie.

Entre Dihkil et le Lac Abbé, c'est seulement de la piste sableuse donc très poussièreuse lorsque vous roulez en convoi, et cela pendant 3h. heureusement que les endroits traversés sont magnifiques et proposent des paysages à photographiés, sinon cela peut paraitre très long. Dans notre véhicule nous avions un couple d'amis, Gina et Léon, ce qui permet d'échanger et discuter de plein de choses durant ces heures de pistes !!

Nous avons traversé des petits villages typiques, plantés au milieu de nulle part, vus les différentes architectures utilisés, bois, paille, torchis, nattes tréssées, huttes rondes, carrées ou maisons en durs, plus mauresques .... Nous avons fait un ravitaillement eau et boissons à Ale Sayla vers 16h30 après 3h de route et avant d'attaquer le Goobad, une plaine rocheuse, qui finit par un passage montagneux avant de redescendre vers le Lac Abbé et ses étendues tourmentées, étonnantes , bizarres avec ses pics ou stalagmites  rocheuses pointant vers le ciel. Nous y sommes arrivés juste pour le coucher du soleil. c'etait magnifique de voir ses ombres noires s'allongées  peu à peu.

Ensuite nous avons rejoints notre camps constitués de toukhouls de nattes tréssées, où étaient installés nos lits picots et les moustiquaires. Une fois chacun installés, tout le monde a rejoint les tables pour partager le verre de l'amitié et le repas proposés par les locaux, à savoir salade de crudités, tajine de bouef aux dattes suivi de banane et orange. A l'issue du repas nous avons eu un intermède folklorique où des hommes nous ont clamé des poésies en français, faits une démonstration de danse avec sabre et fusils, et différents chants ... Ils nous ont également proposés l'artisant local, fait de vanneries, d'épices, et de sculpture sur pierre ... Vers 22h, tout le monde a regagné son toukoul pour tenter de se reposer de toutes ces heures de route, et être vaillant pour le lever à 5h45 et assister au lever de soleil sur les lieux rocheux, voir également les sources d'eaux chaudes.

Le lendemain à 6h tappantes, tout le monde est remonté dans les 4X4, pour assister au lever de soleil comme prévu; l'un des guides nous a emmené et expliqué vers les sources d'eaux chaudes qui traversent toute cette région. il y a des nappes souterraines, qui longent les parties volcaniques et ressortent dans cette plaine désertique, et sont chargées de souffre. c'est impressionnant de voir cette eau bouillonnante se répandre dans les rigoles et apportés un peu de verdure pour nourrir les cheptels de moutons, brebis, et anes sauvages très nombreux dans le secteur...

Après la pause déjeuner, nous avons rechargé les véhicules, et nous sommes avancés vers les rives du lac pour assister à l'envol des flamants roses. C'était très silencieux et grandiose comme moment. Ensuite nous avons vu d'autres sites rocheux et sources d'eaux chaudes avant de rejoindre le village d'aly seylia où nous avons déjeuné d'une salade de choux suivie de poulet grillé et riz épicé et pastèque en dessert. Nous avosn été servis sous une hutte faite de branchages et feuillés séchées qui nous abritait vraiment très bien de la chaleur car dehors il faisait presque 45° si ce n'est plus... Après le repas nous nous sommes  de nouveau installé dans les véhicules pour 4h de piste et de route défoncée pour retrouver Djibouti en fin de journée . le guide nous a fourni à chacun une brosse à dent locale, à savoir un morceau de branchage trèsz efficace qui vous rend les dents magnifiquement blanche en quelques instants. Il est vrai que le goût un peu amer et vert du bout de bois n'est pas très agréable mais l'efficacité est redoutable. Léon qui travaille à l'hopital Bouffard nous a confirmé qu'il y avait du fluor dans cet arbre et que cela protégeait très bien la dentition des personnes qui l'utilisait !!!

Nous sommes arrivés vers 18h à Djibouti ce qui nous a permis de rentrer tranquillement à la maison pour effectuer les douches obligatoires pour chacun , se restaurer et se coucher tôt pour la reprise de l'école après ces 5 jours de pause pour les scolaires . Tous nos sacs de vêtements, et couchages étaient dans un état épouvantable , plein de poussière tout comme nous , ressemblant plus à des mineurs sortant des profondeurs de la terre que des touristes rentrant d'une ballade.... Nous sommes heureux d'avoir fait cette sortie avec des professionnels car nous n'aurions certainement pas autant appréciés ces instants si nous étions partis seul ou en petits comités avec nos véhicules personnels car vraiment  entre chaleur et poussière, tous les organismes et machines souffrent, même si les paysages valent le détour et doivent être vus au moins une fois !!!  C'est bon pour nous, la case est cochée et il est peu probable que nous le refassions , surtout aussi rapidement; c'est beaucoup de fatigue et surtout d'heures de véhicules pour très peu de temps sur place ; 3 ou 4 jours serait moins fatiguant mais c'est rarement possible ici puisque nous n'avons que le vendredi comme jour de repos.. il faut jouer avec les jours fériés !!!

Entre les chaleurs qui recommencent à monter ici car nous flirtont quotidiennemen-t sur Djibouti avec les 35° , l'écart avec la France est grandiose puisque vous subissez d'après ce que l'on entend, un épisode de froid et neige pour certains.. Nous vous envoyions donc quelques degrés d'amitiés et de soutien .

Gros bisous de vos exilés qui vont bien. fabienne et bernard  Bisous


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
fabienne ]