Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom fabienne
Age 42
But du voyage Expatriation
Date de départ 05/08/2007
Nom P
    Envoyer un message
Durée du séjour 2 ans
Nationalité France
Description
Muté pour 2 ans à Djibouti, je souhaiterai faire découvrir cette régionet cette aventure familiale à toutes nos connaissances
Note: 4/5 - 90 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Djibouti (Carte)


Localisation : Djibouti
Date du message : 01/05/2008
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Un an du blog

Coucou les amis,

Voilà un an que nous avons commencé ce blog pour vous tenir au courant de notre vie d'expatrié ; C'est avec joie que nous soufflons cette première bougie de communication virtuelle . Nous espérons que vous appréciez ce contact, car finalement nous avons très peu de retour de nos lecteurs, très peu de commentaires ou de messages sauf des amis fidèles. Nous ne savons donc pas  si vous appréciez ou non , si  cela vous donne l'envie de voyager ou de découvrir par vous même ce Djibouti tant conté ou dénigré !!!!

 De notre côté nous sommes heureux de partager ces moments avec vous, ces textes et ces photos. Nous vous permettons de voir un peu ce que nous vivons au quotidien et cela permet de garder une trace de notre expatriation volontaire et réellement bien vécue par chacun.

Après une cinquantaine de textes et près de 700 photos , on se dit que nous avons tenu parole, que nous avons permis à chacun de rester en contact avec nous avec un support original. Nous n'avons pas tout vu, pas encore tout découvert aussi aurez vous le droit encore dans les prochains mois  à suivre nos différentes aventures et péripéties . La première des choses que nous ayons appris ici, c'est la patience, car rien ne se fait facilement et surtout rapidement. La seconde est l'adaptabilité, car on n'a jamais le produit ou l'objet voulu lorsque l'on en a besoin, aussi on fait preuve d'originalité pour se dépatouiller . On apprend à faire des réserves d'eau pour se laver au cas où il y aurait des coupures. Pour la période chaude, he bien pour avoir de l'eau fraiche pour se rafraichir, on la tire chaude de bon matin et la laissons refroidir dans les bidons toute la journée ; ainsi vous avez l'espoir minime de vous arroser avec une eau presque à température ambiante .... on fait comme on peut !!!

Pour la conduite en ville , bien là aussi on s'est adapté aux habitudes et réactions des locaux; à savoir qu'ils vivent et conduisent selon l'instant présent, donc ne préviennent absolument pas de leur volonté de déboiter, tourner, doubler ou encore brutalement s'arrêter ... c'est donc à nous de prévoir pour eux, d'anticiper et nous adapter à cette conduite cahotique ... on se crée d'excellents réflexes ici, sinon tous les jours vous êtes chez le garagiste ou le tolier .... Bernard pourra vous en parler, c'est un vrai sport national que d'éviter l'accident ici !!! il est devenu le champion , lui qui passe une partie de ces matinées à circuler en ville entre les fournisseurs et le port et les bateaux .... En dehors de la ville, le risque est toujours aussi grand car là il faut affronter les routiers, les chauffeurs de bus, les dromadaires, les troupeaux de chèvres, les chiens errants quand ce ne sont pas les gamins, les femmes vendant le lait ou l'eau au bord des routes... etc.... Roulez sans danger à Djibouti est impossible, il faut toujours être sur ses gardes, anticiper les réactions de chacun, car leur mode de fonctionnement est qu'ils sont sous la garde , la sécurité d'Allah et donc que c'est lui qui décide de les protéger ou non ... ils peuvent donc brutalement décider de vous couper la route ou traverser à 5 mètres de vous en se disant que ma foi, qu' ils sont dans un bon jour !!!

Si nous devions faire un bilan au bout de cette première année, ma foi nous sommes très contents d'être ici, tout le monde s'est bien acclimaté ; nous avons rencontré des personnes très sympathiques et avons en particulier lié des liens très forts avec les normands et les cherbourgeois ... ils se reconnaitront !!! Nous sommes prêts à continuer et même à faire une 3ème année si elles nous ai accordé .  Ne croyez  tout de même pas que nous allons nous installer ici ; la famille, les amis nous manquent et nous serons très heureux de tous vous revoir durant nos vacances en France ou bien lors de notre retour définitif.  Il y a une chose qui fait défaut ici, c'est la verdure et les apéritifs pris sous le chêne ou à l'ombre de la terrasse. On a pas le bruit des cigales qui accompagne l'anisette, seulement celui des corbeaux et des pigeons sur les clims !!! c'est vraiment pas la même chose !!

Nous vous embrassons tous et vous disons à très bientot . gros bisous  de toute la tribu .


Note: 5/5 - 1 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
fabienne ]